chercheursduvrai.fr

Pages: (20) « Première ... 18 19 [20]  ( Aller vers premier message non lu )

> *Machine à Hercule -zone privée-, provenant du volume 2
Ecrit le: Mardi 25 Septembre 2012 à 01h11 Posted since your last visit
Quote Post


Expert(e)
******

Groupe: Membres
Messages: 143
Membre n°: 9966
Inscrit le: 21/11/2010



Bonjour, ayant donc pris connaissance, des questions qui se posent sur la nature de la « laitance », qui n’en serait pas, j’ai donc repris les tests en plongeant tout d’abord les tresses de la génératrice, mais sans mettre le courant. Au bout de 10’ environ les fumerolles ont commencé :

voir le premier PDF 1 sur zedico du 09 12: -de la photo 1 à 3 : on voit l’oxydation, au bout de dix minutes, les tresses de la génératrice trempe avec l’éponge de fer mais sans le courant ; des photos 4 à 19, 1h de trempage et plus ; de la photo 20 à 22, c’est le lendemain, plus de 12h de trempage ; de la photo 23 à 26 l’eau est secouée et l’éponge pressée ; la photo 27, c’est le retour au point de depart .

J’ai attendu jusqu’au lendemain et l’on peut constater le dépôt important de poudre rouge-ocre sur l’éponge métallique et au fond. En prenant l’éponge, la poudre-rouille est partie rapidement et quand j’ai voulu rincer l’éponge, il en est sorti un liquide exclusivement noir ?


J’ai recommencé l’expérience, avec l’enroulement externe de la génératrice branché, même résultat. Puis, j’ai recommencé avec uniquement un petit bout de laine et l’éponge, sans génératrice, résultats dans les même temps. Puis j’ai recommencé avec les tresses d’argent de la génératrice enroulées : même résultats, dans les même temps. Ensuite, j’ai recommencé avec que les deux tresses d’argent, sans courant et sans grille de fer. Aucun résultat.

Voir donc le PDF 2 : les photos de 1 à 3, oxydation sans courant, avec les tresses de la génératrice, branchement complet ; photos 4 et 5, dépôt sur l’éponge métallique et le fond, le lendemain = + de 12h ; la photo 6 liquide noir sorti de l’éponge pressée ; photo 16 à 18 résultat le lendemain, plus de 12h ; photo 19= liquide noir, devenu couleur rouille en 24h.


Pour le troisième PDF, c’est donc le même résultat malgré l’entrelacement des tresses de la génératrice et sans courant.


Qu’a-t-on dans nos bidons ? Quelque chose de bien vivant, mais quoi ?
Pour l’instant, j’ai demandé à deux laboratoires en microbiologie, de faire un premier examen, pas de réponse. La démarche va sûrement être un peu plus difficile qu’une simple demande. Je vais reprendre ces démarches à partir de la semaine prochaine.


Pour les vidéos, je vous en mets quand même certaines avec leurs dates, sur Zedico, nous n’avons toujours pas pour l’instant de preuves qui permettent de se prononcer, car la présence physique de l’oxydation ne veut pas dire qu’il ne se marie pas quelque chose d’invisible. Les différences d’aspects des clichés, autant les photos de fabrication de « laitance », que les vidéos, nous forcent à penser qu’il y a peut-être des différences.


Dans les vidéos du mois de juin et autres, vous remarquerez les très gros micros organismes, qu’on ne voyait pas au début, que je ne vois plus maintenant, quand j’ai fait les contrôles en Septembre.


PS : la zone tampon de Zedico n’était pas vide, mes derniers envois vidéos du début d’année, y étaient encore ; résultat mes derniers envois se mélangent ; bien regarder les dates et légendes !!!
PMEmail Poster
Top
Ecrit le: Mardi 25 Septembre 2012 à 08h01 Posted since your last visit
Quote Post


Administrateur
******

Groupe: Administrateurs
Messages: 5765
Membre n°: 1
Inscrit le: 04/08/2002



Je vais ranger tes vidéos de la zone tampon. Merci pour tes tests comparatifs.

Donc tu as constaté qu'avec ou sans courant sur la génératrice ou même si génératrice, tu avais la même production de "laitance"". C'est ce que j'ai constaté aussi.

Moi aussi j'avais eu l'impression sur les premières photos de Papyrox (mais il n'a jamais pu mettre de retour là-dessus) qu'il y avait une différence en quantité selon courant ou pas; mais bon si on a la même chose de produite sans génératrice du tout, ça reste pas très significatif en terme de la nature produite. Si il y a autre chose de plus, ça va être bien difficile de faire le tri, c'est le sens se ma dernière phrase.

De toute façon en ce domaine il est pas mal de revenir aux informations de ton papi qui disait que le résultat de laitance s'observait en quelques minutes seulement; ça permet de faire la différence entre l'oxydation l(ente) et la vraie laitance (rapide). Donc tout ce qui ne sort pas rapidement on peut le prendre comme de l'oxydation dans un premier temps de considération, pour faire le tri.

Citation (DIENGARD)
J’ai recommencé l’expérience, avec l’enroulement externe de la génératrice branché, même résultat. Puis, j’ai recommencé avec uniquement un petit bout de laine et l’éponge, sans génératrice, résultats dans les même temps.

C'est ça qui m'embête le plus: même résultat avec ou sans Héraklès, tant que la laine est dans l'eau: donc ça ne dépend pas d'Héraklès ce qui est obtenu là.

Pour les organismes recueillis, dis-toi qu'on a des milliers d'organismes qui se développent dans l'eau pour peu qu'on la laisse quelques jours en attente (en 3 jours ça commence). Tu peux faire ça avec n'importe quelle eau que tu laisses dans un récipient. Plus tu rajoutes de choses dedans, quelles qu'elles soient, plus tu apportes de contaminant en nouvelle paramécie, amibe et autres zoaires et bactéries accrochées à la surface des objets que tu mets dedans.

D'ailleurs c'est une des éléments qui faisait que Wilhelm Reich avait dû travailler en autoclave en rester stérile quand il faisait ses cultures car on lui reprochait que dans l'air on a des milliers d'amibes accrochées aux poussières et que les simples pouyssières de l'air apportent des amibes dans l'eau cultivée et faussent les résultats. Là tu es lioin du stérile.

Je pense que la culture du zoaire Héraklès ne peut pas être envisagée tant qu'on ne passe pas l'étape de production de laitance dans les conditions que ton papi décrivait dans les cahiers. En effet on aura toujours des développements de divers organismes, changeant selon les fois (selon la poussière de l'air et ce qui est ramené par les substances ajoutées dans l'eau ou trempées seulement dedans); qui pourront faire croire des tas de choses mais qui ne pourront pas être Héraklès puisqu'on n'aura pas passé l'étape n°1 de la laitance.

Donc là où il faut se recentrer, c'est sur le fait qu'avec courant électrique on a quand même un peu plus que sans; si on peut confirmer cela par des mesures répétées. Car alors ça veut dire qu'il y a un tout petit effet réel de la génératrice qui s'ajoute (mais infime) à l'oxydation qui masque tout le reste.

Et dans ce cas ça fonctionne à peine à peine, et donc ça montre qu'il y a quelque chose à rectifier dans la génératrice mais qu'on n'est pas complètement dans les choux.

L'histoire du filet fait à main à priori ça n'a rien à voir, car la "découverte" de la laitance n'a aucun lien avec ce filet comme on le voit. Donc déjà c'est possible si on veut de repartir sur du filet comme celui qu'utilisait ton papi (il l'avait mis en photo dans ses cahiers) et voir si on aurait la même production supplémentaire avec courant que sans.

Si c'est le cas, on éliminera l'idée que c'est le filet qui a été un élément important à modifier et il faudra chercher où faire porter les modifs...

Pas simple tout ça!


--------------------
"L’homme sage n’est pas comme un vase ou un instrument qui n’a qu’un usage ; il est apte à tout."
"Appliquez-vous à garder en toute chose le juste milieu."
Confucius
PM
Top
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres:

Topic OptionsPages: (20) « Première ... 18 19 [20] 

 



[ Script Execution time: 0.1444 ]   [ 13 queries used ]   [ GZIP activé ]