chercheursduvrai.fr

Pages: (2) 1 [2]  ( Aller vers premier message non lu )

> *Louis Boutard rhombe "BOUTARD" -zone privée-
Ecrit le: Lundi 04 Avril 2011 à 13h21 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Non, sourceverte59 a besoin de son alimentation pour des expériences électriques qu'il va mener avec; il l'a acheté pour s'en servir.

Je vais essayer de caser l'essentiel avant.

Pour les alims, il y a seulement à décider entre une alim 10A et 20A; rien d'autre.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Lundi 04 Avril 2011 à 15h33 Posted since your last visit
Quote Post


Expert(e)
******

Groupe: Membres
Messages: 143
Membre n°: 9966
Inscrit le: 21/11/2010



Justement, c'est la question, penses-tu qu'on pourrait avoir besoin d'une 20A? Sinon, dans les annonces, les alimentations ont-elles toujours les deux possibilités, alternatif ou continu, ou faut-il que ce soit mentionné?
PMEmail Poster
Top
Ecrit le: Lundi 04 Avril 2011 à 18h24 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Citation (DIENGARD)
Justement, c'est la question, penses-tu qu'on pourrait avoir besoin d'une 20A? Sinon, dans les annonces, les alimentations ont-elles toujours les deux possibilités, alternatif ou continu, ou faut-il que ce soit mentionné?


Normalement 20A c'est pas utile pour ce qu'il y a à faire. Héraklès c'est maxi 8A leur courant délivré. L'alimentation qu'a acheté sourceverte59 était celle qui était le plus optimale et la moins chère, correspondant à nos besoins, c'est pourquoi je te l'avais indiqué. souyrceverte59 l'a acheté; je ne sais pas si il y en a encore en vente.

Alternatif non; tout est en continu dans les montages Boutard; même si il parle d'alternatif comme possibilité dans les brevets; si on regarde le volume 2 c'est du continu dans tous les tests (appareil ampéreur/désampéreur, Héraklès).


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Lundi 04 Avril 2011 à 18h26 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Premiers résultats de tests négatifs. Je ferai un compte rendu plus tard, avec photos, je vais ré-éteindre l'ordi pour continuer les tests (je fais tout dans le noir complet et sans émetteur EM)

Avec un courant de 10A le rhombe chauffe assez fort, j'ai mesuré 46°C en surface des cotons qui recouvrent les inducteurs. Les tubes à essai ne montrent aucune chute de température; mais je suis obligé de mettre haut d'eau dedans car la tige de la thermo-sonde ne va pas assez loin; donc là j'ai fait un autre montage pour aller au plus près. Pour le moment aucun résultat en tous cas.

Plus d'info après.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Lundi 04 Avril 2011 à 20h48 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Voilà les photos de la fin de la réalisation du montage:
user posted image

Sur son support:
user posted image

Voilà les deux sorties des filets induits:
user posted image

Le tout mis sur le bureau d'expérience prêt à fonctionner:
user posted image

Zoom sur le tube à essai qui contient les deux sorties des filets induits avec la sonde thermique digitale:
user posted image


Vue du tube de test avec début d'enroulement de bande noire pour assombrir la zone d'expérience:
user posted image

Et fini de calefeutré, test lancé:
user posted image

Avant ce premier test, j'ai fait des tests à la lumière. Je précise que pour tous les tests, le sable utilisé a été lavé de nombreuses fois à l'eau bien chaude; puis plusieurs fois à l'eau de source de bouteille pour ne pas être pollué par l'eau du robinet.
Les tubes à essai ont été rincés de la même manière; et l'eau utilisée est de l'eau de bouteille aussi tout le temps.

Dans mes premiers tests, j'avais observé une diminution de température importante, début: 24,9°C à 16h09; et chute jusqu'à 23,4°C sur 10min. Mais la chute persistait après avoir coupé l'alimentation et en fait c'est le fait que les filets de métal soient dans le tube à essai, ils dissipent de la chaleur de l'eau par conduction de façon importante, il faut très longtemps pour atteindre un équilibre thermique.

A 17h16, 22°C dans le tube à essai et à 17h36 21,5°C. A partir de 17h46 la température est stabilisée à 21,3°C; donc il a fallu 1h30 pour avoir un équilibre thermique correct.

Là commencent les premières expériences sérieuses, avec calefeutrage du tube à essai avec ruban noir, et toute la pièce est plongée dans le noir (volets fermés).

Alimentation inversée avec + en haut:
17h46: 21,3°C (10,03A / 8,3V)
17h56: 21,3°C (9,56A / 8,3V)

Alimentation dans le bon sens avec + en bas:
17h56: 21,4°C (9,66A / 8,3V)
18h06: 21,4°C (9,31A / 8,3V)
18h14: 21,5°C (9,23A / 8,3V)

On constate que plus le temps passe et plus le courant diminue. C'est logique, plus le temps passe et plus le cuivre chauffe et la température fait augmenter légèrement la résistance.

Je calcule une résistance à froid de 0,8 ohms (10,04A / 8V) et à chaud de 0,9 ohms (9,23A / 8,3V)
Le filet chauffe fort le rhombe qui me fait un peu mal aux mains à tenir fermement dans les mains par la chaleur. La thermo-sonde mise sur le rhombe donne 46°C; mais ça doit être plus, c'est à la surface avec l'air libre sur l'autre face.
L'alimentation du générateur chauffe un peu l'environnement.
Il ne se passe rien de notable dans le tube à essai. Le tube après coup contient en suspension des particules de fibres de laine (qui a trempé dedans) mais rien d'autre de particulier. Aucune décoloration ou désoxydation sur les bouts des filets ni rien de remarquable dans le tube à essai.

J'ai donc mené un autre test avec deus tubes à essai, chacun avec sa sortie magnétique séparée, dès fois que ça soit le bon protocole (le brevet n'indique rien là dessus; mais il parait logique au vu du volume 2 que les deux sorties aillent dans le même flacon).

Le deuxième test (toujours dans le noir évidemment):
user posted image

Le tube de gauche je l'appelle A (branché sur la sortie haute); celui du milieu le B (branché sur sortie basse) et le C est un témoin.

+ branché en bas (sens normal)
18h36: A:21,6°C / B:21,8°C / C:22,1°C (10,05A/8,3V) ; j'ai mis le tube C après les deux autres, avec de l'eau de bouteille venant d'une bouteille ailleurs, pas à la même température initiale exactement
18h45: A:21,7°C / B:21,8°C / C:21,6°C (9,47A/8,3V)
18h55: A:21,8°C / B:21,8°C / C:22,1°C (9,32A/8,3V)
19h03: A:21,9°C / B:22°C / C:22,1°C (9,26A/8,3V)

Rien d'exceptionnel à remarquer là aussi; sauf que le chauffage de l'environnement par le rhombe et l'alimentation a un petit effet d'augmentation de la chaleur d'ensemble dans les tubes à essai (léger).

Comme la sonde thermique ne va pas assez loin au fond des tubes à essai, je suis obligé de mettre assez haut le niveau d'eau. Il se pourrait donc que si il y a refroidissement en bas, et léger, il ne puise modifier la température de l'eau situé trop haut. Donc expérience à nouveau avec un bécher plastique assez large pour faire ça bien:

user posted image

user posted image

Là aussi j'ai fait tourner avec un carton pour faire assombrissement local:
user posted image

J'ai d'abord fait le test sans le carton autour:
+ en bas tout le temps (et dans le noir évidemment)

19h32: 21,4°C (10,03A/8,1V)
19h44: 21,4°C (9,37A / 8,1V)

Puis avec le carton autour:
19h46: 21,9°C (9,36A / 8,3V) (j'ai bougé la thermo sonde et il n'y a pas la même longueur de thermo-sonde dans le bécher qui trempe dans l'eau, donc ça ne mesure pas la même température, car une longueur différente reste à l'air et une autre dans l'eau)
19h55: 21,8°C (9,21A / 8,3V)

Les tubes à essai après coup:
user posted image

Dans l'ordre de gauche à droite:
A,B,C puis celui ayant servi à mettre les deux sorties dans le même tube (plus gros tube); du début.
L'eau n'a pas été modifié dans son apparence; rien de visible de particulier.

Donc il n'y a rien à signaler. Je pourrai demain essayer de mettre un peu de bicarbonate dans l'eau voir si ça change quelque chose. Il faudra surtout que je bobine la partie à mi rayon pour faire le même tests avec cette zone là (partie cylindrique). Il me reste ce qu'il faut pour ça, j'avais fait la longueur d'induit suffisante; donc du travail à ajouter... car là pour le moment c'est sans résultat.

Petite vidéo de visualisation de la force de magnétisation du rhombe mesurée avec la boussole:



PS: le rhombe est enroulé en dextre, comme sur le brevet (et sur Héraklès) ce qui correspond à une alimentation + en bas pur avoir pôle Sud en bas, boréal; et pôle nord en haut, austral. Cette convention de pôle est l'opposée de celle qu'on utilise en physique; liée probablement au fait que le nord terrestre est un pôle sud magnétique. Bref c'est enroulé comme il fallait en tous cas.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Mardi 05 Avril 2011 à 17h19 Posted since your last visit
Quote Post


Expert(e)
******

Groupe: Membres
Messages: 660
Membre n°: 298
Inscrit le: 13/06/2007



Quel sont les modifs envisageable sur le montage tel qu il est

a part bien sur tout démonter et placer la laine sur le rhombe avant

remontage des frises inductrices + celle en argenté + plomb.


a+


--------------------
toutes les douleurs mentales qui proviennent de nos désirs insatisfaits et de la rencontre d objets déplaisant sont dû a
l'auto préoccupation.
PMEmail PosterUsers Website
Top
Ecrit le: Mardi 05 Avril 2011 à 18h22 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Je me suis attelé donc à ce que j'avais exposé précédemment à titre d'essai si j'y arrive correctement; et ça a l'air de réussir: à caser la laine sous les spires de l'inducteur de la partie à mi-rayon qui n'est pas encore bobinée pour l'induit.

J'ai débord découpé tous les fils de liaison de couture entre spires:
user posted image

Puis j'ai commencé à fourrer avec la laine colorée sur un côté des pires: côté vers la pointe:
user posted image

Le bourrage sous les spires se font avec un tournevis plat et comme ça compacte la laine, elle n'occupe pas toute la surface sous la spire; donc je fais un autre bourrage sur l'autre côté de la spire avec la laine en gris fil blanche:
user posted image

Le tout permet donc d'obtenir un bon recouvrement entre spires de l'inducteur et le rhombe. Evidemment je ne peux pas aller voir si c'est bien, mais ça a l'air pas mal quand même.

Ensuite je mettrai l'inducteur en bande bleu que j'ai coupé l'autre fois, la longueur qu'il faut (si je ne me suis pas trompé) pour mettre sur le mi rayon, puis bandeau noir et laine extérieure, comme pour la pointe pour tout dire, et hop! expérience avec le mi-rayon. Et là avec de la laine sur les deux faces. Je ne pourrai pas faire mieux sans devoir ensuite tout défaire... mais pour le mi-rayon ça ne sera pas utile, car ça reviendra au même. Donc si le mi-rayon ne donne pas quelque chose... c'est que ça ne marche pas.

Le mi-rayon devrait produire un réchauffement et aussi production de certains corps dans l'eau... à voir donc!! Il y en a encore pour un petit moment, surtout que demain je suis chargé des trois gosses toute la journée dont le bébé; donc je n'aurai que peu de temps pour avancer. Je risque d'avoir fini ce deuxième essai à peine pour vendredi soir avant de devoir ramener l'alimentation.

Avec l'alim en 10A, je délivre une puissance (pas seulement Joule perdue mais magnétique dans le rhombe) proportionnelle à I²=100 alors qu'avec celle de 3A une puissance proportionnelle à I²=9. Donc 10 fois plus de puissance délivrée (au niveau magnétique) avec l'alim 10A que 3A. Donc il faut que je fasse le test avec avant de revenir.

Si ça ne marche pas, c'est le principe même des rhombes et par là de Héraklès et tout le reste qui est remis en cause: on a beaucoup de courant (le brevet parle de 2V alors que j'arrive à monter à 8V aux bornes avec le géné 10A); il y a plein de tours de spire, tout est bobiné avec du coton, sans métal, sans colle, etc. Tout est dans le respect parfait; et même en bonus il y a les fils de plomb pour mieux attraire les atomes alors que dans le brevet d'origine c'est un simple zig-zag d'argent/or; ici il y ale filet argent + plomb. La prise axiale N a été prise bien avant le mi rayon, respect de la zone correct (j'ai mesuré 46mm de diamètre à la prise finale axiale N que j'ai faite, alors que le mi rayon est de 50mm, donc je suis impeccable dedans).

Donc si ceci ne donne rien... je douterai très fortement que les rhombes aient un jour donné quelque chose. On va voir donc.
Le brevet rhombe parle de résultats sans mercure; donc dire qu'il en faut c'est dire que le brevet ne fonctionne pas; donc cet argument je le mets de côté. Donc il ne restera plus rien: je n'avais que le souci de la laine quant à moi qui restait et que je règle sur le mi-rayon.

Je pourrai faire un test avec du bicarbonate avec l'axial que j'ai actuellement aussi pour occuper la fin de journée, mais je ne pense pas que ça changera quelque chose. Il me faudrait aussi un autre cohéreur que mon sable ocre: du marbre serait bien (mais à mettre en poudre... je ne sais pas comment là).


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Mardi 05 Avril 2011 à 18h34 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



PS: depuis la semaine dernière, en bobinant le rhombe je me fais sans cesse la remarque que c'est construit exactement comme un accumulateur d'orgone. Un accumulateur d'orgone, c'est du métal dedans, puis autour de la laine ou coton, puis métal, puis laine ou coton, etc en couches alternées. Une couche ça marche, deux c'est plus puissance, 3 encore plus etc. la dernière couche tu la doubles en laine à l'extérieur. Ici on a un peu de ça...


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Mardi 05 Avril 2011 à 20h44 Posted since your last visit
Quote Post


Expert(e)
******

Groupe: Membres
Messages: 660
Membre n°: 298
Inscrit le: 13/06/2007



essaye aussi des courants pulsés, j'ai un camarade avec qui j'en ai

discutté qui est certain que ça peut jouer un rôle d' importance.

a tester


a+


--------------------
toutes les douleurs mentales qui proviennent de nos désirs insatisfaits et de la rencontre d objets déplaisant sont dû a
l'auto préoccupation.
PMEmail PosterUsers Website
Top
Ecrit le: Mardi 05 Avril 2011 à 20h54 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Non je n'essaierai pas les courants pulsés. J'y avais pensé au début des expériences il y a plusieurs mois quand je n'avais pas de documentation et ne disposais que des brevets. Les brevets parlent de courants continus presque tout le temps et une fois de continu ou alternatif.

En lisant les volumes 1 et 2 il est clair que la totalité des tests a été fait avec du courant continu uniquement; et on a même vu la génératrice shunt (les génératrices shunt même je dirais) qui produisaient ce courant continu: une dynamo branchée sur un moteur; production de continu et pas de pulsé. Les cahiers sont très clairs sur le fait que le courant continu met en mouvement l'aether et c'est ainsi que marche Héraklès, les tensions sont précisément indiquées, en courant continu et pas pulsé; les alimentations des rhombes tournants aussi; et les chaines de sortie de l'auto générateur produisent du continu; bien indiqué dans les mesures des cahiers; avec les sorties sur colliers de perle, accumulateurs et branchement sur l'auto générateur.

Donc à 100% partout il est clairement indiqué continu, indiqué aussi que les atomes sont chariés par le continu; et je rappelle que je ne fais que ce qui est indiqué dans les brevets et en cohérence des cahiers pour les montages: respect des zones, des matériaux, de leur utilisation. Donc je ne mettrait pas autre chose que du continu. Tu peux aussi regarder les machines à ampérer et désampérer sur lesquelles je n'ai pas fait de topo, mais qui sont dans les cahiers: ça marche avec le courant continu aussi; pas continu pulsé.

Non, l'expérience se fait telle qu'indiqué, c'est comme ça qu'on sait si elle marche ou pas. En faisant sans cesse des adaptations, et le fait que ça ne marche pas; on peut passer des années à se dire: c'est à cause de ça ou de ça; et rectifier point par point. En partant du principe absolu que ça marche forcément on se dit qu'on va arriver à avoir assez d'éléments pour que ça marche à un moment. Moi je pars d'un autre principe: il faut une preuve que ça fonctionne en faisant tout à l'identique de l'original, mêmes matériaux, formes, dimensions, etc et SI ça marche alors on peut enlever des morceaux pour chercher le minimum de montage qui fasse que ça fonctionne. Parce que si ça ne marche pas on la réponse: soit ce qui est indiqué est faux; soit ce qui est indiqué a été volontairement corrompu pour cacher la vérité, ce qui revient au même: on ne pourra pas faire.

C'est pour ça que je fais le maximum d'identique pour avoir une conclusion.

Il me reste un dernier travail à faire encore pour avoir une conclusion sur le principe des rhombes appliqués des brevets et alors je m'exprimerai. Pour le moment ce n'est pas encore identique à l'original; donc pas encore de conclusion.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Mardi 05 Avril 2011 à 20h58 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Voir discussions sur le pulsé, à l'époque où j'y avais pensé:
http://www.chercheursduvrai.fr/forum/in...indpost&p=15018
http://www.chercheursduvrai.fr/forum/in...indpost&p=15085
http://www.chercheursduvrai.fr/forum/in...indpost&p=15114
http://www.chercheursduvrai.fr/forum/in...indpost&p=15130

Mais ça c'était avant de voir qu'il n'y a jamais rien d'autre que du continu dans la totalité des montages des cahiers; et de voir la génératrice utilisée sur toutes les photos (tu l'as vue aussi) qui sort comme indiqué sur son étiquette en métal du continu pur.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Mardi 05 Avril 2011 à 22h39 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Me croierez-vous si je vous dis qu'il m'a fallu un peu plus de 2h pour caser correctement la laine sous les 6 spires d'inducteur de ce premier cône:

user posted image

Tout prend un temps infini avec ce montage; surtout quand la laine ne veut plus se caser et qu'il faut traffiquer longtemps au tournevis pour faire rentrer 2mm de long de laine.

Donc il reste à faire la même chose demain de l'autre côté pour pouvoir ensuite enrouler l'induit et le reste.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Mercredi 06 Avril 2011 à 19h03 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Comme prévu, quasiment rien eu le temps de faire de la journée; je n'ai pu m'y remettre que depuis 18h. Voilà ce que j'ai pu faire:

L'autre lainage fini (et des coutures pour faire tenir car ça partait un peu):
user posted image

Et l'enroulement de l'induit commencé sur une portion (en attente de mettre dans la galerie):
user posted image


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Mercredi 06 Avril 2011 à 21h12 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Fin pour ce soir:
user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

Pas assez de ruban noir pour recouvrir l'induit du deuxième cône. Je prendrai du bleu marine. Restera donc la laine à mettre et à couper la sortie longue haute pour l'adapter sur l'induit haut et lainer la sortie basse qui est assez longue.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Jeudi 07 Avril 2011 à 15h51 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Et voilà le résultat de 2h de travail de plus dessus:

J'ai coupé la sortie basse de l'axial pour la mettre sur la sortie à mi-rayon (pas assez de fil pour la sortie sinon):
user posted image

C'est tressé avec du fil d'argent recouvert d'or et la conduction testée à l'ohmmètre est excellente!
user posted image

On camoufle tout ça de la lumière avec deux tours de ruban:
user posted image

Et voilà tout est lainé; avec de la laine sur les bords et les trous, que ça soit bien recouvert sans zone de faiblesse:
user posted image

Quand on voit ça on se dit qu'en 5min ça peut être fait... mais quand on le fait vraiment et qu'il faut tout tendre, faire passer les fils, serrer, faire tenir, coudre en prise; et faire un travail propre, et bien non c'est beaucoup plus long!

Il reste à faire la même chose pour l'autre côté; c'est déjà bien commencé.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Jeudi 07 Avril 2011 à 17h52 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Et voilà la fin du travail de l'autre côté:

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

user posted image

Donc c'est terminé et il ne reste plus qu'à lancer l'expérience.
Toutefois comme ce week-end je serai absent de chez moi et que c'est mon anniversaire, on fête ça ce soir, c'était prévu ainsi depuis un moment et là on va commencer les réjouissances. Donc je ne commencerai l'expérience que tard ce soir (pour tout dire cette nuit)... je réserve donc une part de suspense d'ici là.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Jeudi 07 Avril 2011 à 23h15 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Un peu trop fatigué pour poster le détail des expériences; mais en conclusion des expériences menées: aucun résultat à observer, ni sur la température ni sur l'apparence de l'eau.

Je posterai les photos et détails des mesures demain.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Vendredi 08 Avril 2011 à 17h00 Posted since your last visit
Quote Post


Expert(e)
******

Groupe: Membres
Messages: 1753
Membre n°: 291
Inscrit le: 13/06/2007



Bonsoir Pascal

quelque soit les résultats attendus ce weekend et autres, Bon anniversaire

icon_boire.gif
A++
PM
Top
Ecrit le: Vendredi 08 Avril 2011 à 17h24 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Expériences du 07/04/2011:

Montage:
user posted image

+ connecté en bas
L'eau était bien thermiquement équilibrée. Le fait de mettre la sonde et les fils provenant du rhombe a changé cet équilibre (cela évacue de la chaleur par la conductivité du métal, surtout la sonde qui n'est pas enfermée dans de la laine et du coton).

eau utilisée: pure (bouteille; eau de source)

22h00: 24,9°C
22h07: 24,0°C
22h17: 23,5°C
22h20: 23,5°C
La température semble stabilisée (peut être pas complètement mais essentiellement oui; ça diminuera de manière très faible si ça doit diminuer) donc je commence l'expérience:

22h20: début de branchement du générateur
22h20: 23,5°C -> 10,05A / 8V
22h26: 23,3°C -> 9,48A
22h36: 23,2°C -> 9,23A
22h41: 23,2°C -> 9,11A
22h51: 23,2°C -> 8,97A

On voit que la température a bien diminué un petit peu, mais s'est stabilisée complètement sur une période de 25min. Donc le montage ne change pas la température du bécher.

Pour voir cela, je coupe la sortie de l'alimentation (tout en la laissant sous tension pour ne pas changer les conditions de réchauffement de l'air par le refroidisseur thermique de l'alim).
22h52: 23,2°C et coupure de l'alimentation
22h58: 23,2°C
On voit que la température reste stabilisée.
Les effets sont sensés être visibles rapidement; là il n'y a aucune modif alim coupée ou pas.

En inspectant le contenu du bécher qui était caché par le carton, j'observe que l'eau surnageante a disparu: le sable est mouillé mais plus trempé d'eau. L'eau a été bue par les fils de laine par capillarité (et le coton peut être aussi):
user posted image

J'ai donc sorti le bécher de son carton et remis de l'eau en quantité suffisante pour que ça surnage. Du coup je ne le remets pas dans le carton pour surveiller que l'eau n'est pas bue durant l'expérience quand je passe noter les températures de temps en temps:
user posted image

23h04: 23,8°C: démarrage de l'expérience de nouveau
23h10: 23,6°C -> 9,58A
23h13: 23,5°C -> 9,27A
23h16: 23,3°C -> 9,10A
23h32: 23,1°C -> 8,86A
23h50: 22,9°C -> 8,74A

Bon il y a diminution lente de la température; mais comme je l'ai dit, à chaque nouvelle expérience, il faut longtemps pour avoir stabilisation thermique; la sonde fait baisser la température par sa tige de métal.
Donc pour voir ce qu'il en est, si il y a vraiment quelque chose (ce qui est plus qu'improbable vu la diminution faible de température); cela devrait cesser en inversant l'alimentation.
Je mets le + en haut du rhombe (inversion de la sortie de l'alim):
23h51: 22,9°C ->8,74A
00h07: 23°C ->8,65A

Moi ça m'a l'air bien stable; je dirais qu'on a eu stabilisation thermique aux alentours de 23°C et que changer l'alimentation de sens n'a rien changé, il ne se passe rien de spécial.

Expériences du 08/04/2011:

Avec de l'eau bicarbonatée.
Montage:
user posted image

Les sorties sont séparées dans un tube à essai chacune.

J'ai attendu que la température se stabilise apparemment dans les deux tubes à essai (A à gauche et B à droite); puis lancé l'expérience:

user posted image

16h42: A:23,7°C ; B:23,7°C ; 9,79A
17h07: A:23,9°C ; B:24°C ; 9,02A
17h35: A:24,3°C ; B:24,4°C ; 8,76A

La température semble monter un peu; la stabilisation n'est pas achevée totalement. Ici il y a réchauffement ce qui est un peu bizarre. Ce n'est pas énorme; mais c'est le cas dans les deux tubes. On pourrait penser que c'est le réchauffement des fils induits dont la chaleur est conduite par ces fils depuis le rhombe qui lui chauffe très fort au niveau des enroulements; mais si c'était le cas; cela réchaufferait aussi dans les autres cas; or on a vu que ça se refroidit dans les autres cas: la chaleur venant par conduction doit être trop faible.

Donc intéressant!

Autre montage: les sorties sont remises ensemble dans un bécher.
Là j'ai vide l'eau surnageante et fait en sorte que le sable soit seulement mouillé.

D'abord on tourne à vie, sortie d'alim coupée.
L'expérience ne se déroule pas dans le noir pour cette fois ci (tout le reste a été fait dans le noir) et je suis à côté d'ailleurs sur mon ordinateur, en train de taper ce compte-rendu:
user posted image

17h42: 24,5°C (pas d'alim)
17h45: 24,4°C (pas d'alim)
17h51: 23,9°C lancement de l'expérience
18h01: 23,6°C -> 8,67A
18h08: 23,6°C -> 8,64A
18h14: 23,6°C -> 8,61A
Donc ça a l'air stable

Je coupe l'alimentation
18h20: 23,6°C
La température reste stable. Là aussi on a eu stabilisation thermique en descente lente et puis ça ne bouge plus; alim coupée ou pas: il ne se passe rien de spécial.

le seul cas potentiellement intéressant est donc les sorties séparées, chacune dans un tube à essai. Je vais refaire le test (avec l'eau bicarbonatée) pour voir ce qu'il en est si quelque chose a lieu ou pas.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Vendredi 08 Avril 2011 à 17h48 Posted since your last visit
Quote Post


Expert(e)
******

Groupe: Modérateurs
Messages: 4027
Membre n°: 181
Inscrit le: 07/10/2006



Ha oui !!

Bon anniversaire Pascal

Biiiizzzzzeeessssssss


--------------------
Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de ta vie.
Page YouTube, Page Dailymotion, Album Picasa, La Force contre-électromotrice, simulation magnétique, Viktor Schauberger
PMEmail Poster
Top
Ecrit le: Vendredi 08 Avril 2011 à 18h04 Posted since your last visit
Quote Post


Expert(e)
******

Groupe: Membres
Messages: 4296
Membre n°: 276
Inscrit le: 11/06/2007



Hello Tous icon_smile.gif

C'est vrai ? C'est son anniveraire ??

Alors

Bon anniversaire Pascal
Plein de rires à ta table
Quelques bulles sans mal
Et un entourage aimable



--------------------

Peuple de France, tranche dans le lard en sachant faire une addition des voix
Vote à 100% pour Mélenchon, le seul qui parle de paix et de partage des richesses
PMEmail Poster
Top
Ecrit le: Vendredi 08 Avril 2011 à 21h20 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Merci à tous, thx4, Quartz, Amateur.
Bah un jour comme les autres sur cette planète; mais merci!


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Vendredi 08 Avril 2011 à 21h37 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Alors j'ai recommencé l'expérience avec tubes à essais séparés.

J'ai d'abord attendu un très long temps de stabilisation certaine de la température.
A gauche le tube A et à droite le B.

18h27: A=24,3°C ; B=24,0°C (alim coupée)
18h31: A=24,3°C ; B=??°C (alim coupée)
18h33: A=24,4°C ; B=24,1°C (alim coupée)
18h38: A=24,4°C ; B=24,2°C (alim coupée)
18h42: A=??°C ; B=24,2°C (alim coupée)
18h49: A=??°C ; B=24,3°C (alim coupée)
18h59: A=??°C ; B=24,3°C (alim coupée)

J'ai décidé de travaille en mesurant dans le tube B qui a le niveau d'eau le plus haut (la sonde reste bien plongé dans l'eau sur toute sa longueur).

user posted imageuser posted image

18h59: mise en route de l'alimentation et mise au noir du montage
19h00: B=24,3°C ->9,56A
Là j'ai laissé tourner longtemps. Puis ayant reçu un coup de fil à 19h48 je viens dans le bureau, allume la lumière et parle au téléphone, je suis situé à quelques dizaines de centimètres de l'expérience
19h48: B=24,9°C
19h49: B=25,1°C
19h50: B=25,1°C
19h52: B=25,3°C
19h57: B=25,5°C -> 8,58A

Je note que la température a augmenté tout le temps, mais elle augmente plus vite quand je suis arrivé on dirait bien: 0,6°C en 10min quand je suis là alors que ça a monté de 0,6°C en 48min. Peut être les spots au plafond (120W) qui chauffent? (peu probable quand même que ça ait un effet sur les fils). Ou moi qui ait une action. Je ne sais pas là....

En tous cas pour vérifier que la chauffe vient seulement de la conduction thermique depuis le rhombe (qui est bouillant je le rappelle avec ce courant!) je fais interversion des fils d'alimentation. Le magnétisme tournant à l'envers, les flux périphériques sensés être libérés par la rotation de l'inducteur (c'est la théorie sur les rhombes qu'on a dans le volume 2) seront au contraire plus prisonniers et donc cela change la dynamique des flux magnétiques (si il y en a).

19h57: Inversion alim: + en haut
20h10: B=25,6°C ->8,55A
20h31: B=25,6°C ->8,45A
20h32: Remise de l'alimentation dans le bon sens: + en bas
20h32: B=25,6°C
20h55: B=25,6°C -> 8,47A

Donc que le que soit le sens de branchement ça a chauffé et ça arrive à un équilibre thermique; qui est celui entre la chaleur apportée par conduction du rhombe (chauffé au maximum, on voit que la consommation de courant se stabilise c'est à dire la chauffe du cuivre s'est stabilisée; et comme par hasard la température dans le tube à essai aussi.... c'est parfaitement lié: c'est donc de la chauffe par conduction thermique bête et simple. La grande longueur de fil dans le tube à essai et bien immergée, permet une bonne communication de cette chaleur à l'eau.

Donc au final il n'y a eu aucun phénomène bizarre à observer; sauf le fait que la ture ait augmenté plus vite quand j'étais là (lumière???)

Au final rien des effets indiqués dans le brevet sur les rhombes en bois n'est observable. Ce système là ne marche pas. Soit il est faux dans le principe (et alors questions sur pourquoi? Et le reste alors?); soit il y a volontairement mensonge ou omission d'éléments importants (même dans l'exemplaire de labo non rendu public... ça parait bizarre?)

Il faudrait absolument que je puisse chercher si il est resté des notes originales de Boutard sur ses premières expériences de début de ses recherches, quand il travaillait sur les rhombes de bois et ces tests là; car là on ne fait que prouver que ce qui est dans le document ne marche pas.

Des investigations documentaires supplémentaires sont indispensables pour comprendre pourquoi le brevet indique un montage non opérationnel.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Dimanche 10 Avril 2011 à 22h26 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



DIENGARD a retrouvé des cartons contenant de très nombreuses machines entièrement montées ou partiellement montées; et plusieurs rhombes correspondant aux formes des brevets sont présents. ceci montre bien que ces brevets ont été l'illustration de principes réellement mis en oeuvre:

user posted image

user posted image

J'ai pris toutes les mesures détaillées de toutes les dimensions des rhombes avec pied à coulisse numérique, règle, équerre et patience. Toute sera donné ici ultérieurement.

l'observation des nappes d'or en zig-zag (il y en a des mètres) permettent de comprendre un point majeur d'échec de mes montages je pense. Autre chose encore qui sera expliqué plus tard sur le rouge sur chaque inducteur.


Voilà encore d'autres dispositifs dont certains datent à coup sûr de Boutard lui-même; décrits dans les brevets additionnels aux rhombes:

user posted image

On a démonté la canne roseau et décortiqué l'intérieur, bien observé, démonté et photographié les couches. Tout ceci sera exposé ultérieurement.

Et des machines style Héraklès qui sont en regardant bien des montages pour machine à ampérer je pense:

user posted image

user posted image

Beaucoup à dire sur tout ceci; à venir.



--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Mercredi 20 Avril 2011 à 17h59 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



J'avais pris les côtes des 4 rhombes du laboratoire Hatinguais du style de ceux des brevets:

Rhombe n°1:
user posted imageuser posted image

Rhombe n°2:
user posted imageuser posted image

Rhombe n°3:
user posted imageuser posted image

Rhombe n°4:
user posted imageuser posted image

On remarque aussi que le rhombe Boutard sur lequel j'ai travaillé précédemment apparait sur les photos du laboratoire Hatinguais datées de 1950; donc du vivant de Boutard. Il a donc probablement été construit selon les dimensions de Boutard:

Photo non datée mais dans une liste indiquant la plage de dates 1949 à 1954:
user posted image

zoom précis sur le vieux rhombe:
user posted image

Photo datée du 20 mars 1954:
user posted image

zoom sur le vieux rhombe:
user posted image




--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Samedi 25 Juin 2011 à 21h51 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Chez DIENGARD on a vu des bandes de fils d'or en nappes.

Quelques morceaux:
user posted image

Une nappe un peu plus grande:
user posted image

Détail de la nappe:
user posted image

sourceverte59 avait pris des photos avec son microscope de la nappe et devait les faire passer; mais il a oublié. Si tu les retrouves ça peut aider à mieux montrer comment c'est fait.

Le fil d'or est disposé en va-et-vient dans le sens de la largeur de la bande, en alternant un coup au-dessus et un coup au-dessous de cordelettes de tissu qui servent de rails support. Cela fait que le fil d'or est crêpelé et la nappe contient un fil en quantité extrêmement importante.

Je n'ai pas testé savoir si le fil était isolé ou nu. Il devrait être nu à priori, et là il faudrait voir, avec la photo microscopique, si les largeurs de fil se touchent ou pas, faisant contact électrique, lors des va-et-vient si il est bien à nu.

Comme il y a plusieurs nappes de largeurs différentes en morceaux plus ou moins grands et pas d'autre fil d'or; on peut se demander donc si la nappe en fil d'or crêpelé pour l'induit du rhombe n'est pas cette nappe là; cette disposition géométrique là. Il faudrait donc faire un induit avec une telle nappe pour voir ce que cela donne.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Dimanche 26 Juin 2011 à 19h54 Posted since your last visit
Quote Post


Expert(e)
******

Groupe: Membres
Messages: 143
Membre n°: 9966
Inscrit le: 21/11/2010



Bonjour,
Je voulais rappeler que ces « nappes » en fil d’or dont parle Chercheur sont nommés « galons » p.93 du cahier 12 dans le schéma du montage de la génératrice Héraclès au petit 9 en légende ; et qu’il est dit que c’est un galon de fil de cuivre doré. Juste pour dire que ce sera moins coûteux.

Sinon, je réfléchis et cherche à approfondir la construction et le fonctionnement de cette génératrice et je voudrais savoir si l’un d’entre vous sait ou comprend pourquoi il est dit que les zoaires « herculéens » remontent en sens inverse de l’enroulement dextre du courant inducteur et du courant induit ? Quel phénomène provoque que la frise zoophore soit polarisée + en haut sortie 5b et – en bas sortie 5a ?
PMEmail Poster
Top
Ecrit le: Dimanche 26 Juin 2011 à 20h56 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Ah, je pensais que c'était des fils d'or en nappe ça et pas les galons de cuivre doré. Tu es sûr de la chose, que ce sont bien ces galons-là?

Sinon pour ce qui est de Hercule; le texte dit que la procréation est effectuée à contre-courant. Ce que j'en ai compris:

Le courant inducteur va du haut vers le bas; le + de la source électrique étant mis en haut. Alors l'induit est compté + sur la prise haute et - sur la prise basse. Ce signe + ou - n'a pas de sens en terme électrique, il n'y a aucun courant électrique, c'est une polarité "magnétique" (= du courant d'aether). D'ailleurs pas de symbole électrique à ce niveau là sur le schéma; les + et - sur le schéma correspondent à des signes de potentiels électriques. Seule l'annotation indique un nommage de la frise.

Donc ce qu'il appelle à "contre-courant" c'est le fait qu'au contraire de ce à quoi on pourrait s'attendre, les ramifications sortent de la frise + et vont vers la - alors qu'au final le courant "magnétique" (=aether) circule de manière interne du + vers le - de la frise donc on s'attendrait à voir quelque chose sortir du côté - de la frise.

Je n'ai jamais dit que j'étais sûr d'avoir bien compris; c'est mon interprétation de ce que ça veut dire.


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
Ecrit le: Lundi 27 Juin 2011 à 13h45 Posted since your last visit
Quote Post


Expert(e)
******

Groupe: Membres
Messages: 143
Membre n°: 9966
Inscrit le: 21/11/2010



Salut Chercheur,
Je ne suis sûr de rien, pour ces galons, mais là où on en parle c’est sur ce montage de la génératrice Héraclès, et il est mentionné du fil de cuivre doré !

Cela n’enlève rien à l’efficacité du galon et du montage spéciale de ce fil.

J’ai oublié de prendre les mesures, je m’en occupe.

On en reparlera quand on se verra, si tu viens, mais il faut absolument potasser les renseignements et avertissements de la page 94 gauche et droite. La circulation boréale et australe. Les contradictions et flous sur les grilles de fer et les schémas de 1931 !!!

Sinon, je suis un peu surpris du manque de réaction positive, voir enthousiaste, sur ton expérience sur la couverture d’orgone !

Bon, il faut plus de temps avant d’être sûr de l’efficacité, mais jusqu’à preuve du contraire, on peut y croire et se réjouir de ces bons résultats ! En tout cas, je te dis bravo pour ce travail et nous sommes amateur de faire l’essai, ma femme en particulier, qui a souvent des petites bricoles, style toux… Quand tu viendras, on veut bien que tu amènes cette couverture.

Sinon, il paraît normale de ressentir une limite, une saturation d’utilisation de cette couverture, c’est comme pour se nourrir, même si ce que l’on mange est idéal pour la santé, il y a des quantités à respecter.

Mais je suis presque sûr qu’il y a quand même une réaction « négative ou répulsive »spécifique due à la nocivité des matières acryliques.

Depuis ma jeunesse, j’ai toujours été très sensible aux matières des vêtements, et je ressens très fortement un bien être avec des tissus végétaux, coton 100% ou autres, moins bien avec la laine mais si c’est 100% pure laine, c’est bien, mais tous les autres, style nylon, acrylique… J’ai toujours ressenti, plus ou moins rapidement, les sensations que tu décris, étouffement, malaise, sensation rapide de saturation…

Je pense que même si on doit respecter des quantités, avec du tissus pur coton ou pure laine, on n’aurait pas ces sensations de saturation vives et rapides. A vérifier ! Je pense que l’on va s’en faire une.
PMEmail Poster
Top
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres:

Topic OptionsPages: (2) 1 [2] 

 



[ Script Execution time: 0.0749 ]   [ 12 queries used ]   [ GZIP activé ]