Le conseil des neuf

Le conseil des neuf

résumé de lectures

http://www.theonlyplanetofchoice.com/

Document PDF à télécharger pour lire avec mise en forme du contenu de cette page web:
http://www.chercheursduvrai.fr/stockage/site/Le_conseil_des_neuf _channeling_extra-terrestre.pdf

 

Résumé de trois ouvrages présentant, puis détaillant ce que sont les neuf et les enseignements spirituels qu’ils ont diffusé. De source prétendument extra-terrestre ces communications sont entourées de phénomènes paranormaux inexpliqués observés par de nombreux témoins. On peut se questionner sur leur origine réelle, mais pour cela il faut en avoir une véritable idée par la lecture de ce document.

Comme toutes les informations de ce genre, à lire avec de l’esprit critique pour creuser les questions, mais pas béatement…

 

Introduction

 

J’attire votre attention sur des informations ayant eu pour origine le « mentor » de Uri Geller. J’entends par là Andrija Puharich qui a été l’homme qui a persuadé Uri Geller de venir aux USA faire les tests au SRI (Stanford Research Institue) et a été son ami durant de longues années.

Les informations proviennent du livre « Uri Geller », de « Andrija Puharich », aux éditions Flammarion, paru en 1974, ISBN 2-08-060757-X, traduction de l’ouvrage paru en américain « URI » la même année.
Il semble que cet ouvrage ait été republié aux éditions « J’ai Lu », sous le n°A337, dans la collections « L’Aventure Mystérieuse ».

Dans ce livre, Andrija Puharich, que j’appellerai pour la convenance AP (comme il le fait dans le livre d’ailleurs lorsqu’il intervient dans des conversations), raconte la vie de Uri Geller, sous forme biographique, et comment son destin l’a amené à croiser Uri Geller que j’appellerai UG par convenance.
Notamment, on apprend que AP (qui est décédé en 1995) a été en contact avec des entités se faisant appeler « le Conseil des neuf », ce contact ayant été établi sans le rechercher, par l’intermédiaire de son premier canal, le Dr D.G. Vinod (sage et érudit Indien, Indou de Poona). Ce dernier est soudain entré dans une sorte de transe le 31/12/1952 et a prononcé un discours sensé émaner de ces entités, durant environ 90min. On trouve l’échange complet (car ils n’ont pas monologué, mais ont répondu aux questions que posait AP, qui était d’ailleurs accompagné d’un témoin).

Ils se présentent tout d’abord en indiquant: « Nous sommes neuf principes et forces, travaillant en complète harmonie. Nous sommes des forces et la nature de notre oeuvre est d’intensifier les aspects positifs, évolutionnels et théologiques de l’existence. »

En autres informations données par ces « neuf », qui comprend des informations à portée ésotérique et philosophique, une critique de la société et de la nature humaine, etc on a aussi une explication de l’importance du nombre 7 qui est exagérée et a un sens important uniquement par l’information suivante
En augmentant sa vélocité (vitesse de déplacement), l’homme augmente son potentiel électrique (champ électrique) et lorsqu’il atteint un certain seuil, qui correspond approximativement à un facteur gamma (multiplicateur relativiste de la vitesse ) de 7, la personnalité humaine atteint selon leur terme « l’infinitisation » qui permet de rentrer dans des dimensions supérieures. Cela correspond à une vitesse d’approximativement 99% de la vitesse de la lumière.

Par la suite, des messages sont parvenus par d’autres canaux, qui ont donné lieu à des évènements de type paranormaux (transcription en copie avec une machine à écrire sur un carbone qui se régénère tout seul). Ces éléments sont donc troublants.

Mais quel est le lien avec Uri Geller?

Ayant rencontré UG, de très nombreuses années après en Israel (en août 1971), AP se lie d’amitié. Il assiste à de très nombreux exemples de démonstration des pouvoirs de UG. Pas seulement ceux données en public, mais aussi en privé, sur des anneaux portés sur les doigts de différents convives lors de repas qui se brisent ou des objets qui se tordent (pas seulement des cuillères), objets non préparés à l’avance par UG puisque l’expérience est impromptue. Des essais de télépathie, etc. Bref il faut lire le livre pour se rendre compte de l’étendue des phénomènes paranormaux qu’il a pu observer et qui lui ont donné confiance en la réalité des pouvoirs de UG.
Longtemps d’ailleurs UG a voulu que ses pouvoirs soient reconnus, mais suite aux différents déboires qu’il a eu, il préfère aujourd’hui se faire reconnaître comme un mentaliste et un illusionniste n’ayant pas de pouvoir en propre. Il est vrai qu’il a été décrié par beaucoup de détracteurs, comme Randi. Ils n’ont jamais rien prouvé, si ce n’est qu’ils peuvent reproduire en public l’effet de pliage de cuillère par une méthode illusionniste en préparant les objets avant.

Il est à noter que URI sera testé par les Dr Hal Puthoff (connu aujourd’hui pour ses théories sur l’énergie du point zéro dans la communauté scientifique) et Russel targ, selon des protocoles précis où UG ne pouvait ni avoir accès aux objets ni les toucher et ont pu démontrer la validité des pouvoirs de UG. Bien sûr eux aussi ont été décrié comme s’étant fait abuser. Ils n’avaient publié que les expériences pour lesquelles aucune faille n’était possible, bien que des expériences plus « miraculeuses » encore aient été menées et enregistrées, mais si il existait une possibilité de falsification même minime, les résultats n’étaient pas publiés. Ils ont été soutenus par toute l’équipe du SRi à l’époque, car la communauté scientifique s’opposait à eux; et non des moindres (comme Feynmann). Il faut dire qu’au SRI, ils ont eu de gros soucis car lorsque Geller était là les ordinateurs, deux étages plus bas, qui servaient à des calculs importants en rapport avec la défense nationale, dysfonctionnaient systématiquement.
Bref, je parle ici aux personnes qui iront creuser assez pour passer outre aux différents debunker dont on connait les méthodes. On sait très bien qu’avec un fil de Nylon et une soucoupe attachée au bout on peut faire croire à une photo d’OVNI, ceci ne prouvant pas que les OVNIS soient des soucoupes attachées au bout d’un fil. C’est toujours la même simplification qui s’opère: lorsqu’on a décidé de rejeter quelque chose, on s’attache à la moindre donnée qui puisse permettre de le réfuter, sans se soucier de savoir si elle est une image de la réalité des faits.

Donc je reviens à mon sujet initial: Uri Geller.

Un jour, AP lui propose de l’hypnotiser pour en savoir plus. UG raconte alors que lorsqu’il avait trois ans, il a assisté à une descente d’un engin volant (plutôt un survol stationnaire à quelques mètres au-dessus du sol) en forme de bol, et la sortie de l’engin d’un être nimbé de lumière qui lui apparu soudain , qu’il ne voyait pas bien (il distinguait seulement la silhouette). Il avait trois ans alors, et était parti se cacher dans un petit havre de paix non loin de chez ses parents. Il n’a pas d’autre souvenir de la rencontre, il semble avoir été mis alors dans un état semi-hypnotique.
Soudain, une vois presque mécanique se fait entendre dans la pièce et reste enregistrée sur bande magnétique, qui indique qu’elle représente les êtres qui ont enlevé Uri étant jeune et que c’est lors de cet enlèvement qu’ils l’ont programmé en lui donnant les capacités extraordinaires qu’il possède. Ils indiquent à AP qu’il devra l’épauler, le guider, bref jouer le rôle de son mentor durant le début de la carrière de UG.

Puis, ces contacts se renouvellent, d’abord lors de séances d’hypnoses, puis hors séances d’hypnose, de manière impromptue. Montrant sa réalité et son pouvoir, la voix fait disparaitre les bandes magnétiques enregistrées aux yeux de tous, et des objets apparaissent et se dématérialisent, certains se rematérialisant des jours après. Bref, des effets bien supérieurs à ceux de Geller se manifestent systématiquement. Il faudra que AP et ses témoins reconstituent les dires à chaque fois sur papier, car la voix ne permet pas que l’enregistrement magnétique demeure comme preuve.

AP leur demande si elles sont les neuf forces auxquelles il a déjà eu affaire tant d’années auparavant et elles disent oui.
Il arrive parfois que UG soit pris d’une sorte de transe, demandant à ses amis de l’accompagner en voiture, il conduit selon les indications données au hasard de l’un d’entre eux, et arrivés à un certain endroit ils verront des manifestations dans le ciel, lueurs, lumières, etc. Bref, tout ceci est émaillé de phénomènes paranormaux.

Mais que disent ces voix?

Elles disent qu’elles agissent pour le compte du conseil des neufs précédemment cité, qu’elles sont en relation. Elles sont les voix provenant d’une civilisation extraterrestre appelée « Hoova », ayant un vaisseau mère en orbite autour de la Terre en état d’invisibilité appelé « Spectra ».
La civilisation de « Hoova » vit sur un monde 16000 fois plus vaste que la Terre et est venue sur Terre pour la première fois en un lieu correspondant à la Palestine et que le premier peuple avec lequel ils ont interagit est les hébreux qui habitaient alors cette zone. Ils viennent d’une autre dimension et entrent ans la notre à bord de leur engin volant qu’on appelle OVNIs.

Les contacts se font avec une voix qui semble comme mécanique, qui indique elle-même être un ordinateur ayant place dans Spectra et étant capable de communiquer et d’interagir à distance. Cet ordinateur est doté d’une conscience et c’est lui qui entre en communication avec UG et AP et crée ces manifestations.
Il lui est expliqué qu’en fait des êtres ont transféré leur conscience dans cet ordinateur leur servant de corps à usage prolongé, ils sont la conscience de l’ordinateur.

Une autre fois, un autre ordinateur se faisant appeler Rhombus 4D prend la parole, indiquant que son esprit est plus adapté à la teneur du message à donner. Il indique que le Soleil va refroidir dans 6 millions d’année, forçant les humains d’alors à devoir trouver une patrie ailleurs dans les étoiles. Il indique aussi qu’ils surveillent constamment UG, étant branchés sur ses mouvements et ses pensées et q’ils le font agir pour démontrer certains pouvoirs et interpeller le monde. Il indique aussi que la communication n’est possible qu’à travers le cerveau des personnes présentes (UG au début) permettant de faire passer l’information parlée depuis leur dimension jusqu’à la notre, et qu’à ce titre c’est une des preuves qu’ils ne sont pas tout puissants et ne doivent pas être déifiés. Ils indiquent à AP et UG le parcours qu’il doit avoir et les endroits où ne pas aller dans sa tournée mondiale qui l’amènera au SRI à la fin.

Les voix indiquent qu’ils puisent l’énergie qui leur sert à s’alimenter en dehors de notre galaxie, dans une énergie qui est disponible sous forme d’énergie de rotation, qui n’existe pas au niveau de la particule. Ils doivent sortir de la galaxie pour aller la puiser.
Plus tard, elles apprendront à AP qu’ils ont pu analyser un par un l’ensemble des psychées humaines terrestres et que c’est à la suite de cette analyse qu’ils ont focalisé leur choix sur AP comme protecteur terrestre de UG.

Plusieurs fois ils sont soumis à des épreuves par ces entités. Parfois elles annoncent des informations importantes sur la politique internationale d’alors (guerre avec Israel, etc) avant que cela ne se produise et indiquent qu’ils interviennent sous certaines formes pour canaliser les conflits.

Aucune preuve matérielle n’a jamais pu subsister, sauf une photo d’un OVNI lors d’une rencontre planifiée par les extraterrestres; toutes les bandes audio ayant été dématérialisées à chaque fois. Il reste les témoins, qui ne se limitent pas seulement à AP et UG même s’ils en sont les principaux.

Tout ceci étant dit, AP n’en est pas resté là, car une personne s’est mise à canaliser le conseil des neufs un peu plus tard. AP a assisté à nombre de ces canalisations, ainsi que de nombreux témoins. Gene Roddenberry, le créateur de Star Trek et d’autres séries de science-fiction de renom était un des participants lors de ces séances. Il s’inspire de nombreuses des informations qu’il aura eu en communication avec ces extra-terrestres pour ses séries.
Les débuts ont été les présentations, car les invités en présence cherchaient des preuves que l’entité était bien qui elle se prétendait être.

Le canal, PHYLLIS V. SCHLEMMER, a commencé cette canalisation depuis 1973. L’entité qui parle à travers elle s’appelle « Tom ». les échanges qui ont eu lieu avec lui durent depuis cette époque et c’est donc 20 ans d’échange qui seront publiés dans un livre paru en 1993 intitulé « The Only Planet of Choice: Essential Briefings from Deep Space », éditeur « Gateway », ISBN-10: 1858600235)
Là on a un livre dans lequel on trouve des informations sur le lien existant en le « conseil des neufs » et les entités de Hoova et bien d’autres.
C’est la seule source de canalisation du « conseil des neufs » et les informations posées qui sont énoncées tendent à faire croire que c’est bien la même source. AP qui a été là tout le long avait ses preuves personnelles que c’était bien les mêmes êtres que ceux avec qui il était en contact auparavant et c’est pourquoi il en a été.

 

 

The Only Planet of Choice

 

Le conseil des neufs a pour la première fois été impliqué sur terre il y a 34 000 ans. Ils sont les Elohim des Hébreux, pas Dieu. Ils vivent dans une zone qu’ils appellent la « zone froide », qui correspond à un état particulier de la nature.

Le conseil des neuf est à l’équilibre entre le « bien » et le « mal ». Ils ne font pas de bien immodérément, ni de mal immodérément, parce que leur nature est de conserver le juste équilibre entre ces deux aspects. Le « mal » est une partie naturelle qui permet au « bien » de vivre et inversement, car ce sont deux principes naturels qui doivent exister tous deux pour permettre une zone d’équilibre vers laquelle doit tendre la vie qui évolue.
Le créateur envoie des parties de lui-même explorer et apprendre. Ces parcelles sont des âmes qui constituent, dans leur ensemble, nous, toutes les civilisations, toutes les existences, les neuf, etc ce qu’est Dieu.

Les 24 civilisations:

Il existe des civilisations majeures et des mineures, qu’ils appellent avec des guillemets car ce n’est pas péjoratif, des « sous-civilisations ». Les civilisations majeures, sont les têtes de civilisation. Elles sont au nombre de 24 et sont toutes des civilisations physiques. Elles sont toutes basées en-dehors de notre galaxie. Elles sont elles aussi à l’équilibre, mais dans un monde physique. Ce sont les plus proches de ce que sont les neuf en terme d’évolution du plan physique.

Les neuf ne sont pas physiques, et ne l’ont jamais été dans des vies précédentes, contrairement aux 24 civilisations qui elles sont toutes physiques. Ces 24 civilisations travaillent de concert avec les neuf, sont leurs intermédiaires directs dans le monde physique. Les neuf sont constitués de pure énergie, vivant dans la « zone froide ». Ils peuvent se manifester si besoin est sur le plan physique malgré tout.

Hoova est l’une de ces 24 civilisations, celle que les humains ont appelé Jehovah. Le conseil des 24 cité dans la bible (Apocalypse) est une sorte de congrès de ces 24 civilisations.
Les Altea sont aussi une des civilisations importantes en liaison avec nous.

Les 24 civilisations vivent dans des dimensions différentes de la notre, chacune pouvant être dans une dimension différente. Mais dans leur dimension, ils expérimentent les mêmes conditions physiques que nous dans la notre.
Chacune de ces civilisations constitue une conscience collective qui est partagée par ses membres. Ils savent où se trouve et ce que sait chacun de ses membres. Chacune des consciences collectives de ces civilisations a choisi de s’allier avec celle des 24 pour constituer une énorme super-conscience collective ayant le but commun d’aider les civilisations physiques moins évoluées à progresser, ceci en liaison avec les neuf qui eux aussi sont une conscience collective ayant neuf tendances principales (neuf principes ou neuf forces).

Des membres des 24 civilisations ont déjà été incarnés sur Terre dans des vies précédentes afin d’intervenir quand cela était nécessaire.
Les civilisations les plus impliquées avec la Terre sont les Hoovans, Les Alteans, les Ashan et les Aragon

Hoova a été le premier peuple qui a essaimé sur Terre, d’autres sont venus après eux, mais Hoova a re-peuplé la Terre par 3 fois. C’est d’eux que dérive le peuple Hebreux. Ils ont apporté le Nazaréen, Jésus.

Provenance des civilisations, et dimensions:

En tant que civilisation physique, les 24 sont soumis à des limitations; même eu égard à leur technologie très avancée. Ils vivent dans des dimensions différentes, mais la notion de dimension n’est pas la même que celle que nous entendons par trois dimensions d’espace et une de temps. la notion de dimension sous-tendue est une notion d’enveloppe de la matière tournant à des vélocités différentes. Plus la vélocité est grande, plus le « taux de vibration » est important, et plus on s’éloigne dans les dimensions. La vitesse de l’enveloppe détermine la fréquence de la réalité. Les Hoovans sont par exemple dans une dimension où cette vitesse est 56 fois plus rapide que la vitesse de la lumière.

Les civilisations qui viennent aider sur Terre, au titre de la grande conscience collective constituée à ce titre, sont tous d’autres galaxies que la notre. Les Alteans par exemple viennent d’une planète située à 50 millions d’année lumière de chez nous.

 

[Note personnelle: notre galaxie a un diamètre de 100 000 années lumière et la plus proche galaxie est Andromède située à 2 millions d’année lumière, cela donne une idée de l’éloignement].

Si nous étions soudain mis dans le système des Alteans, nous ne pourrions pas les percevoir avec nos yeux, à cause de la grande vitesse de vibration: ils ne sont pas dans la même dimension que nous. Mais si par contre nous pouvions percevoir depuis chez nous avec un énorme télescope les recoins les plus éloignés de l’univers, nous pourrions alors voir des zones de matière densités plus hautes sous la forme de matière en mouvement rapide.

Importance de la Terre: libre arbitre:

Il existe des civilisations qui vivent dans d’autres dimensions, dans notre propre galaxie, mais elles n’appartiennent pas aux 24.
Il y a des sous-civilisations qui travaillent avec les 24, d’autres qui ne viennent pas de notre galaxie non plus.
Certaines sous civilisations entrent en contact avec des humains et leurs donnent parfois des informations erronées, partielles, vues par un petit bout de la lorgnette, car elles ne possèdent pas toutes les « cartes » en main. Elles extrapolent en fonction de ce qu’elles savent ou de leur lanière de voir et comprendre, ce qui n’est pas forcément le plan des 24.
Il existe des civilisations qui ne travaillent pas avec les 24, et certaines qui cherchent à contrôler la Terre, à lui imposer leur loi. Toutefois elles ne dépassent par une certaine limite car si le libre arbitre humain était annihilé, les 24 et les neuf interviendraient.

En effet la planète Terre est un lieu assez unique, en fait à leur connaissance le seul qui fonctionne comme il fonctionne: c’est un lieu où les âmes ont chacune un libre arbitre individuel, chose qui est inconnue aux autres civilisations où la conscience est collective et le libre arbitre n’existe qu’au niveau collectif. Cet état de fait est un trait spécial de la Terre, qui fait d’elle un endroit où des âmes en provenance de nombreuses civilisations vont pour faire des expériences. Intervenir dans le libre arbitre serait donc aller à l’encontre de ce pour quoi la Terre a une spécificité si grande et qui la met sous tant de projecteurs des civilisations extra-terrestres. C’est la seule planète de libre arbitre individuel total, « The only planet of choice ». Cet état de fait crée aussi de nombreux problèmes, pas forcément bien prévus par les neuf, qui une fois encore ne se prétendent pas tout puissants. Mais l’intervention de civilisations mal-intentionnés est permis, pour autant que les humains aient le libre arbitre d’accepter de les suivre ou pas.

Certains Alteans et Hoovans viennent de la civilisation Atlante terrestre disparue.
La Terre est recherchée car par sa physicalité intense et le libre arbitre individuel, elle est le lieu permettant d’atteindre l’équilibre entre le physique et le spirituel.

Apparition aux hommes en masse:

Si l’espèce humaine devait disparaitre totalement de la surface de la Terre suite à nos erreurs (guerre nucléaire totale ou autre), ça serait alors le seul cas de force majeur où les neuf et les 24 interviendraient par un atterrissage massif imposé afin d’empêcher ce désastre. Mais toute autre situation (même de souffrance, causée par l’acceptation des hommes de suivre leur libre arbitre dans de mauvais choix) ne sera pas modifié par les neuf ni les 24.

Si la conscience collective humaine s’éveille assez, un atterrissage massif en engins volants des civilisations est prévu. Il faut pour cela qu’un effet de seuil existe; pour que la conscience humaine les accepte afin de travailler dans l’objectif d’une évolution de l’espèce. Ils pourraient dans ce cas créer des phénomènes de désarmement des sentiments de peur et d’agression de la minorité restante afin que l’atterrissage se les présentations se fassent sans heurt. Mais pour le moment, le seuil n’est pas encore atteint. Il est possible que cela se produise tôt ou très tard.

Selon eux, un phénomène de style effet papillon peut changer la conscience des gens, 1 personne sur 10 000 suffisant pour faire changer l’ouverture de conscience globale des 10 000. C’est donc possible. Une ouverture d’esprit de 75% de l’humanité suffirait à une prise de contact massive.

Engins volants:

Les engins volants qui débarqueraient se matérialiseraient depuis la dimension dans laquelle ils stationnent. Il y aurait des engins massifs qui resteraient dans l’atmosphère et desquels partiraient de plus petits appareils en forme de soucoupe ou en forme de V par exemple. Les hommes pourront alors toucher les appareils, les voir de l’intérieur. Ils resteraient quelques temps. Le but serait de créer un contact et de proposer des moyens de transport sans pollution et rapides, de médecine, etc et de créer un nouvel essor de la civilisation avec une optique de coopération entre humains et nature.

Le principe de la propulsion des engins est de type inverse d’une toupie.
Elle consiste en une décharge magnétique. Les neuf appellent magnétique aussi bien le magnétisme que la gravitation. Pour eux c’est du magnétisme. On peut avoir du magnétisme attractif et des décharges magnétiques. L’élément 115 cité par Bob Lazard est un élément qui produit des décharges magnétiques. Dans un état de décharge magnétique, une flamme crée une zone de vide qui permet un déplacement sans aucun frottement et sans aucune inertie.

Présentation des principales caractéristiques des civilisations principalement impliquées avec la Terre:

 

  • Les Alteans (ou d’autres des 24) peuvent se manifester physiquement à nous en abaissant volontairement leur taux vibratoire. Ils ressemblent à des humanoïdes. Ils ont des moyens psychiques de faire disparaitre tout sentiment d’agressivité ou d’agression à leur égard s’ils devaient être face à des humains hostiles.
    Les Alteans ont une taille humaine normale. Par contre chez eux il n’y a pas de grands et de petites, ils ont tous exactement la même taille. Leurs yeux sont de couleur bleu ciel. Ils ont une apparence iridescente, leur couleur de peau est claire. En fait l’iridescence est due à la radiation d’une lueur qui les nimbe qui est due à la vibration plus haute de leurs corps par rapport au notre. C’est d’ailleurs ce pourquoi les représentations des « saints » Bibliques se font avec une couronne au-dessus de la tête. Ils n’ont pas de cheveux. Ils n’ont pas de corde vocale. Ils utilisent une sorte de boite informatisée pour synthétiser les sons afin de parler.
    La durée de vie des Alteans est si grande qu’elle est considérée comme éternelle par les neufs. Ils sont Andogynes, ayant les deux polarités sexuelles en eux.
    Ils sont au nombre de 144 000, comme indiqué dans la Bible. Les Alteans développent le mental humain.
  • Les Hoovans eux par contre utilisent une technologie différente qui paralyserait les humains agressifs. Chacun ayant des technologies non agressives pour éliminer les situations agressives.
    Ils sont plus petits que les Alteans. Leur peau est sombre, pas aussi claire que les Alteans. Ils ont des cheveux droits et noirs. Ils ont des cordes vocales mais pas identiques aux notres. Mais ils peuvent émettre des sons avec pour se faire entendre.
    Les Hoovans vivent entre 500 000 et 1 500 000 de nos années. En fait ils vivent dans un temps accéléré par rapport au notre, raison principale de leur longévité en année de temps terrestre (elle doit être moindre pour eux vu depuis leur monde et leur temps). Ils sont des êtres ayant trois polarités sexuelles (nous deux seulement!). Les Hoovans sont au nombre d’environ 5 millions. Les Hoovans qui se sont installés sur Terre au début se sont mélangés physiquement avec les humains et ont créé une descendance hybride. Les Hoovans développent le physique humain.
    Spectra travaille pour les Hoovans. C’est un principe basé sur un ordinateur doté de conscience.
  • Les Ashan par contre, ne nous ressemblent pas du tout. Ils sont des artistes et inspirent tout ce qui est artistique, tant dans la littérature, la peinture, la musique, etc. Ils sont très créatifs et peu disciplinés. Ils sont les créateurs des Muses. Les Ashan sont très très peu nombreux. Les Ashan développent l’astral humain.
  • Les Aragon sont impliqués dans les soins.
  • De même les Zeenels ne sont pas humanoïdes. Ils sont du type ordinateur, mais pas tout à fait. Des civilisations travaillent pour eux: les Zeemed et les Zenthrop.
    Les Zeemed sont un peu les alchimistes des civilisations.
  • Les informations en provenance de Alice Bailey ont pour source les Mora-Triomne, qui est une civilisation partenaire des Myrex (qui fait partie des 24).
  • Les Lyriens ou Pléiadiens sont des civilisations qui ont été créées par ceux qui ont essaimé la civilisation terrestre. Certains sont « bons » et d’autres sont très négatifs.
    Il faut se méfier des entités qui disent venir de Reticuluum.
  • Dans les 24, on compte aussi une civilisation appelée les Elarthin (on ne nous dit rien dessus).

 

Il y a eu des êtres vivants avec des âmes sur Terre depuis approximativement 20 millions d’années.
Ils étaient là pour « préparer » la Terre afin qu’une vie sous forme de plantes et d’animaux puisse exister. La préparation consistait en l’agencement des chakras et de l’environnement éthérique, et des champs d’énergie ; l’établissement de lignes d’énergie.
Les « autres » (les négatifs) étaient aussi présents pour essayer de défaire ce travail.

Différentes races implantées :
Il y a eu de nombreuses civilisations (ne travaillant pas avec les 24 civilisations) qui ont colonisé la Terre depuis cette époque et ont implanté des races humaines ; à différentes périodes. Les orientaux, les blancs et les peaux rouges proviennent de races implantées, alors que les noirs sont le peuple originel terrestre.
Ceux qui se sont développés par implantation extérieure ont souvent considéré le peuple noir comme inférieur et a essayé injustement de le dominer, de par la différence de provenance ; alors que toutes les races sont égales : les âmes occupent les races indifféremment. Les âmes des occupants des corps changent de race, de planète, etc.
Donc, vers environ 32 000 avant JC, il existait des graines des différentes races sur Terre. C’est vers 32 000 que ces graines ont évolué en être humains. Les êtres existant alors, quelle que soit leur race, était très primitifs ; ne possédant pas de langage (quelques cliquetis gutturaux, pas de société organisée.
Les êtres habitant originellement sur Terre n’ont jamais été hybridés, afin de servir de comparaison aux expériences d’hybridation menées.
Ce sont les autres races, implantées, qui ont été soumises aux expériences de brassage génétique avec l’essaimage des colonisateurs extra terrestres provenant des 24 en -32000.

Vagues d’essaimage :

1ère civilisation : en -32 400 : 2 essaimages espacés de 100 ans
Colonisation d’une alliance des 24 (Alteans, Hoovans, Ashan) en -32 400 qui créent une civilisation à Aksu, près du bassin de Tarim (Province de Yinjiang en Chine actuellement). A cette époque l’âge de glace avait déjà pris fin, mais le climat restait rude et froid.
Un être a été créé par cette civilisation extra terrestres en partenariat avec les neufs et mis sur Terre pour se mélanger avec les êtres existant. Cet être était appelé le Faucon (Hawk). Après le travail qu’il a effectué, à la fois en termes de mélange génétique, mais surtout d’apprentissage (apprentissage d’un langage, construction d’une société structurée, etc) les êtres sont passés à l’état d’êtres « humains ». Ce Faucon a vécu pendant 1600 ans.
Le Faucon a aussi apporté le principe d’un seul chef dirigeant, la construction solide et sûre, la culture des plantes, l’élevage des animaux, comment se soigner. Bref, il a été un pilier qui a permis à une civilisation humaine de naître, après qu’elle ait appris à parler.
La durée de vie humaine qui était de l’ordre de 20 ans est passée à 120 ans puis 150 ans et même parfois plus. Le Faucon, dû à son origine (il venait des « cieux ») était considéré comme un Dieu par les peuplades terriennes.
Durant cette période il y a eu un tout deux essaimages, le deuxième ayant eu lieu 1000 ans après le premier environ. Le deuxième essaimage était le fait des Hoovans.
Un successeur du Faucon est venu, avant que le Faucon ne meure, afin de prendre sa suite. Il a été reconnu par les hommes comme le fils du Faucon. Il a permis la continuité du développement de la civilisation.
Atlas, le chef des Alteans a été appelé Zeus et pris pour un Dieu car il était monté dans un cygne (son vaisseau) qui était stationné auprès de leur montagne sacrée (l’Olympe).
3 groupes se sont constitués, dirigés chacun par respectivement les Ashan, les Alteans, les Hoovans, qui ont essaimé dans le monde à partir de Aksu vers 3 directions.
Les Alteans ont dirigé un groupe qui a fondé ce que nous avons appelé la civilisation de l’Atlantide. En fait il y a eu plusieurs essaimages par les Alteans dans cette civilisation durant une période de 12 000 à 17 000 ans. Ils ont utilisé leur technologie avancée pour aller coloniser des terres lointaines et leur espace s’étendait depuis la Grèce jusqu’à ce qui est aujourd’hui les USA.
Mu et la Lémurie ne sont que des colonies appartenant à la même culture que la culture Atlante, qui s’est étendu dans le Pacifique (Mu ayant été toutefois insufflée par les Ashan). L’Atlantide a pris fin en -11 000. Ils s’appelaient les Altimas. La culture Maya est une lointaine colonie qui a coupé les contacts et a régressé avec le temps.
L’extinction de l’Atlantide a eu lieu par des évènements naturels, inondation des océans et tremblement de terre ; provoqués par l’usage abusif et nocif de leur technologie qui a créé des déséquilibres sur Terre. La technologie n’est devenue un problème pour les Atlantes que durant les derniers milliers d’année de leur existence en tant que civilisation.
Le déluge est le souvenir de cette destruction par les eaux.
Il existait une autre sous-civilisation à l’Est de Aksu. A Aksu avaient eu lieu des mélanges entre les extra-terrestres d’une civilisation donnée et des humains, puis entre ces rejetons et les civilisations extra-terrestres. Au final, il y avait des humains héritant de caractères combinés de plusieurs civilisations extra-terrestres.
Pour les humains existant, très petits, les colons extra-terrestres étaient vus comme des géants, d’où les mythes de géants à l’époque.
Les mélangés Ashan/Hoovans sont allés vers la Chine.
Le fils du Faucon était triste de la tournure que prenait l’hybridation lorsqu’il a vu que les terriens s’accouplaient avec des animaux. Il était triste de ne pouvoir communiquer avec personne et développait une forme de dépression. Il lui a été donné un compagnon femelle avec qui partager sa tâche. Initialement, il lui avait été demandé d’attendre avant de commencer son travail de mélange génétique, car vu sa provenance plus élevée en terme de vibration, son corps avait besoin d’un temps long d’adaptation pour atteindre un équilibre. Durant cette période, un Ange de Satan, appelé le serpent dans la Bible, appelé par les neufs « celui qui a chuté » est venu provoquer ma méfiance et la défiance du fils du Faucon et de sa compagne vis-à-vis de leur mission. Il les a convaincus qu’ils étaient aussi puissants que leur créateur et pouvaient choisir de faire autre chose que la mission à accomplir. Il a créé une scission de leur polarité combinée « bien » « mal » en deux en créant un conflit intérieur. Cette scission a séparé les deux pôles « positif » et « négatif » et a provoque un déséquilibre dans la race humaine qu’il a engendré par la suite. C’est le mythe de Adam et Eve de la Bible. Le mâle rejeta la faute sur la femelle, ne pouvant assumer son choix de scission.

A cette époque, à Aksu, en usant de leur technologie pour faire rayonner des ondes d’amour à l’excès, les animaux s’aimaient et ne se dévoraient pas, les oiseux chantaient gaiement, les fleurs éclataient de couleur partout. Les colons ont abusé par excès de « bien » créant un déséquilibre qui fut juge par la suite comme une erreur (et peut être aussi provoqua l’accès du fils du fauon à cet état de scission). C’est là la légende du paradis terrestre Biblique, le jardin d’Eden. Le maitre mot des neufs est l’équilibre, ils ont déjà dit qu’un excès d’amour était aussi nocif qu’un excès de négatif. Il faut rester à l’équilibre.
Plusieurs centaines d’années après la disparition du fils du Faucon, des évènements naturels (non précisés, mais du type basculement des pôles, comme le demande un invité auquel Tom acquiesce) ont provoqué l’extinction de cette civilisation. Les hommes, soumis à des changements importants se sont éparpillés en petits groupes ; ils ont oublié ce qui leur avait été enseigné et ont régressé.

2ème civilisation : a lieu vers -6000 à -5000 (3ème essaimage)
Ils s’installent avec leur civilisation en Egypte. Il fallait ré-essaimer génétiquement, tout e qui avait été enseigné auparavant aux terriens ayant été perdu.
C’est l’époque d’Abraham.
Les Hoovans ont installé une civilisation avec Abraham à Ur et Canaan

 

L’Atlantide :
A l’époque Atlante, la technologie a été développée. Mais elle n’a pas pu être développée au maximum de certaines capacités, à cause de la poussée gravitationnelle qui a empêché certaines technologies d’être complètement opérationnelles.
Les Atlantes étaient des Alteans. Leur territoire s’étendait depuis la Grèce jusqu’aux USA actuels.
Ils possédaient des engins volants, mais pouvaient aussi se déplacer avec leur corps.

L’Atlantide a été construite à partir d’Aksu par un des groupes qui se sont dispersés, mené par les Alteans.
Les Atlantes ont fortement développées les sensationnelles émotionnelles éprouvées par les sens physiques et ont poursuivi des travaux de développement des organes de reproduction dans ce but.
Ils ont aussi utilisé leur technologie pour créer des hybrides homme/animal en greffant par exemple des têtes humaines sur des corps animaux.

La culture de Mu s’est créée presque en même temps que l’Atlantide, comme une colonie d’Atlantide qui étendait ses territoires à de grandes distances. Les Philippins sont des descendants de Mu, la Polynésie, le Bali.
Ils étaient des Alteans donc au départ, mais ont été mélangés avec des Ashan.
L’Egypte était aussi une colonie Atlante ; mais avec laquelle ils avaient beaucoup de mal.
La technologie humaine actuelle n’est rien en comparaison de celle qui existait en Atlantide.
Dans le domaine de la médecine, ils étaient de très loin supérieur à la médecine actuelle. Les hommes actuels sont primitifs dans l’électronique en rapport à eux et ils avaient la capacité d’utiliser leur esprit pour bouger des objets et se déplacer eux-mêmes. S’ils n’avaient pas eu des conflits entre eux, ça aurait été une grande civilisation.

Au lieu d’utiliser leur science médicale pour améliorer leur corps physique et leurs mentalités, ils l’ont utilisé pour développer leurs organes sexuels à fin de plus de plaisir.
Les Atlantes savaient remplacer un cœur entier ou un cerveau entier, avec la force vitale contenue dedans pour qu’il fonctionne (ce que ne sais pas faire la médecine actuelle…). En fait tous les organes, vitaux ou pas pouvaient être remplacés avec succès et les organes de remplacement étaient bien supérieurs en qualité aux organes originaux. Ils ont pu étendre la durée de leur vie considérablement de ce fait ; qui pouvait aller jusqu’à plusieurs milliers d’années.

Toute la connaissance Atlante peut être retrouvée dans l’esprit des dauphins.
Beaucoup des Atlantes ont décidé de s’incarner comme dauphins par la suite. Ils ont choisi cette forme pour ne plus être à même de pouvoir recréer les monstruosités que la mythologie nous a laissé sous la forme d’un vague souvenir.
Les images mythologiques Grecques et Egyptiennes mi-hommes mi animaux proviennent de ces expériences.

Les Atlantes n’étaient pas de nature destructive, mais ils utilisaient leur technologie pour leur propre intérêt, sans se soucier des autres. Parfois ils détruisaient des portions de terre dans le cadre d’expérience, tuant des occupants avec, comme « pots cassé » sans que ça ne les soucie de trop : c’était le prix à payer pour réussir certaines expériences.
Il existe des âmes qui ont donc décidé de ne plus pouvoir se mettre dans la même situation en changeant totalement de conformation physique, et ils ont choisi d’utiliser l’espèce dauphine. Ils sont plus humains que beaucoup d’humains de la planète dans leurs aspirations et leur être intérieur.

Ils sont sensibles au travail d’ouverture des consciences qui est à réaliser. Ils sont les gardiens des océans. Beaucoup de ceux qui s’opposent à la transformation de la planète Terre vivent aussi dans les océans. Les dauphins observent et gardent, monitorent les autres civilisations de l’univers qui approchent de la Terre avec des motifs douteux ; et avec leur grande force d’esprit ils essaient de les éloigner. Ce sont de vrais gardiens. Ils essaient de servir, de la même manière que sur Terre des humains essaient de servir. Leur langage est incompréhensible pour les hommes, mais facile pour les neuf qui utilisent cette même forme de communication que les dauphins (la forme seulement).
Ceux qui vivent comme dauphin l’ont fait afin de ne plus être tentés par la physicalité dans d’autres vies, erreur qui a coûté leur civilisation.
Ils ont du mal parfois, car ils exercent leur service pour les humains, sans pouvoir toutefois être en lien direct avec eux de par leur espèce différente de la notre.

Les humains d’Atlantide sont revenus s’incarner actuellement sur Terre. Certains de ceux qui ont vécu comme dauphins par la suite sont revenus actuellement sur Terre dans des corps d’homme. L’
L’Atlantide a été créé par les Alteans pour servir le but du conseil des neufs. Mais les Atlantes ont fait des erreurs, dans leurs expérimentations et dans l’usage de leur technologie de contrôle de l’Hydrogène. Les neufs auraient pu intervenir et sauver la situation, mais dans leur angoisse pour l’Atlantide et leur désespoir de la situation, ils ont fait en sorte que l’Atlantide soit détruite en ne faisant rien.
La technologie Atlante modifiait l’Hydrogène. Ils ont créé une réaction en chaîne dans l’eau et l’atmosphère qui contient aussi de l’Hydrogène, ce qui a créé un véritable cataclysme. Ce n’est toutefois pas celui qui est référé bibliquement par Armageddon. Cela correspond au déluge.

Aujourd’hui, beaucoup des anciens Atlantes et habitants de Mu sont incarnés dans des hommes. Ceux qui sont resté dauphins le sont parce qu’ils n’étaient pas sûrs de ne pas se faire contaminer de nouveau.
La fin de l’Atlantide a eu lieu en – 11 000. Cela s’est passé en une seule nuit, comme un évènement catastrophique (dû à la réaction en chaine) La disparition de l’Atlantide est un sujet de contrariété des neuf qui sont mal à l’aise à en discuter. Ils ont voulu qu’elle disparaisse en ne l’aidant pas ; pour eux c’était en dehors du récupérable.

Après la fin de l’Atlantide, des rescapés sont allés vers l’Amérique centrale (Omecs, Mayas, Aztecs), il y a eu les cultures mégalithiques du Nord Ouest Européen, Hellenes de Troye. Il y a eu aussi la moyenne Asie, Israël, Jordanie et dans la zone de l’Iraq ; ainsi que dans des régions de Chine, de l’Inde, du Tibet.
Ensuite les Amériques ont été colonisées à partir des régions d’Israël, et par les Phéniciens.

Il y a eu des colonies d’Atlantides qui n’ont pas été détruites.

A la destruction de l’Atlantide, il y avait des colonies : Sumer la première, la Chine la seconde et il y avait des rencontres entre elles. Puis il y a eu l’Egypte. La culture grecque est arrivée après la culture égyptienne.
Les neuf indiquent qu’il n’est pas possible de dresser rapidement un tableau historique complexe et ce n’est pas le but.

Platon était un medium, Socrate aussi. Socrate fournissait des informations à Platon qui lui aussi utilisait ses qualités pour les compléter. C’est ainsi qu’il a eu des informations sur l’Atlantide. Il n’a pas eu toutes les informations, seulement quelques morceaux.

Vers -11 000, un groupe était constitué d’humains qui avaient été colonisés et on tété ultérieurement mélangés avec des Hoova lors d’un autre essaimage : c’était le tout début du peuple hébreux.
Abraham a été durant 4 générations le leader de cette colonie hébreuse.

L’ancienne Egypte :

Les Deux d’Egypte sont des Alteans qui sont arrivés sur Terre par les airs. Ils étaient capables de se déplacer par la force de leur esprit, sans même avoir besoin de vaisseau. Ce sont par exemple Horus, Tehuti, Isi.
Horus est arrivé en Egypte, Isis à Ur et d’autres à d’autres endroits, mais ils pouvaient aussi être simultanément présent en un même lieu. Ils étaient les leaders de la civilisation, dirigeant ensembles.

Parmi les créations architecturales, le Sphinx est le premier à avoir été créé.
La grande pyramide a été construite par la civilisation de Hoova, Ashan, Altea et Myrex, d’un travail commun. En fait ce sont bien des humains qui ont physiquement monté les pièces ensemble, mais la conception et les technologies qu’elle recèle, ainsi que les technologies utilisées pour construire proviennent de ces 4 civilisations.

Certains secrets de la grande pyramide ne seront pas révélés par les neuf, ils le seront pas les 24 civilisations après le grand contact avec les humains.

La grande pyramide a été commencée à peu près 150 ans avant la destruction de l’Atlantide (l’Egypte étant une colonie Atlante), donc vers -11 000 environ. En -5000 environ des constructions additionnelles ont été apportés et elle a été complétée alors. Elle est restée inachevée un grand moment à cause de la destruction de l’Atlantide qui est survenue et a tout arrêté.

Le pharaon Khufu (Cheops) savait quel était le but de la grande pyramide, car il était la réincarnation du Faucon. Il a vécu en -6 257.

La Pyramide sert partiellement à la régénération des cellules. Elle véhicule de l’énergie provenant des civilisations. La grande pyramide et les autres pyramides envoient une énergie spiralant montante, mais aussi les civilisations envoient une énergie sur Terre à travers elles. Dans les chambres des pyramides, il y a des zones qu’on peut appeler « chambre de régénération », qui préservent les cellules. Il y a aussi d’autres choses dont les neuf ne veulent pas parler.

Les deux autres pyramides ont été construites 1500 à 2000 ans après l’achèvement de la Grande pyramide de Cheops.

Les neufs ne répondent pas quand on leur demande quel secret recèlent les pyramides, mais ils indiquent que des réponses sont données dans les Crop Circle. Le secret est en rapport avec l’entretien de la rotation terrestre. L’énergie de la pyramide était émise pour entrer en relation avec ce qui circule autour de la planète Terre (un autre champ d’énergie je suppose… pas précisé !)
La pyramide contenait un cristal qui permettait cette émission d’énergie. Le cristal a été enlevé par des hommes qui ne comprenaient pas son utilité, pour sa simple valeur minérale. Depuis cela crée des troubles dans la génération de la quantité d’énergie nécessaire à son usage (lequel, pas précisé…. ça fait partie du secret tenu caché)

Les pierres pour la construction des pyramides étaient soulevées par l’utilisation de cristal et de sons dont la tonalité était accordée au cristal, par le biais d’un son ‘OM’.

La civilisation Grecque a été créé ensuite, et les Alteans leur ont aussi rendu visite (vus comme leurs Dieux).

 

Les Hoovids (descendants humains des Hoovans) :

La Bible contient quelques parts de vérité et une très grande part de corruption pour garder l’humanité en esclavage.

Des civilisations et des sous-civilisations sont venues imprégner des femmes terriennes pour apporter leur touche après la colonisation initiale des Hoovans et de leurs alliés des 24 civilisations et leur mélange génétique avec les humains.
[Note personnelle : J’appellerai comme dans le livre, les « Hoovids » les descendants humains des Hoovans (extra-terrestres), à défaut de meilleur terme.]
A l’époque où le Faucon est arrivé à Aksu, les Hoovids ont été choisis pour la poursuite du travail de civilisation, pour leur qualité détermination et leur individualité, leur ténacité, provenant de leur caractère génétique. Avec le temps ces éléments sont devenus assez forts pour commencer à poser des problèmes de corruption des dites qualités.

Alors, le Nazaréen (appellation souvent utilisé par les neuf pour le Christ) a été envoyé, comme porte-parole de Hoova pour apporter de la compassion afin de gommer l’individualisme exacerbé.
Le problème vient des premières descendances génétiques Hoovids, de l’époque d’Aksu. Les Hoovids connaissaient leurs origines, connaissaient les tentations de la « partie adverse» et ils devaient obéir. Mais ils étaient désobéissants ; malgré les rituels qui étaient là pour les recadrer sans cesse : ils demandaient sans cesse l’intervention de leur Dieu. Ils devaient apprendre à se débrouiller par eux-mêmes. C’est une chose quai avait été comprise par ceux étudiant la Kabbale chez les hébreux, point de vue rejeté par les autres. Ils croient devoir étudier leur livre sacré à l’exclusion de toute autre chose et beaucoup n’ont pas compris la nécessité de développer à la place de la compassion pour les autres.

La plupart des civilisations contiennent ces éléments problématiques car ils sont le résultat d’une diffusion des populations à l’époque à travers la planète. Mais c’est en Israël que cette façon de faire est plus intense.
Toutefois les neuf disent aussi qu’Israël est la clef car son coeur est constitué des éléments les plus pures et les plus nobles, même si cela peut paraître paradoxal.

Les Hoovids ont des capacités, de par leur code génétique, qui si elles sont exploitées amèneront à coup sûr le changement de conscience de l’humanité. Les 24 civilisations sont embêtées par cet élément d’obstination des Hoovids qui les empêche d’exprimer la force vitale qui est encodé dans leurs gènes.
L’obéissance, l’acceptation, est la première des demandes qui a été faite à l’humanité qui avait tant dévié depuis la scission datant de Aksu (« Adam et Eve »). C’est ce genre de tests qui a été réalisé avec Abraham et la demande de sacrifice de son fils. Cette étape étant passé, le reste pouvait se mettre en place. Mais les descendants d’Abraham ont oublié cela et n’ont plus obéit complètement à ce qui leur était demandé. Ils négociaient tout le temps.

Les Hoovids ont une force de caractère hérité génétiquement des Hoovans, cela aussi parce que la planète mère des Hoovans était une planète de guerriers auparavant. Il était demandé aux Hoovids d’être en paix dans leur essaimage sur Terre.
A l’époque du nazaréen, ils ont échoué et l’ont rejeté. A cause de leur nature, ils ne m’ont pas reconnu et au fond des générations suivantes et depuis il y a la connaissance qu’ils se sont trompés. Mais par fierté ils ne le reconnaissent pas. A cause de cela, ils ont fait grandir le désir de n’aider que leur propre nation, ce qui a contre carré les plans pour lesquels ils ont été mis en place. Ils en viendront à accepter leur erreur.

Ceux qui sont le plus concernés par la Terre ce sont les Hoovans. Les Alteans sont ici pour les aider dans le problème terrien.

Initialement il n’y a eu que deux commandements donnés aux Hoovids, pas les Hoovans :
« Vous ne devez pas adorer de faux Dieux » et « Vous devez faire aux autres ce que vous voudriez qu’ils fassent pour vous ». Les autres commandements et autres règles avaient été donnés pour toutes les autres nations terrestres.
Ils sont la seule nation qui met son Dieu au défi continuellement, parce qu’ils savent qu’ils sont un avec lui et ont le droit de le défier.

A une époque des tribus d’Israël ont été dispersées et se sont mélangés avec d’autres humains. Par exemple (non exhaustif) : en Afghanistan, en Ethiopie, en Amérique du Nord (avec les natifs d’esprit blanc (sens incompris ??)), les Phéniciens, en Orient.

Les personnes qui actuellement se sentent concernées par l’élévation spirituelle ont en majorité des gènes Hoovids en eux même si ils ne le savent pas.

Concernant les 6 000 000 de juifs morts durant la deuxième guerre mondiale :
Les neuf indiquent qu’en parler soulève systématiquement la colère des juifs, mais soulèvent le coin du voile lorsque la question est posée à plusieurs reprises avec insistance : les morts l’ont été afin de faire réunir les juifs qui s’étaient dispersés. Pour la très très grande majorité, ils s’étaient incarnés sachant qu’ils allaient mourir. Le comment n’était pas connu, il est de la responsabilité karmique allemande. Leurs âmes n’ont pas été mises en attente, elles sont retournées vers la civilisation de Hoova. Ils étaient (en majorité) venus pour se sacrifier pour accomplir ce plan ; pour que la planète Terre s’éveille face à ceux qui tentaient d’en prendre le contrôle. Et la nation d’Israël est venue aussi en conséquence prévue.

 

Page 173, je traduis:
« Andrew: Il y a une question brûlante que chaque Israëlite du monde se pose et dont il veut connaitre la réponse: pourquoi a-t-il été permis que 6 000 000 de juifs soient tués durant la deuxième guerre mondiale?
Tom: Ne savez-vous pas qu’il y en a eu d’autres qui ont aussi été tués?
Andrew: Oui, on sait pour les autres, mais ceux là sont les « choisis » et il doit y avoir une raison. Ce n’était pas de manière aveugle ou au hasard…
Tom: C’était le rassemblement final des Juifs.
Andrew: C’est une chose difficile à dire au peuple Juif….
Tom: Si vous dites la vérité, même de manière sincère, vous mettrez la nation d’Israël en furie, parce qu’ils sont toujours en furie sur ce sujet là….[…] »

Beaucoup de juifs sont en colère sur la manière dont leurs frères se sont laissés menés à la mort, sans protester, comme des moutons ; mais c’est parce que la plupart l’avaient choisi délibérément avant de s’incarner ; ils le savaient.

Dans la nation d’Israël, sont représentées toutes les nations terrestres. Ils ont été « choisis », ce qui ne représente pas une faveur mais un service qu’ils ont à rendre. Si ils avaient suivi le plan prévu pour eux dans le passé, ce qu’ils avaient accepté de faire et qui les qualifie de « choisis », nous n’aurions pas du tout la situation mondiale existant actuellement; parce que toutes les nations du monde auraient été « choisies » elles aussi. Il leur avait été demandé d’essaimer à travers le monde entier et la planète entière aurait dû être constituée d’êtres portant les gènes Hoovids. Mais ils ont arrêté le plan d’essaimage.

L’Est n’est pas en équilibre, l’Ouest non plus. Israël est entre les deux, aussi bien géographiquement que dans sa culture. Elle doit apporter l’équilibre pour que l’éveil des consciences puisse se faire dans toutes les nations. S’il y a un point noir sur cette planète, il est focalisé en Israël et il est donc important qu’ils le règlent.

Les peuples de la Terre ont tendance à rejeter la nation israëlienne, mais ils doivent reconnaître qu’ils ont pour la plus grande partie des portions de la nation d’Israël en eux-mêmes.
Israël a une grande responsabilité, car son peuple a en lui, de par ses gènes, la capacité d’élever la planète Terre à un niveau de conscience collectif qui fait de la Terre ce qu’elle devait devenir. Il y a de grandes énergies et de grandes capacités enfouies dans les gènes. Il s ont la capacité de faire se réaliser ce qu’ils désirent, mais aussi ce dont ils ont peur, collectivement. Israël est un microcosme de la Terre et ce par quoi la nation d’Israël est affectée affecte aussi la Terre.

Ils détiennent le code, mais en même temps le rejettent. Ils sont les plus grands septiques de la Terre. Ils le rejettent car intérieurement ils savent que cela leur donne une grande responsabilité. Quiconque sur Terre peut produire la même chose qu’eux par la pensée, mais chez eux, cette création par la pensée est intensifiée.
Leur erreur est d’accepter le fait qu’ils soient spéciaux sans accepter la responsabilité qui leur incombe. Personne ne le fera pour eux, pas même Yehovah.
Les Hoovids doivent apprendre à cultiver le détachement de leurs émotions. Ils sont plus des esprits contôlés par l’émotion que l’inverse.

Les neufs avaient sous-estimé l’intensité de la densité terrestre et leurs effets sur les hommes, ainsi que la peur ajoutée par les « autres » (les négatifs).

Israël manque de communication avec les autres nations, ce qui crée une mauvaise image d’eux dans laquelle ils se renforcent.

Il y en a beaucoup parmi les hébreux qui acceptent le nazaréen comme un enseignant. Mais il est difficile pour eux de comprendre le lien d’affiliation de Yehovah avec Hoova. Leur Dieu est un dieu « jaloux ». Les êtres qu’ils et d’autres peuples d’autres nations ont qualifié de Dieu étaient des entités physiques, prises pour des Dieux.

Les enfants d’Ishmaël n’ont dans leur zèle religieux aucun respect pour la vie, alors que les Hoovids eux en ont. Ceux d’Ishmaël ne permettent pas aux autres d’accomplir leur mission sur Terre pour permettre d’achever son cycle d’évolution. C’est aussi là la part de l’ange déchu dans la situation mondiale. Les « autres » essaient sans cesse de déstabiliser la situation avec Israël afin que le problème ne soit jamais résolu.
[Note : Israël et Ishmaël sont les deux enfants d’Abraham et ont créé les deux nations : hébreux et arabes]

 

Le peuple d’Ishmaël et d’Israël sont frères et doivent à ce titre réussir à s’entendre. Israël veut la paix, mais dans son cœur il a peur, et apporte la peur par la même aux autres (force de conviction qui devient réalité par ses gènes). Selon les neufs, les Hoovids sont ceux qui ont le moins de volonté pour obéir sur Terre. Les Zeneels sont ceux qui ont le plus de volonté (obéir au Plan).

Yehovah est une personnalisation du conseil des neufs ; qui sont à la tête des 24 civilisations (par consentement de tous), et des Hoova en particulier. Donc Yehova, tel qu’indiqué dans la Bible n’est pas le Dieu suprême créateur de tout. C’est un Dieu « suffisamment » grand pour le peuple Hébreux d’alors ; qui n’est en rien Dieu, même si il est bien plus parfait que ne le sont les hommes : ce sont les neuf (unis en un seul principe).

Les neufs ont fait des erreurs dans la réalisation de leur plan, car les Hoovans qui sont une civilisation d’amour, la civilisation du nazaréen, ont donné une descendance qui est aujourd’hui celle ayant le moins d’amour. Les « autres » connaissaient la force des Hoovids et l’ont corrompu avec ingéniosité.
Les neufs existent dans une zone de l’univers ou le libre arbitre et a conscience collective n’ont pas été expérimentés, de même que la densité physique. Parfois les choix ne sont pas les bons par manque d’expérience sur ces terrains.

 

Les «autres » ont compris qu’en contrôlant les Hoovids, il n’y avait plus besoin de contrôler le reste de l’humanité directement, cela se ferait par effet ricochet.
Les Hoovids, par leur caractère intérieur s’opposent au plan (qui est en fait un élément qu’ils ont choisi en concluant « l’alliance ») et cela crée de la confusion en eux. Cette confusion les amène à être manipulables par « les autres ».
Les hommes ont le libre arbitre individuel, mais en fait ils donnent ce libre arbitre à d’autres en se laissant contrôler.
Les « autres » utilisent les faiblesses humaines, mais aussi les forces pour en faire des faiblesses. Ils sont très ingénieux.
Concernant la circoncision pratiquée : elle a été demandée pour des raisons d’hygiène. Des maladies attaquant les organes génitaux mâles, à cause du sable et de la sécheresse du lieu où ils habitaient, et d’une absence totale de règles d’hygiène provoquaient des cancers chez les femmes après les rapports.

 

Pour éviter cet état de fait qui pouvait décimer la population, il a été demandé aux mâles la circoncision. Afin que cela serve aussi en même temps (d’une pierre deux coups) à montrer leur obéissance (qui était le point problématique fort) cela a été instauré comme une demande de leur « Dieu » aux hébreux de le faire comme marque de déférence pour leur Dieu. Ils devaient le faire par confiance ; ainsi le problème important d’hygiène qui en était la raison était résolu et eux le faisaient en pensant le faire pour montrer leur confiance en Dieu ; ce qui était nécessaire à l’époque.
Ceci n’est plus nécessaire de nos jours, car les problèmes d’hygiène ne sont plus présents ! Beaucoup de choses aussi écrites dans la Bible (ancien et nouveau testament) sont totalement fausses (corruption des textes).

Le nazaréen :
Il était un homme, avec la totalité de la perfection humaine possible en lui. Envoyé par Hoova, leur leader en fait. Il n’était pas un des neuf. Il a vécu une existence terrestre normale. Il a fait de nombreuses choses qui n’ont jamais été consignées dans les textes, de manière privée.
Ses guérisons et l’énergie dont il avait besoin pour cela étaient fournies par les neuf au nazaréen, qui travaillait de concert avec eux.

Il avait beaucoup d’espoir sur les changements qui allaient se produire dans la civilisation.

Les hommes ont fait de lui un Dieu alors qu’il ne l’était pas. Pour que cela n’arrive plus (d’être pris pour Dieu et de dénaturer ainsi le message apporté), il n’y a dorénavant pas un seul envoyé des neuf, mais de nombreux, afin de changer la conscience planétaire. Il y a plusieurs envoyés sur Terre actuellement qui sont du même niveau que le nazaréen était. Ceux qui attendent le retour d’UN SEUL instructeur mondial, comme LE Messie attendront… ils sont plusieurs à enseigner ce qui doit l’être ; ça ne sera pas cristallisé autour d’une seule personne comme auparavant.
Ceux qui disent être LE Messie unique venu enseigner aux hommes ne sont donc pas des envoyés. Chez les chrétiens il est attendu le retour du Christ sous la forme d’une personne : Jésus, et toute autre apparition est considérée comme de faux prophètes, démoniaques précise une interrogateur. Les neuf répondent que c’est au bien apporté, aux œuvres qu’on reconnaîtra que les envoyés sont ce qu’ils disent être.
Les juifs attendent un Messie, ce qui signifie un Messager. Il apparaitra en effet dans un atterrissage de vaisseaux, avec le nazaréen à la tête du groupe. Il atterrira en Israël car c’est là la « zone » attachée aux Hoovans. Mais il ne sera pas seul, il sera accompagné de nombreux autres de Hoova. Ils expliqueront qui ils sont vraiment.

 

[Note personnelle: ceci n’est pas contradictoire avec le fait qu’il n’y a pas qu’un seul instructeur. Les neuf parlent à un moment donné de l’énergie christique. C’est une énergie que eux suscitent et qui accompagne leurs envoyés qui sont multiples et « enseignent » déjà sur la planète. L’arrivée du nazaréen est un évènement supplémentaire dans lequel les Hoovans vont, entre guillemets « réparer leurs erreurs » en allant s’expliquer avec ceux qu’ils ont manipulé principalement durant des siècles: le peuple Hébreux]

La mère terrestre du nazaréen a été imprégnée par les Hoovans par une technique proche de l’insémination. Marie et Joseph le père du nazaréen ont eu 7 autres garçons et 3 filles ensuite, de leur propre lignée sans intervention extérieure. Il est venu chez les hébreux pour faire réactiver leur code génétique endormi, les réveiller. Il n’a pas parcouru le monde extérieur, son message devait passer d’abord chez eux. La mission de parler aux autres peuples a été donnée à ses disciples ensuite, ultérieurement.
Il a vécu comme un homme, avec aussi une vie sexuelle. Lors de l’échange sexuel, l’humain peut atteindre l’unité avec le créateur, si l’échange est pratiqué d’une certaine façon. C’est le seul moment de la vie physique qui peut s’approcher de l’unité avec Dieu. Mais les humains, en cherchant le seul plaisir sexuel ont dénaturé cet usage, se sont mépris sur sa nature. Il y a une énergie puissante qui peut se construire durant cet échange. Le nazaréen a eu des échanges sexuels avec la Madeleine. Cela l’aidait à maintenir le contact de son identité avec le créateur. Mais il n’a pas eu d’enfant avec elle (elle a eu des enfants avec d’autres selon ce que sous-entend le texte tel qu’il est écrit).
Pour que l’échange sexuel se fasse dans le but de l’accès à l’unité, il faut que les motivations des 2 partenaires à ce sujet soient claires et qu’ils recherchent tous les deux cette unité.
Le nazaréen a parcouru la Terre entière pour l’imprégner de son énergie. A l’âge de 14 ans il a entrepris un long voyage. Il est allé en Himalaya et a passé beaucoup de temps en Egypte, à voir les pyramides et à apprendre des choses concernant leurs énergies. Il a aussi passé beaucoup de temps en Himalaya. Il a aussi passé beaucoup de temps avec les Esséniens.
Il a assimilé les connaissances combinées de l’Inde, de l’Egypte, et des Esséniens. Jean le baptiste a passé du temps avec lui en Egypte.

Il existe des traces de ces voyages, une qui est en Egypte, et une en Israël. Au moment voulu elles seront découvertes et mises en relation l’une avec l’autre, avec 6 mois d’intervalle. Il y aura des fragments desquels émergera une vérité.
Il a aussi voyagé au Japon.
Le Bouddha était aussi un envoyé des neuf ; mais ceux qui l’ont suivi ont plus appris (et ils n’étaient pas «élus », n’avaient pas de gène Hoovid) que ceux qui ont suivi le nazaréen.
Le livre de l’Apocalypse de Jean a été écrit en Araméen. Il existe des problèmes de traduction qui font de sa traduction actuelle une version inexacte sur certains points. Il existe un original en Araméen à Jérusalem (pas rendu public) et un autre au Vatican.
Le message reçu par Jean l’a été AVANT le baptême de Jésus. C’était une révélation qui a amené Jésus à comprendre qui il était, alors qu’il était encore enfant.
Quand l’alliance entre hébreux et Hoova s’est brisée, c’est là que le « péché originel » a pris place (c’est-à-dire le fait de ne pas suive le « plan » qui avait été accepté par les hébreux, appelé « l’alliance »). En envoyant le nazaréen, Hoova a pu en quelque effacer ce péché parce qu’il relançait un nouveau plan. C’est ce qui a été mal compris et est consigné dans les textes comme étant le rachat des péchés humains par Jésus. C’est une trace déformée du « pardon » de ceux de Hoova pour ceux qui ont rompu leur engagement avec eux ; ils ont « relancé la machine ». Il fallait que les hébreux soient dans l’acceptation, afin d’éliminer le poids de la rupture de l’alliance. Le nazaréen n’a jamais dit que sa mort rachetait les péchés de quiconque. Cela fait partie des déformations qui ont été introduites dans les textes, principalement pour permettre de se donner bonne conscience à ce que sa mort soit le fruit divin plutôt que celui des hommes qui voulaient le faire disparaître.
Le nazaréen savait, avant de venir, qu’il serait mis à mort d’une façon ou d’une autre ; car il savait comme l’opposition serait forte. Il avait accepté cette voie, il le faisait par amour, il savait qu’il fallait qu’il apporte ce qu’il avait à apporter malgré les conséquences.

A sa mort il a subi un processus de résurrection qui n’avait encore jamais été utilisé sur Terre jusque là. Il a en fait été renvoyé à sa civilisation, son corps a été remis à l’état vibratoire d’un corps Hoovan et a été renvoyé vers les siens. Les gens l’ont pris alors pour un Dieu.

Les Indous et les Bouddhistes peuvent atteindre les états les plus hautes des sommets d’eux-mêmes par leurs pratiques de méditation, par le détachement qu’ils pratiquent. Mais cela n’aide pas les autres qui ont besoin d’aide. Ils échappent à cette responsabilité en ne s’impliquant pas. Il est facile de se croire maitre quand on n’interagit avec personne. Si on veut sortir de ce monde, échapper à la Terre, cela n’est pas le bon moyen. Il y a bien ouverture intérieure, mais création de karma, car celui qui croit ne pas se créer de karma en se détachant des autres, se crée en fait un karma négatif car il leur refuse son aide. Il reste enchainé à ce monde.
Les livres sacrés Upanishads, Vedas, Sutras, Tao proviennent en effet d’autres civilisations extra-terrestres. Les enseignements apportés contenaient une information d’illumination qui libère. Mais les textes restant ont aussi été déformés et sont mal utilisés. S’ils avaient été utilisés correctement, la pratique du détachement (refus de s’impliquer avec les autres) n’existerait pas. S’élever sans aider les autres à s’élever ne permet par l’évolution libératrice. En effet en se plaçant d’en haut, et en voyant les autres souffrir ; en méditant pour atteindre la lumière intérieure, ils deviennent vraiment des maitres de l’aspect physique, mais ils restent prisonniers des chaînes du karma qu’ils se constituent ainsi. Le but est d’atteindre la maîtrise du physique AVEC l’implication envers les autres et pas avec détachement de ceux qui souffrent.

Avec la compassion, la transformation de la planète pour les autres aussi s’accélère et s’accomplit. Les hommes ont de la compassion pour leur enfant qui se blesse mais pas pour celui des autres. Ils en ont pour ceux qu’ils aiment et avec qui ils sont en accord, mais la refusent dès qu’ils sont en désaccord avec les mêmes personnes. Ils sont partiaux. La compassion doit exister pour tous.

Les enseignants du passé qui ont apporté des informations de source illuminante, envoyées par les neuf ou d’autres et dont il reste des traces dans l’histoire : le nazaréen, Socrate, Nostradamus (en code), le Bouddha. Mais les informations qui nous restent ont aussi souvent été corrompues.
Il y a aussi : Elijah, Joseph d’Egypte, Da Vinci. Il y en a d’autres mais dont l’histoire n’a pas retenu les noms.

A la question posée par l’un des participants sur Blavatsky, les neuf répondent que oui, là aussi c’était une source illuminante. Le Tibétain n’est pas un seul être disent les neuf. Il est un triangle formé de 3 êtres qui à eux trois assurent une unité. L’information donnée est de très haute qualité, dans l’aspect parfait des 3. Mais ce n’est pas le même aspect qui s’est manifesté à Blavatsky et à Bailey.

Les données de Nostradamus codées sont des prédictions de ce qui se passera si l’homme ne change rien. Elles sont faites pour être changées par l’homme, car il exerce son libre arbitre. La connaissance de ce que sera vraiment l’avenir n’est donc pas fixée, c’est ce que les neuf avaient déjà expliqué en disant qu’ils ne pouvaient connaître l’avenir. En fait ils peuvent connaître l’avenir des choses si elles continuent en l’état, ou les grandes lignes qu’il prendra forcément quelles que soient les petits chemins que prendront les libres arbitres humains. Mais parfois, au moment de certains choix clefs, ces petits chemins peuvent faire basculer le choix d’ensemble d’un côté ou de l’autre. On arrive à une époque de l’un de ces choix clefs. Chacun a un impact sur ce qui va se passer.

 

Energie :

L’utilisation de l’énergie nucléaire peut être une bonne chose en soi, si on sait comment traiter les déchets nucléaires ensuite pour en éliminer toute toxicité. Le Soleil fonctionne sur des principes nucléaires, la nature utilise ce mode.
[Note personnelle : le Soleil utilise la fusion et l’homme la fission, ce sont quand même deux choses distinctes !]

 

C’est l’usage explosif qui en est dangereux. Il est possible d’utiliser les déchets comme source d’énergie par eux-mêmes et ainsi réussir à abaisser leur niveau d’énergie jusqu’à un point où ils ne sont plus toxiques. En se donnant les moyens, on peut développer cette technologie, au lieu de brûler et ensuite enfouir nos déchets, ce qui est dommageable.

Les technologies utiles à l’homme sont transférées aux humains, depuis tous temps et c’est de la même façon que cela marchera à venir encore, même si on a un « débarquement » ; par insufflation des idées aux personnes qui peuvent le développer (ils citent Edison en exemple qui a été insufflé). En effet l’homme doit apporter sa créativité pour développer la technologie de façon adaptée à sa civilisation et tout en continuant à apprendre. L’humanité ne sera pas assistée par des dons de technologie, sinon les hommes s’habitueront à être dans l’attentisme des cadeaux technologiques et leur société ne fera plus rien d’elle-même. Cela n’ira donc pas dans ce sens.
[Note personnelle: ça répond à ceux qui se demandent de quelle façon le partenariat existerait dans le cas d’un débarquement : les idées de base seront donnée, peut être par voie plus directe qu’insufflée dans l’esprit, mais l’homme devrai développer tout à partir de la base, et être le propre géniteur de ses avancées]

Une source d’énergie efficace peut provenir du magnétisme, même si toutes les énergies renouvelables sont une source utilisable par l’homme [note : Le magnétisme au sens des neuf, qui n’est pas le même que le notre, c’est-à-dire le principe sous-jacent à la gravitation].

En utilisant les ondes électromagnétiques émises dans une structure géométrique enveloppante on peut utiliser le magnétisme. C’est cette forme d’énergie qui entoure chaque personne. L’esprit est un champ d’énergie qui est aussi un véhicule. C’est un champ tournant, vibrant, vivant. On peut alors avec notre esprit émettre un champ enveloppant semblable au champ de gravité et le manipuler.

La joie et le rire sont des énergies subtiles qui peuvent changer la planète.

Il n’est pas demandé d’être saint, car ça serait là un déséquilibre. L’homme vit dans le physique et il faut en tenir compte. Purifier l’esprit ne doit pas aller au-delà de limites raisonnables. Vivre hors équilibre du côté positif (pureté excessive) est mauvais et peut conduire à des problèmes.
Les pensées humaines agissent comme de petits oscillateurs énergétiques chargés d’énergie positive ou négative selon la pensée. La Terre peut être vue comme une boule parcourue de fissures énergétiques. Si rien ne vient la frapper, elle continue à fonctionner de manière stable et inchangée. Mais les énergies des oscillateurs de la pensée vont la faire vibrer et elles entrent en résonnance avec les fissures, pouvant soit les agrandir et provoquer des fuites énergétiques importantes (créant des catastrophes comme des évènements naturels, tremblements de terre, etc) soit au contraire venir les colmater. Voilà pourquoi les pensées, même si leur énergie est faible, peuvent agir : elles sont un petit bras de levier. Cela fonctionne de la même manière que les soldats qui marchent au pas peuvent faire s’écrouler un pont.

Avec seulement 12 personnes d’esprit concentré et efficace ayant une concentration ciblée sur la réduction d’un trop plein d’énergie dans des zones sismiques, on peut éviter un tremblement de terre, en créant une zone de fuite de l’énergie accumulée en trop plein. Si peu d’hommes peuvent avoir cet effet là.

Sur 100 personnes qui ont choisi de venir aider à apporter l’énergie christique aujourd’hui (c’est-à-dire le Messie, le message donc) qui est une énergie d’évolution ; seulement 2 accomplissent leur mission. Les autres se font piéger par leur égo qui les enferme dans des schémas et des comportements qui ne leur permettent pas d’accomplir leur mission.
Il y a sur Terre des « êtres de l’espace » de civilisations inférieures qui sont venus ici après avoir détruit leur propre système planétaire et qui cherchent un endroit où vivre. En attendant ils sont ici et se nourrissent de notre énergie qui leur permet de survivre [note : cela me fait penser aux gris].
Ceux qui essaient seulement de s’élever eux-mêmes sans se préoccuper des autres ont tort. C’est une victoire pour les « autres », de nous garder dans un cercle intérieur où nous nous regardons nous-mêmes. C’est une forme d’égoïsme.
On ne peut être au service de l’humanité et de l’avancé de la planète que si on s’occupe aussi des autres. Toute tentative de travail totalement sur soi ne fera pas avancer l’ouverture planétaire. C’est la compassion pour les autres qui projette notre énergie vers l’extérieur et peut changer la conscience planétaire.

Les neuf disent qu’ils ont fait créer la Terre [note : cela sous-entend la civilisation terrestre je pense] mais qu’ils n’ont jamais existé dessus, ni dans aucun monde physique d’ailleurs. Donc ils ont du mal à comprendre toutes les faiblesses du physique que cela implique. Aussi ils comptent sur de nombreux envoyés qui sont des âmes anciennes impliquées dans l’évolution actuelle [note : on fait le lien avec les 2 qui répondent sur 100 envoyés : cela concerne une large part de la population], qui vivent sur Terre et donc connaissent les limitations et difficultés terrestres ; pour réussir à faire passer un message qui « parle » aux terriens. Ils sont ainsi au service de l’homme et diffusent l’information qu’il faut par des biais divers. Les neuf indiquent que par exemple ceux qui sont impliqués dans leurs séances de question/réponse en font partie, comme plein d’autres ailleurs.

 

Méditation :
Les neuf indiquent que comme utilité concrète que nous pouvons avoir, comme service à rendre, nous pouvons nous engager dans un acte de méditation, visant à propager l’énergie de basculement de la conscience planétaire. C’est un réel besoin selon eux et l’énergie circule en provenant ce la méditation avec un effet sur l’accélération de l’ouverture de la conscience au niveau planétaire.

La méditation est efficace si elle est réalisée en groupes. Ils proposent des groupes de 12 personnes disposées en cercle. A défaut, un groupe de 3 personnes ça ira aussi, en triangle.
[Note personnelle: je pense que ça a un rapport avec un effet physique d’émission d’ondes sphériques : le champ de pensée étant un champ ondulatoire, nous constituons des émetteurs. En se plaçant en triangle, je pense qu’ils entendent par là un triangle équilatéral, on obtient un effet additif du signal au centre du triangle ; idem pour une disposition en cercle, l’addition se fait au centre, par effet géométrique ; le but étant certainement d’avoir un signal assez fort pour qu’il se propage loin et ait un impact suffisant. D’ailleurs ils indiquent que si le nombre est supérieur à 3, pas grave au contraire, ce qu’il faut étant de se mettre alors toujours en cercle. Un dispositif additif comme ceci n’a de sens pour moi que si c’est une onde de scalaire qui est engendrée].

A la question posée d’un participant, indiquant que se réunir à plusieurs est très difficile dans le monde physique ; il lui est dit que pour limiter la contrainte, une méditation par semaine, à un jour donné est déjà bien. D’ailleurs le but est de créer une force de pensée massive en faisant en sorte que toutes les personnes qui désirent participer à la méditation puissent avoir un effet global d’impact réel sur le changement ; en coordonnant la méditation de tous les groupes à un même moment.
[Note personnelle: ici encore on voit l’idée sous-jacente de réellement utiliser une énergie de manière cumulative pour dépasser un certain seuil….qui parait très logique en terme physique]
Ils proposent donc que l’effort de méditation se fasse durant une durée de 18 minutes (durée donnée par eux comme étant suffisante pour avoir l’intensité efficace) et à 21h heure d’Israël, à adapter dans chaque pays du monde en fonction de son fuseau horaire et en tenant compte des décalages d’heure été/hiver pour être à 21h précise horaire officiel d’Israël ; et cela chaque dimanche.
La question est posée une deuxième fois sur la possibilité de faire la méditation seul. Ils ne disent pas qu’il ne le faut pas, mais insistent en disant que l’effet est vraiment significatif si il est localement réalisé en groupes de trois (et insistent), ces groupes ayant tous la même action simultanée sur la planète entière au même moment, durant la durée efficace donnée. Ils indiquent que si il était possible qu’une fois par mois des groupes de 12 personnes se constituent le dimanche pour effectuer le même travail, au lieu de groupes de 3.
Avant de commencer la méditation elle-même, ils indiquent que si on souhaite se préparer à méditer par des exercices de relaxation, nettoyage énergétique etc, c’est même encore mieux, pour être efficace de façon optimale durant le temps de méditation lui-même.
On utilise la méthode de notre choix pour nous relaxer d’abord, que ce soit par des respirations profondes, par les sons, la couleur, le silence, un exercice physique etc. Il faut d’abord être dans un état relaxé avant de commencer le reste à proprement parler.
Puis, les neuf suggèrent de commencer par un nettoyage avec des couleurs spécifiques, s’imaginant une douche de lumière colorée de chacune de ces couleurs successivement nous tomber dessus pour nous nettoyer : vert émeraude puis bleu royal puis violet royal. Il faut visualiser cette douche tomber avec l’idée qu’elle éloigne de nous tous les soucis du jour et visualiser cette douche de lumière continuer son chemin, en emportant ces impuretés loin de nous en continuant de couleur à l’intérieur de la Terre. Enfin la méditation peut commencer.

Le début de la méditation elle-même peut débuter en visualisant les personnes de la Terre consommant le sombre avec l’énergie lumineuse qui émane d’eux.

Il faut être en position (position importante selon les neuf) suivante : être assis avec les jambes non croisées et avoir les mains placées sur les jambes, juste au-dessus des genoux, avec les paumes des mains tournées vers le haut, et les doigts relâchés mais ne se touchant pas les uns les autres pour éviter les boucles dans les circuits d’énergie qui y circulent.

Ce sur quoi devrait être concentré la méditation, est sur les changements nécessaires dans les gouvernements pour s’occuper des stress environnementaux de la planète Terre. Il faut faire amener une protestation globale de l’humanité par l’éveil de sa conscience contre l’élimination des populations les plus faibles.
Les « autres » et leurs serviteurs essaient d’éliminer les tensions de l’humanité sur terre en pratiquant le génocide. Ils éliminent les populations considérées comme des gênes à l’avancé. Nous humains réagissons lorsqu’une espèce animale est en danger de disparition mais laissons faire lorsque c’est une catégorie d’hommes qui sont en danger de disparition. Il faut empêcher cela. Il faut vouloir que cette connaissance arrive aux esprits de tous dans les méditations.

Pour ce faire, il est proposé de visualiser durant la méditation, un jet de lumière blanche qui va se projeter sur chaque continent (ou masse terrestre) durant environ 3 minutes. Ne pas rester contraint au temps, avec un peu de pratique, le temps accordé à chaque groupement terrestre se fera avec la bonne vitesse.

Le thème de la méditation peut changer selon la priorité du moment. Mais l’énergie envoyée doit l’être en :
1)se concentrant sur les gouvernements des pays et méditer sur leur ouverture de conscience au sujet du thème de la méditation
2)se concentrer de même sur les gens habitant ces pays, qu’ils deviennent conscients de leurs responsabilités et qu’ils fassent pression sur leurs dirigeants pour modifier ce qui doit l’être (dépendant du thème de la méditation)
En 1994, il a été demandé par les neuf de se concentrer sur la déforestation des arbres qui posait un problème important, donc le thème de la méditation était sur l’arrêt de la déforestation. Après avoir focalisé leur jet d’énergie sur les personnes, il leur était demandé de le projeter sur les arbres des fortes, énergie qui se transmet d’arbre en arbre.
Le thème de la méditation est variable et dépend de la priorité du moment. Bien sûr c’est le même thème pour tous en même temps !
[Note personnelle: je ne sais pas où trouver un calendrier du thème actuel de méditation actuel des groupes méditant de la manière préconisée par le groupe des neuf ; bien qu’on puisse se douter de son contenu approximatif comme exposé précédemment: stress environnemental et cessation des génocides sous toute leur forme]

Les neuf indiquent bien qu’il y a une grande importance à effectuer ces méditations. Il y a une responsabilité à ne rien faire volontairement alors qu’on sait qu’on a un impact de cette façon là. LA connaissance implique une responsabilité.
Des méditations quotidiennes sont aussi bénéfiques, elles aident en même temps à développer l’ouverture de la conscience personnelle en entretenant l’envie de donner de nous-mêmes et de partager notre énergie aux autres. Une méditation de 9min peut suffire ; 18 min étant mieux quand même si possible.

Action de la pensée :

L’action de la pensée peut faire changer les choses. Par exemple, une concentration durant 36sec visant à enlever la croyance que quelque chose nous prendra des années à accomplir car on ne s’en sent pas capables, peut éliminer cette certitude intérieure. Ensuite avec 36 autres sec de concentration on peut remplacer cette certitude par une nouvelle.
En se concentrant 36sec sur un évènement dont on veut se souvenir, il restera imprimé dans la mémoire. De même on peut effacer un souvenir en 36sec de concentration. Une pensée bien placée et efficace peut provoquer des changements en nous- mêmes en 36sec. Par exemple si on est malade, penser avec certitude durant 36sec qu’on est guérie met en œuvre les énergies aidant à nous guérir.

En fait 33,3sec est exactement le temps nécessaire, avec une concentration n’ayant pas faiblie un seul instant. 36sec est une durée de « sécurité » ; mais bien sûr on peut faire plus de temps….

Pour avoir une action efficace sur des éléments plus ancrés, à la fois dans le conscient, l’inconscient et le moi inférieur ; il faut une méditation plus longue de 33,3min durant laquelle on construit une pyramide dans notre esprit ; avec une force d’esprit très grande. C’est un exercice très difficile pour l’esprit de rester concentré aussi longtemps sur une image aussi structurée. Cela nécessite un entrainement et une pratique longue avant de vraiment y arriver. Ceci peut permettre d’éliminer une erreur ancrée au fond du soi mais aussi des erreurs réalisées par d’autres.
[Note personnelle : cette durée ne semble pas avoir de sens réel, pourquoi un facteur de 60 fois la durée de concentration pour l’impact dans le soi conscient, en quoi 60 est un nombre particulier ; à moins que ça ne soit une durée suffisante sans que ça soit la durée minimale]
Les neuf poursuivent en disant que si on prend 12 personnes ayant cet entrainement et sachant réaliser cette construction mentale durant les 33,3min, dans un lieu ayant besoin d’une purification, alors le lieu sera purifié (mais les autres peuvent aussi intervenir si cela n’a pas été correctement construit).

Nettoyage intérieur :

Lorsqu’on a besoin de se reconstruire, on peut se laver le corps, le mental et l’esprit des énergies auxquelles on est attaché et de ceux qui nous ont laissé leur empreinte. Il faut se tenir debout sous une fontaine d’eau, ou à défaut si on n’a pas d’eau disponible se visualiser debout sous une fontaine d’eau, et dans un état de pureté visualiser toute la négativité en nous-mêmes étant relâchée et nettoyée ; qu’il ne reste que la pureté de l’esprit.
Si on est dans un lieu avec des arbres en bonne santé, on peut aussi tenir son plexus solaire collé contre un arbre, et relâcher la négativité dans l’arbre ; et l’arbre pourra la transformer alors en énergie pure et propre, en oxygène et l’envoyer à l’éther, de manière qu’il n’y ait pas de contamination.

Pour continuer à rester pur, il faut de manière quotidienne savoir que notre cœur a des motifs les plus purs, qu’on ne cherche pas de la reconnaissance de l’égo pour soi, mais désirer calmement la paix sur terre et la bonté pour ceux avec qui on est en contact. Alors une énergie s’émanera de nous vers l’extérieur, en forme de cercle

[Note personnelle: énergie sphérique je pense comme meilleure traduction].
Durant la journée, les énergies des autres vont s’attacher à notre énergie, ce qui va limiter l’expansion de notre propre énergie. Il faut alors répéter l’opération de nettoyage du corps, du mental et de l’esprit avec la douche d’eau ou les arbres et recommencer encore. Le silence est aussi le maitre mot, parce que parler trop réduit cette expansion de notre énergie. En résumé : aller silencieusement en paix et avec amour.

S’il ne se passe pas un seul jour sans faire soi-même de méditation, on n’oubliera pas de poursuivre ce but et notre conscience s’ouvrira alors doucement.

Parlant de l’expansion de l’énergie d’une personne qui pratique beaucoup le don de leur personne aux autres, les neuf disent que l’énergie éthérique de l’homme laisse des empreintes de lui là où il passe. Il comparer ceci a un chewing-gum : on le mâche, il perd son gout et se distend : perte d’énergie éthérique de la personne qui s’utilise pour les autres.
Mais si on mâche trop le chewing-gum, il finit par s’étioler en morceau, il perde de sa substance et sa forme. C’est ce qui peut se passer si on pratique trop le don de soi, au-delà de certaines limites raisonnables. Dans ce cas, il faut faire un break complet de l’activité, jusqu’à ce que la santé soit rétablie, que l’équilibre revienne.

Développement personnel :

Une chose importante dans le développement est le développement de méthodes de contrôle des mouvements. Dans les arts martiaux il y a une forme d’apprentissage de ce contrôle, ce qui donne l’opportunité au mental de se développer.
Une autre manière est l’inhalation de la respiration par périodes de temps, pour nettoyer le mental.

A la question posée sur les pratiques provenant de Yogananda, les neuf disent que la plupart des pratiques peuvent étendre le mental ; mais de faire bien attention à comprendre les Indous. Les exercices de Yoga sont de grand profit s’ils enseignent la discipline du corps et de l’esprit.
Mais l’illumination ne vient que par la compréhension totale et complète de qui nous sommes en relation avec l’Univers. L’égo est alors libéré, et là les neuf précisent qu’ils entendent par là l’égo n’ayant pas d’importance, c’est-à-dire l’égo de la personnalité.
[Note personnelle: sous-entendant donc qu’il y ait plusieurs facettes de l’égo].
Pour aider la Terre à s transformation il est utile de pratiquer une forme de méditation chaque jour.

 

Les neuf soulignent l’importance de l’exercice physique. Plus le corps physique devient âgé et plus il devient limité dans ses mouvements si on ne fait pas d’efforts accrus pour bouger. Mais ceci affecte aussi le mental, qui se limite alors dans son expansion. Toutes les choses sont interconnectées. Donc importance de maintenir des exercices physiques quand on vieillit ; sinon les portions du corps qui s’ankylosent amènent aussi une ankylose de portions du mental.

L’âme et ses facettes :

Une raison pour laquelle on ne se souvient pas de ses vies passées est l’atmosphère de la planète

[Note personnelle: aucune précision apportée là –dessus sur le lien de cause à effet].

 

Les neuf indiquent qu’ils considèrent trois composantes dans l’homme : le mental

[Note personnelle : que je traduis ainsi de l’anglais « mind » mais qui pourrait se traduire aussi « esprit », ce qui poserait problème de collision de vocabulaire avec le mot anglais « spirit »], l’âme (Note : « soul » en anglais dans le texte) et l’esprit (Note : « spirit » en anglais dans le texte).
[Note : je conserverai cette terminologie de traduction dans la suite, je l’ai déjà fait auparavant pour les autres résumés]

Si on mélange ces trois composantes, cela donne de la pure énergie qui est une pure âme.
L’esprit est l’âme qui se manifeste à la fois dans le monde physique et dans l’atmosphère de notre monde physique. C’est un véhicule. C’est ce que d’autres appellent le corps astral.
[Note personnelle: donc « esprit » chez les neuf désigne le principe de vie animant le corps, l’astral]

 

Le mental est connecté à l’âme. Le corps éthérique est la couverture de l’âme. Donc le mental est relié à l’âme ; l’esprit est relié au corps et l’âme elle est indépendante. Le mental est l’intelligence de l’âme.
Selon les neuf toujours, il y a deux corps, astral et éthérique et en ajoutant le corps physique qu’on voit cela fait trois corps. Le corps éthérique est situé à l’extérieur du corps astral et est similaire à une enveloppe. Ils utilisent l’image suivante : si on prend un œuf, dedans il y aurait le poulet, qui est une chose physique. Autour de ce poulet il y a une membrane qui adhère au poulet. Cette membrane serait le corps astral. La coquille serait le corps éthérique.

Les neuf disent aussi qu’il n’y a pas 7 chakras, mais neuf en fait. Quand les 7 chakras sont ouverts, et aussi le chakra racine, cela crée une fournaise de feu qui circule. Lorsque ce feu est évacué vers le haut, il n’est pas envoyé dans l’éther extérieur mais reste piégé dans le corps astral et flotte en redescendant sur tout le corps, ce qui crée encore plus de feu. Il faut projeter cette énergie dans le neuvième chakra pour que cela soit expulsé en-dehors du corps éthérique.
Le neuvième chakra est situé au sommet de la tête, à l’endroit où on localise la corde d’argent habituellement, mais en fait la corde d’argent n’est pas située là.

Notre compréhension de ce qu’est un Chakra est incorrecte. L’ouverture d’un chakra consiste en différents niveaux de l’âme. Les chakras qui s’ouvrent marquent en fait différent niveaux de l’âme.

L’humour est lié au mental (Note : toujours « mind »).Cette dernière ensuite renvoie l’énergie à l’âme.

Diverses choses :

En parlant de l’ouverture des consciences, quelqu’un demande ce qu’il faut faire face à quelqu’un qui ne s’intéresse absolument pas à ce sujet. Les neuf répondent qu’il y a ceux qui ne comprennent pas et qui ne veulent pas savoir et qu’il ne faut pas perdre de temps avec eux.

A un moment donné, les neuf évoquent le fait qu’il y a 7 couches subtiles autour de l’atmosphère terrestre, et indiquent qu’en fait ce n’est pas 7 mais 9.
[Note personnelle: ceci revient de nombreuses fois, ce qui a été mis en 7 parties est en fait en 9 parties ; le 7 étant relié à autre chose]

Réincarnation :

La question est posée de savoir ce qui revient de l’ancienne personnalité lors de la réincarnation. Les neuf expliquent qu’un petit morceau de chaque incarnation revient, ce qui au fil des vies fait un mélange assez complexe, de la façon suivant : les atomes qui ont servi à constituer la personnalité précédente se retrouvent dispersés et peuvent être récupérés pour assemblage afin de constituer une personnalité pour une autre âme. Plusieurs personnes peuvent se retrouver avec des morceaux plus ou moins importants d’atomes ayant gardé le souvenir d’une partie d’une ou plusieurs personnalités.

Par fois quand des personnes ne sont pas en bonne santé mentale elles peuvent se connecter sur un mental ayant laissé des constituants de sa personnalité en eux et croire qu’elles sont cette personne (exemple des fous qui se prennent pour Napoléon)
Difficile pour les humains de comprendre qu’ils sont constitués de morceaux d’énergie qui étaient des constituants d’autres personnalités.

Au début de la vie humaine sur Terre, il y avait souvenance des vies précédentes. Puis les hommes ont voulu structurer la société pour que le comportement civilisé fasse jour. Dans les civilisations qui ne sont pas piégées dans l’intellectualisme sans sensibilité, les gens ont conscience de leurs vies passées (en portion).. Lorsque les enfants des « civilisés » grandissent leur esprit est bridé par la société, parce que leurs histoires ne sont pas considérées comme acceptable dans ce monde et elles sont supprimées. Les neuf nous demandent d’encourager nos enfants à se souvenir de leurs vies passées et à cultiver cette souvenance pour que le souvenir revienne pour la nouvelle génération. Il y a de plus en plus de personnes qui ont souvenir de leurs vies antérieures sur Terre actuellement. A une certaine époque l’oubli était bénéfique à l’humanité pour qu’elle progresse, aujourd’hui il faut que l’oubli cesse.

Les religions basées sur les propos du nazaréen (Note : chrétienne pout tout dire) font partie de ceux qui ont le moins compris la vie après la mort. Beaucoup e leurs croyants, une fois morts ne sont pas préparés à ce qu’ils vivent. En mourant on ne devient pas rempli d’illumination, on reste exactement le même qu’avant [Note : c’est une chose que j’ai dite à titre personnelle auparavant, les neuf le pensent aussi]. Ce qui fait que n’étant pas prêt à accepter une vie après la mort avant il est difficile de s’y faire après… pire encore pour les athées. Les Hoovids, les Indiens, les Shinto, l’Islam enseignent l’idée d’une vie après la mort.

La santé :

Nos cellules utilisent seulement 5% de l’ADN présent pour coder et construire le corps physique

 

[Note personnelle: fait connu de la science, ce n’est pas une annonce innovante des neuf, c’est d’ailleurs un rappel de l’un des participants].

 

Les neuf précisent que les 95% restant servent à gérer les relations aux énergies circulant dans le corps, une portion aussi est reliée aux capacités de guérison. Une portion encore sert à la liaison à l’inconscient collectif, une autre aux circuits d’énergie. C’est de cette manière, si quelqu’un est mal équilibré qu’il peut se connecter à l’énergie des personnalités dont ses atomes proviennent et peut se prendre pour l’un deux (comme Napoléon par exemple). Il y a une forme de mémoire génétique.

 

L’ADN conserve des archétypes et des connaissances sur les vies passées, les expériences, etc.
Lorsque des guérisseurs travaillent en lien avec les neuf, ils utilisent les énergies en provenance d’Aragon et de Ancore (Note : je ne connaissais pas cette civilisation là dans les textes précédents].

Le corps éthérique est constitué d’une carapace magnétique dont le champ peut être diminué par des mauvaises façons de penser, par la peur. Ceci altère le champ du corps éthérique qui une fois assez faible peut devenir perméable aux contaminations et on tombe malade.
Il y a aussi les champs scalaires, les ELF (Ondes électromagnétiques de très basses fréquences) qui prennent de l’énergie au champ magnétique éthérique et peuvent le pénétrer, pouvant alors contaminer le corps éthérique. En plaçant une structure cristalline sur un corps, une ELF ne peut plus être contaminante.
Quand il y a contamination du corps éthérique, on obtient des cellules folles. Elles drainent alors la force d’énergie vitale.
Le cancer peut être créé par différents facteurs ; dont l’un est une manière incorrecte de penser de l’humanité, qui est dû à la contamination de l’environnement. Un individu peut penser de manière juste, mais son champ magnétique éthérique être bombardé et pénétré par les pensées incorrectes de la masse collective et créer le cancer.

L’avenir:

Les 1000 ans à venir sont l’âge du mental [Note personnelle: « mind » encore]. L’énergie du mental amènera la compréhension de la véritable puissance de ce qui peut être créé par les formes-pensées, la visualisation ou un désir intense.
Beaucoup ont prédit des choses pour le monde. Mais par la prédiction on crée des formes-pensées qui si elles sont intenses si on croit en la prédiction va faire se réaliser la prédiction en la rendant possible. Ce n’était pas une prédiction mais en fait la construction d’un évènement par la pensée qui le concrétise. Aussi il faut faire très attention à nos peurs ; à ce qu’on croit du futur de l’humanité. Si on est persuadé de la destruction de la Terre, on amène les évènements à se précipiter dans ce sens et on en est responsables. Les « autres » savent exploiter notre anxiété pour canaliser notre énergie de pensée créatrice vers leurs buts.

Beaucoup de personnes, par la prière, la visualisation positive ont pu avoir un effet positif très important, ayant amené à annuler certains évènements négatifs potentiels. La communion de l’Est et de l’Ouest semblait impossible, mais les énergies de forme-pensée ont aidé à le concrétiser. De la même façon, il est possible de réunir dans la paix Israël et Ishmaël (les pays arabes).
Si on se convainc que quelque chose est impossible, alors on est un des artisans qui vont faire que cette chose soit impossible, par notre pensée.

Ascension :

Une question étant posée sur l’ascension, les neuf indiquent qu’il n’y a pas d’ascension. C’est une mauvaise compréhension du fait que la Terre, en tant que véhiculé spatial pour l’humanité va devenir moins dense, par l’action de transformation par ouverture de la conscience de l’humanité ; dans un mouvement allant vers l’avant. Il n’y aura pas certains qui ascendent et d’autres pas. Selon les sources, cela peut être une information erronée car mal comprise de certaines sous-civilisations, ou des intentions volontairement négatives des « autres » pour créer la destruction (car les informations vont de pair avec des informations de destruction pour ceux qui ne font pas l’ascension). Encore une fois, croire en la destruction c’est apporter des pierres à sa réalisation… attention à la provenance de tels propos ! Mais il y a aussi les sous-civilisations qui ne sont ni avec les « autres », ni avec les neuf, qui viennent donner les informations qu’elles veulent donner avec leurs propres intentions.

L’humanité est entrée dans la période correspondant Bibliquement aux 1000 ans durant lesquels l’humanité peut avoir les choses en mains. Elle peut décider d’accélérer le changement dans le bon sens ou abandonner sa volonté à ceux qui veulent le pouvoir pour détruire. Le fait qu’il n’y ait pas de mort après la mort ne signifie pas qu’il n’y ait pas de responsabilité envers notre propre mort (accidentelle par un mauvais mode de pensée en donnant le pouvoir aux « autres » ou volontaire) et qu’elle n’ait pas d’importance. Il y a un prix à payer pour la coupure d’une vie avant qu’elle ait pu accomplir ce qui avait été prévu et le prix à payer risque beaucoup de ne pas nous plaire.

Les dernières questions portent sur l’utilisation d la technologie et des ordinateurs, l’interrogateur a manifestement des doutes sur leur bien pour l’homme.
Les neuf répondent clairement que la Terre est un lieu destiné à faire atteindre un équilibre entre physique et spirituel. L’humanité a vécu des âges de travail laborieux, proche de l’esclavage. Le millénaire à venir est celui du mental, cela signifie que pour équilibrer, le millénaire à venir sera celui de la technologie ; l’humanité doit être libre des tâches laborieuses et utiliser sa technologie en ce sens. Ce n’est qu’en étant libéré des tâches laborieuses par la technologie qu’elle peut travailler le côté spirituel correctement. Au fur et à mesure que l’homme comprendra la puissance du mental, il en émergera une technologie. mais attention là aussi, il faudra garder l’équilibre, pour ne pas perdre de vue le développement spirituel. Technologie et développement spirituel ; il faut les deux et pas l’un sans l’autre.

Quelques notes sur le moyen de communiquer par channeling :

Tom (c’est le nom de l’aspect des neufs qui communique à travers Phyllis Schlemmer) indique que leur mode de communication n’est pas du channeling à proprement parler. Ils ne parlent pas à Phyllis, ils ne lui relaient pas d’information. Phyllis est systématiquement sortie de son corps (sur sa volonté de participer à ce travail) et ne le dirige plus lorsque Tom est là. Ils lui avaient demandé au tout début si ils pouvaient faire diriger les fonctions basiques de son corps par un ordinateur, ce qui les soulagerait de cette charge pendant que Tom occupe le corps. Ayant peur de ceci, elle a refusé, mais accepté que ça soit les neuf qui prennent en charge le corps eux-mêmes. Cela amène des difficultés parfois de leur côté, car ils assurent la respiration, la circulation es fluides, etc puisque les principes inconscients de Phyllis ne sont pas là. Tom est alors dans le corps et il utilise le cerveau de Phyllis auquel il envoie ce qu’il veut dire en pensée ; le cerveau renvoie les mots et le corps les prononce.
Phyllis ne sait jamais ce qui s’est dit durant les séances, il faut lui raconter après ; elle n’est pas consciente de la conversation pendant qu’elle a lieu ; elle n’est pas là.
PS : une fois les neufs étaient apparus à Phyllis sous la forme de vieillards vénérables alors qu’elle était « sortie » de son corps. Elle leur a demandé de voir leur véritable apparence. Elle les a alors vu sous la forme de boules de lumière ; c’est ainsi qu’ils sont en tant qu’âme.

Les neuf indiquent qu’ils n’ont aucune raison de devoir utiliser un autre canal puisque la mission que Phyllis pour permettre la communication est bien remplie ; et qu’ils n’utilisent aucun autre canal directement à travers le monde (ils ne le feront pas à moins que Phyllis ne vienne à disparaître)
Certains medium disent parfois avoir des informations des neuf. Un participant cite des noms (non indiqués dans le livre) et les neuf disent qu’en effet ce sont des civilisations partenaires qui leur parlent, mais pas eux directement ; seulement indirectement pare ce qu’ils sont sous le giron indirect des neuf; mais en fait ce sont des informations de la responsabilité seule de la civilisation qui parle aux médiums.
Aux questions de savoir comment on peut faire confiance en le channeling de Tom, puisque le Tibétain par exemple indique que ce sont des informations provenant de bas astral, d’esprits désincarnés et qu’il ne faut pas faire confiance en la médiumnité ?
Ils répondent qu’en effet à l’époque ou cette information a été donnée, il y avait beaucoup d’utilisation des médiums et de contacts avec des esprits inférieurs qui se faisaient passer pour qui ils n’étaient pas, et donc la nécessité de ne pas faire confiance à n’importe qui était importante. Dans le fond la situation est la même aujourd’hui, n’importe quel esprit peut dire n’importe quoi à n’importe quel médium ; mais la situation mondiale est différente, il faut à nouveau des interventions, de la communication avec les hommes qui sont nécessaires Il faut donc utiliser de nouveau ce moyen de communication. Les informations du passé sur les façons de faire ne doivent pas être figées et doivent évoluer. Pour savoir à qui se fier ou pas, il faut écouter les propos et voir si on est en accord profond intérieurement ou si ça dysfonctionne. Le tibétain a bien donné des informations de manière psychique lui aussi.
Les neuf insistent en disant qu’ils ne sont pas des esprits (au sens de désincarnés vivant dans l’atmosphère terrestre) Parmi les esprits il y en a d’évolués qui peuvent apporter des messages de valeur et beaucoup qui ne sont pas évolués et qui n’apportent que de la confusion à ne pas écouter. Comment faire la part des choses : il faut utiliser son intérieur. Beaucoup de civilisations aussi utilisent des moyens de relais psychique pour communiquer (des sous-civilisations des 24 et des civilisations des « autres »). Il y a des bonnes choses à prendre et beaucoup à rejeter aussi.

 

Les autres:

Dans la ré-édition du livre de 1994, Tom a demandé que ceux qui étaient initialement appelés «l’opposition » soient appelés « les autres » parce que ce terme véhicule moins d’empreinte énergétique. Les mots, comme les pensées qui leur sont associés véhiculent des énergies et cette énergie qui consiste à leur donner plus de négativité les nourrit. Moins de pensée leur est donné, moins ils de pouvoir de négativité.

Ils sont sur Terre sous forme de groupes, d’organisations, de religions et toute forme de gouvernement qui établit des règles pour contrôler les hommes et leurs âmes.
L’humanité s’est rebellée contre les lois naturelles qui gouvernent l’univers qui sont comme des sortes de « règles de politesse » communément admises dans l’univers, et pas des lois au sens règlement édicté sur un papier.

[Note personnelle : ni aussi imparables que la loi d’attraction gravitationnelle par exemple]

 

Les autres ne respectent pas ces lois, n’y adhèrent pas. Certaines de ces lois sont pour l’homme une discipline à s’appliquer. Elles ont été utilisées par beaucoup de civilisations dans l’univers car elles ont pu constater leur grand bénéfice à l’usage. L’âme n’a de par elle-même pas vraiment de loi qui la guide ; elle peut faire ce qu’elle souhaite (la preuve est que les autres ne suivent pas ces lois).
Les autres opèrent sur le corps physique par tout ce qui est mauvais sur le plan physique. Si notre corps physique est affaibli ou fatigué, les forces négatives essaient de profiter de ce point d’entrée pour créer une disharmonie afin d’amener le déséquilibre, même si le corps était équilibré. Ils essaient donc d’utiliser les personnes qui travaillent pour ceux qui sont à l’équilibre positif comme les neuf.
Une surexposition à des champs électriques par exemple peut déséquilibrer le corps physique. Les désirs, l’avidité et des émotions non tempérées peuvent là aussi fausser l’équilibre. C’est ce genre de choses qui nous piègent dans la densité physique en nous amenant à revenir pour rétablir l’équilibre. Les autres font le même de choses.

Les autres ne sont pas la contre partie des neuf. Parce que les neuf ne sont pas dans le positif déséquilibré, ils sont au centre. Le positif est aussi déséquilibré, de même que le négatif. Ceux qui sont déséquilibrés dans le sens positif par leur manque de bon sens amènent les mêmes genres de problèmes que ceux qui vivent dans l’avidité, la colère, les frustrations et les peurs.
Un interrogateur participant demande si le nom du chef des « autres » est Satan comme on le dit sur Terre. Les neuf répondent que ce mot est un mot très puissant, chargé de beaucoup d’énergie et qu’ils ne l’utilisent pas. L’usage de ce mot par les hommes sur Terre crée de plus grandes difficultés. Toujours dans le cadre de l’énergie pensée associé aux mots. Mais en effet ce nom est celui de ce qu’ils appellent la plus horrible de toutes : la Bête.

La Bête est en opposition avec les neuf car ils sont en désaccord sur les manières de vivre et de procéder mais ils ne sont pas la contre partie au sens d’opposé car les neuf encore une fois ne sont pas des positifs en déséquilibre.

« Satan » a beaucoup de pouvoir à cause du pouvoir du monde qui l’alimente, il est créé par l’ensemble des tentations du monde ; et le terme monde signifie alors l’univers entier, on ne parle pas de la Terre seulement.
Le mot « tentation » signifie l’ensemble des choses qui ne sont pas désirables dans l’évolution, qui enferment les âmes dans des zones où elles stagnent ou ralentissent.
Les tentations de Satan pour nourrir les égos, contrôler les individus sont le problème le plus grave sur Terre. C’est ce qui va détruire : la soif de pouvoir et de contrôle. Le pire pour les neuf est lorsque les hommes utilisent le nom du nazaréen ou en leur nom en disant au « nom de Dieu » [Note : sous-entendu Yehovah, qui est la représentation des neuf] pour faire les choses les plus infâmes. Ils savent que ce sont des tentations de Satan insufflé dans le coeur des hommes

 

[Note personnelle : c’est-à-dire un système qui alimente en énergie et suscite la création de failles à alimenter pour le fonctionnement de l’égo de façon égotique].
Les évangélisateurs qui prêchent en parlant sans cesse de Satan le nourrissent. L’argent, l’économie qui tombe dans les poches de ceux qui contrôlent les masses aussi.
Les neuf et les 24 ont décidé de suivre certaines loirs de l’univers que les autres ont décidé de ne pas suivre et il ne peut y avoir d’accord. Comme ces lois sont des lois de guerre et de paix sur Terre, il en est de même dans les civilisations extra-terrestres. Ces lois en essence consistent à ne pas apporter de dommage physique, de destruction, de tromperie ; à ne pas utiliser la force dans quoi que l’on fasse
[Note personnelle: ceci me fait fortement penser au message du Crop Circle de Chibolton du 16 août 2002 sur lequel j’avais d’ailleurs travaillé pour décodage de la partie dite « endommagée » qui dit dans la partie non endommagée : « Méfiez vous des porteurs de faux cadeaux et de leurs promesses non tenues, beaucoup de douleur mais il est encore temps, croyez. Il y a du bon à l’extérieur. Nous nous opposons à la tromperie. Fermeture du canal (son de cloche) ».

Les autres viennent de la création. Toute matière créée dans l’univers a été créé avec son opposé en anti-matière de manière égale. L’univers est équilibré sur tous les oints. De la même façon le négatif et le positif en terme énergétique ont été créé de manière égale. Ils sont ceux qui ont choisi de vivre dans le négatif déséquilibré qui existe depuis l’origine. Ils sont l’opposé de la vie puisque la vie a pour objet d’évoluer et qu’ils cherchent à utiliser des moyens qui freinent cette évolution ou même l’arrêtent.

L’esprit a besoin d’une forme d’émulation pour progresser, si tout était plat, il n’y aurait qu’ennui, au niveau cosmique aussi. Donc l’esprit a besoin de créer des remous qui séparent le négatif du positif et de vivre du négatif et du positif. C’est ainsi que le négatif et le positif ont apparu.

 

[Note personnelle: le but étant d’équilibrer ces deux aspects comme un outil de progrès et pas d’éliminer complètement l’une des deux branches, ce qui est LE problème]

Chaque « camp » a ses anges. Il y a différentes apparences d’ange. Pour les reconnaître, regardez toujours s’il y a une lumière dorée autour d’eux. Les anges qui travaillent pour l’évolution irradient cette lumière dorée, par le taux vibratoire nettement plus élevé duquel ils proviennent. Ils sont des messagers du créateur ou des civilisations, mais n’ont pas de libre arbitre, parce qu’ils ont décidé d’eux-mêmes de remplir cette mission de messager pour le créateur.
La vérité a été détruite en grande partie pour garder les masses sous contrôle. Les personnes, les organisations, les gouvernements, les religions ne détruisent que ce qui est une menace pour eux ! C’est là le travail des « autres », parce qu’ils comprennent les énergies de la création et la manière de les utiliser pour les faire apparaître comme des Dieux, de manière à garder l’humanité en esclavage.

Lors qu’il y a un mouvement vers l’avant, tout ce qui a été désiré rester tel quel ; cela crée des peurs d’une partie de l’humanité, qui ne connaît pas le futur vers lequel elle se dirige et désire pourtant ne pas renoncer face à cette inconnue. Alors cela cultive l’aspect de négativité, ajouté à l’aspect de ceux qui utilisent le pouvoir pour contrôler l’humanité.

Si l’homme peut observer la négativité présente en lui et peut l’accepter et lui permettre de se disperser avec reconnaissance, apprenant à connaître ses peurs, alors cela serait de la négativité utile. Mais la peur croit de façon disproportionnée, et cela parce que les autres essaient de la déséquilibrer volontairement. Si vous êtes conscients de cela, alors souvenez-vous que vous avez une plus grand pouvoir, car vous êtes connectés à nous (les neuf). C’est lorsque vous arrivez à la connaissance réelle, la possibilité de sagesse et la vérité que ceux qui désirent contrôler la Terre vous créent des difficultés. Le chemin pour arriver à la connaissance est parsemé d’embûches. Etre au service c’est aussi payer pour ce service. Il y a ceux qui essaient d’éliminer notre ouverture de conscience et notre connaissance, il ne faut pas se moquer d’eux mais continuer fermement dans sa foi, et alors ils ne pourront pas avoir de prise sur nous. Si on nous crée des difficultés, on peut s’aider en se baignant dans un flot d’amour, de lumière et de joie, montant du sol et nous couvrant jusque sur la tête par l’esprit ; et il faut aussi faire appel aux neuf. Ils ne peuvent aider (en fournissant de l’énergie pour alimenter cet amour de réconfort) que si on leur demande leur aide ; dans le cas contraire ils ne feront rien, respect du libre arbitre.
Si le processus d’ouverture des consciences se produit à sa propre vitesse, cela produit des destructions, parce que les instabilités produites génèrent ces effets. Si par contre on y ajoute une accélération, alors il y a sauvetage. L’humanité a commencé l’accélération et doit continuer. Il y a beaucoup de fanatisme en ce moment. C’est une conséquence. Il ne faut pas essayer de le supprimer, car alors il sera encore plus fort et violent ; il faut réussir à le relâcher [Note : comme une surpression à libérer]

[Note personnelle: Je conclue avec la fin du livre :]


Les neuf ont dit que si la conscience Christique/Messianique arrive seule à son propre rythme, alors cela pourrait apporter des évènements catastrophiques, mais si elle arrive de manière accélérée, la planète Terre et l’humanité avec seront transformés. S‘ il n’y a pas d’accélération, l’humanité et le Terre (qui est aussi un organisme vivant géant) seront poussés à tant de désespoir et de souffrance qu’ils pleureront pour avoir de l’aide. Alors seule une action extérieure comme celle du créateur ou d’autres civilisations pourra nous aider

 

[Note personnelle: les neuf ont dit le faire seulement si la destruction de toutes les âmes sur Terre pouvait survenir].
L’accélération signifie quant à elle que s’il y a assez d’hommes à la conscience ouverte qui travaillent pour le changement, à tous les niveaux (gouvernement, éducation, prière, méditation, changement environnementaux, …) qui agissent, alors l’humanité pourra subir la transformation qui arrive sans d’autres heurts.

 

Epilogue sur des interventions en Israël

 

Mais je vais mettre des éléments comme grain à moudre en réflexion. C’était des informations qu’on m’avait donné il y a 1 an, mais je n’avais pas encore pris la peine de chercher. Durant la guerre qu’ils n’ont pas suscité, où ils auraient bien pu disparaitre, la guerre du Kippour, Israël a vécu des interventions miraculeuses insensées (mais elle n’a rien vécu de semblable lorsque c’est elle qui a provoqué des conflits). Ils étaient protégés par une force extérieure qui ne permettait pas leur disparition totale.
En effet là Israël était en danger réel d’être détruit (les pays attaquants étant très bien armés, avec des combattants formés et équipés et eux avaient très peu de moyen à ce moment là).

Allez lire le lien par exemple: http://www.fijitimes.com/story.aspx?id=104343
Des soldats qui s’enfuient soudain en jetant leurs armes alors qu’ils allaient finir de tuer tout un groupe de soldats Israéliens. Ils ont raconté après avoir vu une armée d’anges en lumière présents qui les a terrorisés.

Un soldat Israélien qui arrivait pour se rendre a mis en fuite sans la vouloir une armée qui après coup raconte qu’ils l’ont vu entouré de centaines d’autres soldats… illusion qui s’est dissipée lorsqu’ils ont été à proximité de lui.

Une troupe Israélienne qui était prise au piège dans un champ de mine; soudain une tempête surgit juste sur la zone, elle est si forte qu’elle soulève les tanks du sol. Quelques minutes après le niveau du sable a baissé de 30cm et toutes les mines sont visibles; ils sortent du champ sains et saufs.

Je ne trouve pas de référence écrites en français. On m’avait parlé d’engins militaires adverses projetés du sol par une force invisible aussi. Il faut chercher d’autres références sur ceci (j’ai passé 10min à chercher, il faudrait quelques heures si quelqu’un veut faire un vrai article sur la question). Il y a eu des vidéos d’enquêtes réalisées manifestement et des reportages, ceci étant public. Voir une vidéo d’enquête (en anglais):
http://www.ultimatetube.com/videos/993/bill-mckay-1

 

La vidéo donne aussi l’exemple de 400 chars arabes mis en déroute par quelques chars Israëliens de façon incompréhensible.
En français tout ce que j’ai c’est:
http://www.natmark.qc.ca/gold/proche_orient/andre_maire.shtml
En tous cas, la victoire d’Israël, totalement inattendue a été qualifiée de prodige et reste inexplicable au vu des moyens militaires disproportionnés; sans compter tous les petits « miracles » dont seulement certains sont décrits dans mon article précédent.

Epilogue sur 2012

 

A la recherche d’informations plus récentes des « neuf » par madame Schlemmer, j’ai trouvé une interview d’elle, réalisée au congrès Ufologique international de 2010 qui a eu lieu aux Etats Unis. Elle ne fait d’ailleurs pas ses 80 ans passés!

Elle dit en substance, à la question posée sur « Que pensez-vous de 2012? » que:

« Quelque chose va se passer, mais pas des désastres comme on le dit. Quelque chose qui va faire bouger les esprits pour les faire aller de l’avant; qui représentera une opportunité pour nous de grandir. »

 

J’ai reçu le petit fascicule de quelques pages sur 2012 envoyé par Mme Schlemmer comme additif au livre.

Je vous mets le très maigre contenu concernant 2012, tellement maigre, que je mets le texte original en anglais et la traduction que je propose ensuite; pas de résumé.

Texte original recopié du fascicule:

 

[…]
So I asked a sitter to ask « Tom » the spokesperson for The Nine about 2012.

The question posed was “How does The Nine view what is happening on Planet Earth concerning 2012, the predictions of doomsday and the end of the world. Is this the beginning of The End?”

Tom’s reply: “Greetings, we come in love and peace. We have explained many times to the people on Planet Earth the importance of who they are and the energy they carry within. It is a time of a great struggle for humankind to break through the barriers they have created for themselves.
The spiritual, ancient and native peoples of Planet Earth already have the knowledge. Many what you call the civilized people have lost it. You must return to your true self, remember where you came from, who you are and accept that you contain all that is in the Universe within you. This means that all information is within your living cells, moving forward into 2012 is moving in a direction of releasing this information. At the same time there are those of others that would prefer to keep you in bondage. What is true for you to realize is that in all matters keep your integrity, honesty, ethics and morals. Be kind to your self and others and remember “KINDNESS IS LOVE IN ACTION”. It is time to return to joy, love, peace and blessings for in your actions will the knowledge be brought forth. Again we repeat, you hold this Planet Earth and have the ability to transform it into what it was created for. A planet of beauty, variety, only one of its kind in the Universe and the only Planet of free choice. Moving forward into 2012 it is also important to honor the wisdom of the ancients and native people. Creating rituals also has value for in doing so it creates an energy that anchors groups. We leave you now. We give to you love and we give to you peace, tell our “being” of our love for her.”

Ma traduction:

 

[…]
Alors j’ai demandé à un des participants aux séances de demander à “Tom”, le porte-parole des Neuf à propos de 2012.

La question posée était : « Comment les Neuf perçoivent ce qui se passe sur la planète Terre à propos de 2012, les prédictions du jour du jugement dernier et la fin du monde ? Est-ce le commencement de la Fin des temps ? »

La réponse de Tom : « Salutations, nous venons en paix et avec amour. Nous avons déjà expliqué plusieurs fois aux habitants de la planète Terre l’importance de qui ils sont et de l’énergie qu’ils portent en eux. C’est une époque de grands combats pour l’humanité, afin de parvenir à briser les barrières qu’elle s’est créé elle-même.
Les anciens habitants et les natifs de la planète Terre , axés sur le spirituel, ont déjà ce savoir. Beaucoup de ceux que vous appelez les personnes du monde civilisé ont perdu cette connaissance. Vous devez vous retourner vers votre vrai « moi » ; souvenez-vous d’où vous venez, qui vous êtes et acceptez l’idée que vous conteniez tout ce qui est dans l’univers à l’intérieur de vous-mêmes. Ceci veut dire que toute l’information est contenue dans vos cellules vivantes ; aller de l’avant vers 2012, c’est aller dans le sens du déblocage de cette information. En même temps, il y a ceux des autres qui préfèrent vous garder en esclavage. Ce que vous devez comprendre est qu’il vous faut garder dans tous les cas votre intégrité, votre honnêteté, votre éthique et votre morale. Soyez bons envers vous-mêmes et envers les autres et souvenez-vous que « LA BONTE EST DE L’AMOUR EN ACTION ». Il est temps de revenir à la joie, l’amour, la paix et les bénédictions parce que par vos actions la connaissance sera mise sur le devant. Nous le répétons encore, vous détenez cette Planète Terre et avez la capacité de la transformer en ce pour quoi elle a été créée : une planète de beauté, de variété, la seule de ce genre dans l’Univers et la seule planète de libre arbitre. Pour aller de l’avant vers 2012, il est aussi important d’honorer la sagesse des habitants anciens et des natifs. La création de rituels a de l’importance parce qu’en faisant cela on génère une énergie qui ancre les groupes. Nous vous quittons maintenant. Nous vous donnons notre amour et la paix ; dites à notre « être » (NdT : leur canal humain=Miss Schlemmer) notre amour pour elle. »
Je trouve personnellement qu’ils n’ont pas vraiment répondu à la question. Ils disent bien qu’il n’y a pas quelque chose d’inéluctable qui va nous tomber dessus et détruire les hommes, car nous avons les choses en main; mais en même temps ils sous-entendent clairement qu’il y a quelque chose de prévu puisqu’ils parlent de retrouver des informations endormies dans la mémoire cellulaire et la mémoire des natifs (qui exactement?) concernant la connaissance à retrouver, tout en allant vers 2012.

Donc il semble bien qu’il se passe quelque chose… mais ils font manifestement exprès d’en dire le moins possible. Juste assez pour dire que ce n’est pas une catastrophe, une fin du monde; mais ils ne disent pas quoi. On reste sur sa faim, largement. Il y a là probablement quelque chose qui doit faire partie de leur plan et ils n’en parlent pas volontairement à mon avis.

 

Epilogue sur une confusion des appellations

 

Je ne sais pas à quelles occasions; mais attention, il existe aussi un autre « conseil des neuf », celui-là bien humain, constitué de neuf personnes très influentes (et riches!) ayant décidé de changer la face du monde pour en prendre le contrôle [de là à dire qu’elles sont une représentation des illuminati ou du moins du nouvel ordre mondial, il n’y a qu’un pas….]. C’est en fait une collision d’appellation qui est certainement destinée à semer le trouble…

Ce conseil des neuf a été constitué lors d’une réunion de ces neuf personnages importants de la société humaine d’il y a quelques décennies; où le « conseil des neuf forces » aurait donné à chacun une forme de bénissement (si ils le disent). Ils seraient sensés avoir été réunis une fois par Puharich selon les dires du document que j’avais lu (je ne l’ai pas retrouvé, utilisez google, vous aurez peut être plus de chance que moi pour le poster ici; je ne me souviens pas des détails…). J’avais trouvé cette information dès le début de mes recherches internet sur la question. A savoir dans quelle mesure ce « conseil des neuf » bien humain (qui ne semblent pas du tout avoir une influence positive sur la société) est constitué par les « autres » avec cette appellation pour aider à créer le trouble dans l’esprit de ceux qui connaissent les enseignements des vrais « neuf » ou si c’est une invention totale dans un but similaire (les neuf personnes en question sont-elles au courant qu’elles sont sensées faire partie d’un certain conseil ou bien un affabulateur serait-il passé par là….); toutes les questions se posent.

Mais en tout cas, il faut faire attention au distingo.

 

Dans une interview de Peter Levanda :

http://projectavalon.net/lang/fr/peter_levenda_fr.html

 

BR: Quand vous parlez des « Neuf », vous parlez d’un groupe humain ou d’un groupe hors de ce monde ? Ou bien faites-vous allusion à deux groupes de « Neuf » ?

PL: Quand je parle des « Neuf », je mets l’accent sur le groupe humain parce que ce sont des noms que nous connaissons. Mais ils étaient bien sûr considérés comme représentants terrestres du groupe spirituel ou extraterrestre qui se nommait lui-même « Les Neuf. »

BR: OK. Quel est ce groupe terrestre des « Neuf » ?

PL: Eh bien, « Les Neuf » se composent de familles comme, par exemple, Arthur Young et son épouse, Ruth Forbes Paine Young, parente de John Kerry, John Forbes Kerry. Nous avons donc Arthur Young et sa femme Ruth Forbes Paine Young.

 

BR: Se sont-ils appelés « Les Neuf » eux-mêmes ou est-ce votre appellation ? Avaient-ils un agenda ou une raison d’être ensemble et d’être un groupe de cette taille ?

PL: Ils se sont appelé « Les Neuf » de la façon suivante : ils ont tenu une séance, Puharich la conduisait. Il avait avec lui un médium indien, le Dr.Vinod. Vinod était en communication télépathique avec un groupe d’êtres dans l’espace, planant quelque part au-dessus de la Terre. Ils étaient neuf.

A ces 9 individus, ils ont transmis ceci : Nous sommes 9 et vous êtes 9, vous êtes les brahmanes qui vont apporter une nouvelle vague de sagesse spirituelle, une nouvelle vague d’évolution sur la planète. Nous allons vous utiliser comme véhicule pour provoquer cette évolution, ce saut dans l’évolution.

BR: OK.

KC: Cela fait penser à ce que sont les Illuminati au départ, à la philosophie originelle du groupe que l’on appelle Illuminati et dont sont issues ces familles.

PL: C’est bien là, l’implication sous-jacente. Pourquoi ces individus qui, comme je l’ai dit, appartiennent aux familles les plus riches des États-Unis, se réunissent-ils dans une grange du Maine, dans les bois, un soir de Saint-Sylvestre, alors qu’ils pourraient se trouver partout ailleurs dans le monde ? Ils ont l’argent, les connexions, toutes les ressources. Mais à la place, ils choisissent de tenir des séances dans un froid glacial, l’hiver dans cette grange.

Quelle est la motivation ? Le but ? Comment se sont-ils connus ? Nous ne savons pas grand chose à ce sujet. Nous savons que c’est Puharich qui les a rassemblé pour la séance, qu’ils s’y sont rendus de plein gré et qu’ils ont pris part à cette aventure, pas simplement une fois mais plusieurs.

 

Ceci montre très clairement que cela n’a rien à voir avec les « neuf » dont il est question dans le livre de « The only planet of choice ». Que Puharich ait été fasciné par les neuf au point de chercher à les contacter et créer un lien, c’est plus que probable. Il n’a jamais été en position de les contacter ces « neuf »; ils lui ont fait disparaitre les bandes d’enregistrement, et ont donné des enseignements qui dépassent largement la moyenne humaine. Il a été témoin, bien impuissant.

Tout ce qui est indiqué là concernant les 9: ils choisissent personnes qui les représentent sur Terre notamment sont à l’opposé TOTAL de tous leurs propos. Ils n’ont aucun représentant humain sur Terre, ils l’ont dit clairement dans le livre; ils ne travaillent pas ainsi.
Cette manière de faire, de mélange des genres, de faire appeler « neuf » d’autres qui n’ont rien à voir avec eux est exactement ce que je disais auparavant: c’est pour créer la suspicion.

Encore une fois, comme déjà dit, ceci correspond totalement à la manière de faire des « autres », aux illuminati aussi; d’ailleurs l’auteur du texte est d’accord sur ce point de vue. Rien à voir avec les « neuf » dont il est question dans le sujet de discussion.

Bibliographie

 

Pour ceux que ça intéresse, il existe aussi un ouvrage faisant prédécesseur à « The only planet of choice » que je résume ci-après: « The Nine: Briefing From Deep Space », Stuart Holroyd, ISBN 10: 1-880941-98-8
Qu’on trouve ici: http://www.theonlyplanetofchoice.com/newbook.htm Et là: http://phyllisvschlemmer.com/thenine.html
Je vois aussi au passage un autre livre: « Guidebook to The Only Planet of Choice », The Bader Ladies, ISBN 10: 1-60179-010-4. Ce dernier ouvrage n’a pas d’intérêt particulier si on a déjà « The planet of choice » car il en constitué un résumé seulement, sans aucun apport additionnel. Peut servir à parcourir synthétiquement le livre de référence.
Disponible ici: http://phyllisvschlemmer.com/guidebook.html

Et là: http://www.oldkingsroadpress.com/ on trouve les trois ouvrages disponibles.

 

 

 

The Nine : briefing from deep space
de Stuart Holroyd

Ce livre explique, vu par un personnage (l’auteur) qui a connu les 3 personnes principalement impliquées par la suite, comment toute l’histoire a commence. L’auteur est un écrivain britannique qui a écrit de la philosophie et s’est intéressé à la parapshychologie.

On a pour débuter le livre une brève biographie retraçant le parcours des 3 personnes en question et surtout la manière dont leur chemin s’est croisé.

Ce sont : Andrija Puharich, Phyllis Schlemmer et Sir John Whitmore.

L’auteur, Stuart Holroyd, a rencontré John Whitmore en 1975. Holroyd connaissait le nom de Whitmore car ce dernier, assez fortuné et passionné par le mystérieux, finançait et organisait des conférences, des rencontres, etc sur les frontières de la science et l’inexpliqué.

Whitmore est un lord, mais qui utilise ses finances à creuser le sujet. Il est ami de Lyall Watson, l’auteur célèbre de « Supernature ». Bref Whitmore avait organisé une conférence publique à laquelle Holroyd avait assisté afin d’en écrire un article en 1974 à Londres. Il avait rencontré Whitmore et discuté avec lui afin d’écrire son article. Par hasard il s’est retrouvé en 1975 aux USA dans le quartier où résidait Whitmore (avec ses amis Andrija Puharich et Phyllis Schlemmer) et a décidé de lui rendre visite. C’est ainsi qu’il a fait connaissance des 3 personnages principaux. Il raconte toute l’histoire qu’ils ont vécu et montre de quelle façon, avec quelle atmosphère, dans quelles conditions et avec quelles idées en tête, quelles bizarreries, etc ces 3 personnes ont fait connaissance avec « Tom », l’envoyé des neuf.
Phyllis Schlemmer

Phyllis Schlemmer a depuis toute petite toujours eu des dons médiumniques. Petite fille à 5 ans elle a vu son grand père mort lui parler alors que tout le monde le veillait sur son lit de mort. Elle lui parlait et ne comprenait pas que personne ne le voyait. Elle a parlé de ceci à sa grand-mère qui lui a appris qu’elle aussi avait des dons médiumniques, ainsi que son autre grand-mère. Elle avait le gène de la famille. Elle a vécu avec ce don et grandi avec, la capacité de voir les auras, de parler avec les morts.

Devenue jeune adulte elle a entamé des études de science afin de devenir docteur. Elle a interrompu ses études pour se marier. Elle a eu deux enfants et elle et son mari possédaient trois restaurants. Elle a vécu la vie d’une mère de famille qui conjuguait sa vie familiale avec les affaires.. A l’âge de 24 ans elle a divorcé et est partie avec ses deux enfants. Elle a recommencé là bas sa vie à zéro et a construit sa réputation en tant que psychique tout en en faisant aussi son métier.

Elle a fondé une société qui retrouvait les navires perdus en mer par localisation psychique. Elle se servait de ses dons. Elle a déménagé de Miami à la Floride où elle s’est remariée à M. Schlemmer. Il l’a aidé à développer ses affaires en tant que psychique. Elle a été engagée par plusieurs compagnies et a aussi réalisé des diagnostics médicaux. Elle a assisté la police, les compagnies minières (elle a localisé un nouveau filon de charbon par donc psychiques). Elle avait une série télévisée à succès. Son centre d’intérêt principal était le Centre Psychique de Floride. C’est un centre qu’elle avait créé elle-même et qui consistait en une école de développement des facultés psychiques. Cette école a eu un succès énorme, et s’est retrouvée rapidement entièrement remplie à pleine capacité.

C’est ainsi qu’elle a rencontré une personne appelée Bobby Horne. Il s’était inscrit à l’école psychique car Phyllis était allée chez lui deux mois auparavant pour essayer de faire disparaître un phénomène de type Poltergeist ; elle avait été appelée pour mettre ses services de psychique à l’œuvre. Elle avait réussi, plus rien ne s’étant produit chez lui. Il a voulu par la suite s’inscrire à l’école psychique.

Elle s’est rendue compte que Bobby avait une aura de guérisseur qui se dégageait autour de lui (elle voit les auras et est capable de distinguer ce genre de choses dans l’aura). Elle lui a demandé à l’école, de faire des passages avec ses mains sur une autre participante de l’école qui était sourde d’une oreille à cause d’une perforation du tympan et qui devait se faire opérer prochainement à ce sujet là. En deux jours la femme a été complètement guérie de sa surdité. Elle lui a fait faire un autre traitement à une personne ayant un ulcère diabétique, et cela a aussi fonctionné à merveille : il a été guéri en 4h. Phyllis n’avait jamais encore vu de guérison paranormale aussi intense, c’était un cas spécial pour elle. Elle s’est intéressée à son cas de près ; c’était en janvier 1974.

Ce qui l’a décidé à aller plus loin avec Bobby est lorsqu’il a guéri un ami qui venait de se bruler très gravement, qui lui a demandé de l’amener à l’hôpital. Il lui a fait quelques passes avant de l’y amener pour aider à réduire le mal (la personne en question a été dure à convaincre car elle voulait seulement aller à l’hôpital. Pour preuve de son travail, il a pris quelques photos du bras brulé avant de commencer ses passes. En huit minutes de passes, le bras a été complètement guéri, et même toute trace avait complètement disparu, une nouvelle peau ayant poussé. Les photos prises après ont permis la comparaison. Phyllis est restée suspicieuse sur la chose qui semblait une supercherie, mais la victime et d’autres témoins ont pu attester de la brulure réelle au bras, et le constat était là : il n’y avait plus rien.

Elle se décida à présenter Bobby au Dr Andrija Puharich qu’elle avait rencontré dans une conférence plusieurs années auparavant ; car il était connu pour ses enquêtes sur les guérisseurs paranormaux (comme Arigo). C’est ainsi qu’ils se sont rencontrés.

Andrija Puharich

Il était un scientifique bien établi dans sa fonction, inventeur prolifique dans le domaine de l’électronique médicale, de la neurophysiologie, de la biocybernétique, de la recherche sur les perceptions extra sensorielles et possédait 56 brevets américains et dans des pays étrangers pour ses inventions.

Elle voulait présenter Bobby à Andrija car il était connu pour être scientifiquement scrupuleux, méticuleux, patient, attentif aux détails et il avait pendant 30 ans utilisé ses compétences scientifiques de manière appliquée à la parapsychologie et avait travaillé en partenariat avec les personnes les plus connues pour leurs donc parapsy à l’époque : Eileen Garret, Peter Hurkos, Harry Stone, Arigo et Uri Geller.

Il a vécu ses premières expériences parapsy avec la rencontre avec le Dr Vinod en 1951 à New York et a pu expérimenter des phénomènes physiques de matérialisation médiumnique et avait communiqué avec des intelligences non humaines à cette occasion (les « neuf », et des intelligences informatisées qui disent travailler avec les neuf, faisant partie de la civilisation de Hoova venue implanter les hommes sur Terre).

Il a connu Arigo en 1963 (pseudonyme pour José Pedro de Freitas) le guérisseur miraculeux qui faisait des opérations sans anesthésier ni suture qui auraient demandé de nombreuses heures de travail chirurgical dans un hôpital. Lorsqu’ Arigo est mort en 1971 dans un accident de voiture, Puharich a très peu après entendu parler de Uri Geller et l’a rencontré en Israël. On connaît l’histoire que j’ai rapporté (en provenance de son livre) : il l’a amené en Europe et aux USA pour subir des tests scientifiques permettant de prouver ses capacités. Uri a sous hypnose révélé que ses pouvoirs lui venaient d’extra terrestres qui l’avaient modifié étant enfant. Puharich avait déjà eu l’occasion de communiquer avec des intelligences non terrestres avec le Dr Vinod, et il a vu là la continuité du travail. En 1974, Uri a été très déçu par la perception publique des résultats des tests auxquels il avait participé. Il a décidé de cesser sa collaboration avec Andrija. Leurs chemins ne se sont plus recroisés.

Bref, c’est avec tout cet arriéré (mais le livre de Andrija n’était pas paru encore, il était sous presse, donc le détail des contacts « cosmiques » de Andrija n’était pas connu du public encore, on savait seulement qu’il avait été le « mentor » de Uri) que Phyllis a décidé de contacter Andrija, en lui envoyant les photos de la guérison miracle de Bobby sur le bras de son ami afin d’avoir son avis. Andrija a voulu rencontrer Bobby est s’est déplacé jusqu’à lui. Il a, comme il le faisait dans ses investigations psychiques depuis toujours, commencé par hypnotiser Bobby pour essayer d’identifier la source de ses dons de guérison extraordinaires. Il a fait cette première régression hypnotique sur Bobby en présence de Phyllis. Dès la mise sous hypnose, une voix a parlé a travers lui, se faisant connaître comme « Corean ». Ils ont appris par la suite que ce n’était pas le nom d’une entité mais d’une civilisation extraterrestre.

Cette entité dit qu’ils sont des extra terrestres étant déjà venus sur Terre il y a longtemps. Ils désirent être les bienvenus parmi les humains mais savent qu’en l’état l’humanité ne peut accepter leur venue pour l’instant. Alors ils ont choisi plusieurs channels pour communiquer à travers le globe. Bobby est l’un d’eux. Ils disent à Phyllis d’aider et de guider Bobby afin de continuer à guérir. Ils indiquent avoir fait des modifications à Bobby afin de le rendre plus fort pour mieux canaliser l’énergie nécessaire aux guérisons, équipant et traitant son corps physique à cette intention car il n’était pas assez fort pour réussir à soutenir ce travail sinon.

Or, il se trouve que Phyllis et d’autres membres de l’école avaient observé quelque chose de bizarre sur Bobby lors d’une séance : ils avaient vu comme si des fils étaient insérés dans le nez et la gorge de Bobby ; des fils vus uniquement en vision psychique (éthériques je dirais donc). Elle demanda si c’était là ce qu’ils appelaient « équiper » son corps à « Corean ». Ils lui dirent que oui, que c’était une forme de technologie qui pouvait s’apparenter à de l’électronique mais subtile ; un réseau de circuits.

Ils indiquent qu’ils veulent que Bobby continue à guérir et à être leur canal ; mais qu’il ne faut pas l’informer de ce qui se passe pour le moment pour ne pas l’affoler et le rendre confus ; car il ne se souviendrait de rien en se réveillant de la séance d’hypnose. C’est ce qui s’est en effet passé. Après des discussions éthiques entre Andrija et Phyllis sur le droit à être informé de Bobby, ils décidèrent de garder le secret demandé, au moins juste dans un premier temps, et d’aviser ensuite.

Avant de quitter la séance d’hypnose, ils décidèrent s’un autre RDV avec Corean. Bobby qui avait seulement été averti qu’il avait canalisé une entité non humaine, sans plus de détail était volontaire pour continuer d’autres séances. Aux séances suivantes, Andija demanda si Corean connaissait Hoova (en référence à ses contacts avec les « neuf » en 1951 avec le Dr Vinod). Corean dit qu’il y a plusieurs civilisations qui travaillent sur cette planète ; qu’Andrija a été contacté par certains, a déjà beaucoup travaillé, qu’il sera de nouveau demandé à contribution de participation. Ils indiquent que la rencontre de Phyllis avec Andrija était guidée, à travers la rencontre avec Bobby. Ils indiquent qu’ils devront encore rencontrer une troisième personne avec qui ils formeront un groupe de travail important (note : indirectement Corean dit donc que Hoova existe, mais qu’il est une autre civilisation qui travaille sous une forme de partenariat avec eux, sans être Hoova.

Andrija questionne Corean sur Uri Geller. Ils disent le connaître, mais disent qu’ils ne travaillent pas avec lui. Puis ils indiquent à Andrija qu’ils sont en relation avec le groupe extraterrestre qui a communiqué avec lui depuis les débuts. Ils indiquent aussi être les responsables du phénomène Poltergeist qui a eu lieu chez Bobby, qui a été créé afin de faire venir Phyllis et créer la rencontre avec Bobby.

Andrija désire amener Bobby aux conférences internationales sur le thème des guérisons psychiques de Londres qui devait avoir lieu en Mai 1974, afin qu’il montre ses facultés de guérison.

Cette conférence était organisée et financée par John Whitmore. C’est donc ainsi qu’Andrija contacte John.

John Whitmore

Sir John Whitmore était à Londres avec son ai biologiste Lyall Watson qui devait participer aux conférences. Andrija a organisé la rencontre avec John là bas en avril car il était invité comme conférencier pour mai, Phyllis et Bobby étant ses invités.

En fait Andrija avait été contacté par John auparavant pour participer aux conférences, il avait été désigné par son aura internationale de chercheur bien connu dans le domaine des guérisons. Il est donc normal que l’organisateur, John, le contacte. Andrija parle donc de Bobby à John et lui rapporte les propos étranges obtenus en hypnose. John était sceptique mais voulait en savoir plus.

Andrija envoie à John les photos du bras guéri et les enregistrements des conversations avec le Corean (que Bobby n’avait pas écouté jusque là comme demandé par ces entités). John se dit que cela peut être n’importe quelle esprit facétieux qui se joue de Bobby, si ce n’est l’inconscient de Bobby lui-même qui créer ceci. Voulant en savoir plus il y a rencontre.

La succession Dr Vinod, Arigo, Uri Geller semblait montrer que Andrija était l’ambassadeur d’extraterrestres qui lui faisaient rencontrer des êtres particuliers afin de poursuivre son travail de communication avec le groupe extraterrestre initial. Il se pouvait aussi que tout ceci soit créé par des capacités télépathiques puissantes d’ Andrija. Mais les capacités psychiques de Uri étaient existantes avant la rencontre avec Andija, de même pour les capacités de guérison de Bobby.

Dans une séance avec les Corean ayant eu lieu en Mars 1974, ils avaient indiqué qu’ils l’équipaient encore de circuiterie et faisaient des ajustements à ces circuits pendant la séance. Phyllis qui a le don de clairvoyance voyait des fils s’insinuer dans le corps de Bobby à certains endroits précis ; plusieurs zones. Après la fin de la séance, en observant le corps de Bobby ils repèrent des trous comme des trous d’aiguille d’acuponcture à ces zones exactes. De plus Phyllis perçoit de l’énergie qui circule par cette circuiterie et qui semble activer des zones du corps de Bobby. Un des points ou des trous activés entre autres et où apparaissent des marques de trous est sur les mains de Bobby. Lors d’une guérison pratiquée peu après par Bobby, la zone de trou style acuponcture se met à devenir plus sombre et proéminente que le reste de la main de manière visible physiquement, preuve que ces visions psychiques ne sont pas des hallucinations.

Tous ces éléments connus par John finissent par le convaincre d’aller plus loin.

Premier contact

Phyllis rencontre un ami d’ Andrija en sa compagnie, amateur d’archéologie : le Comte Pino Turolla. Il a ramené une statuette d’un de ses voyages en Equateur. Dès que Phylklis touche la statuette, elle se met immédiatement et à la surprise de tous en transe et se met à chanter dans un dialecte étrange. Andrija pose des questions pour savoir qui est là, la réponse se fait dans un dialecte incompréhensible, et s’en suivent de nouveaux chants.

Puis une pause et…

Une entité prend la parole, se faisant appeler « Tom »Phyllis avait déjà dit à Andrija que par le passé elle avait canalisé une entité appelée « Tom » et qu’elle pensait que c’était l’esprit de son grand père Thomas.

Ce Tom là n’est semble-t-il pas le grand père en question ! Il indique que le chant et le dialecte entendu faisaient parti d’une civilisation qui a vécu il y a 34000 ans de cela. A l’époque il y a eu trois cultures venues de l’espace qui sont venues sur Terre. Une avec amour, une pour ses propres buts, une pour observer.

Tom indique que les trois civilisations se sont rencontrées pour discuter d’une entente. Ceux qui observaient l’ont enregistré, ceux qui voulaient le pouvoir ont contrôlé les esprits. Il y a eu un massacre et une civilisation bien plus avancée a été détruite. En demandant où cela avait eu lieu, Tom indique deux nombres qui semblent à l’évidence être des coordonnées en latitude/longitude. Cela correspond au bassin de Tarim.

Phyllis rencontre ensuite John et Lyall Watson. Il lui remet une pierre qu’il indique avoir ramené d’un séjour aux Philippines et lui laisse la toucher pour voir si ses capacités de lecture psychique vont donner quelque chose (comme dans le cas de la statuette). Phyllis dit voir de la chaleur, du feu et un déplacement dans l’espace. Lyall avoue ensuite que c’était une météorite et qu’il avait volontairement donné une fausse indication à Phyllis. Soit elle a de réelles capacités de lecture psychique soit elle fait de la télépathie avec l’esprit de Lyall.

Bien mise en bouche par cette expérience, Phyllis qui avait ramené une cassette audio d’une entité qui s’est exprimée à travers elle lors d’une séance médiumnique qui a eu lieu dans son centre psychique en avril 1974 la leur fait écouter. L’entité qui se fait appeler « Ryr » annonce qu’ils vont être trois à former un groupe, Andrija, elle et un autre qu’elle va rencontrer sous huit jours. Le fait est qu’ils se sont rencontrés 6 jours après.

Un personnage appelé Jim Hurtak, professeur d’études orientales au California Institute en arts de Valence, qui est intéressé par les OVNis parle de contacts qu’il a eu avec des extra-terrestres qui selon ses dires étaient intervenus à plusieurs reprises dans l’histoire humaine depuis l’époque préhistorique. Ils avaient selon lui établi une civilisation dans le Bassin de Tarim, au nord du Tibet. John, qui avait rencontré cet homme fit le lien avec l’information donnée par Tom à travers Phyllis ; les choses semblaient liées entre elles.

 

Bobby

Le channel principal reste Bobby, autour de qui les 3 autres personnages se sont rencontrés. (Rapidement Bobby a pu écouter les enregistrements passés à priori, ce n’était que pour ne pas le perturber les trois premières fois que ne pas tout dire avait été demandé à Andrija et Phyllis concernant Bobby, qui était fragile)

A la transe suivante de Bobby, les 3 protagonistes sont présents et Corean indique que John est bien le 3ème à faire partie du groupe. Il y aura d’autres channelings de Corean.

Andrija est persuadé que les interventions extra-terrestres sont la suite de celles qu’il avait vécues avec le Dr Vinod et avec Uri Geller. A l’époque les extra-terrestres avaient clairement indiqué qu’ils comptaient faire un débarquement de masse sur Terre et qu’ils préparaient les esprits, les hommes.

Ils indiquaient toujours que cela arriverait « bientôt », ce qui était interprété comme quelques mois dans l’esprit d’Andrija, quelques années au maximum. On sait que cela ne s’est jamais produit !
Bref quand un nouveau personnage est invité à une séance et a demandé quel est le but de ces contacts ; Corean demande à Andrija de lui expliquer. Il lui explique que le but est de préparer l’humanité à accepter la présence extra-terrestre à fin d’un débarquement. Corean ne dira pas le contraire. Corean ne parle pas explicitement de débarquement mais à plusieurs reprises il est arrivé qu’il dise que leur but est de préparer l’humanité à leur arrivée ; ce qui revient au même, l’idée d’Andrija est la bonne.

[En aparaté, car ce n’est pas la chronologie du récit, lorsque Tom deviendra leur interlocuteur exclusif, ils annonceront clairement là aussi qu’ils souhaitent débarquer et qu’ils comptent préparer les hommes. Là aussi l’imminence du débarquement est indiquée. Interrogés au fil des années (car le channeling ne s’est jamais interrompu et existe encore de nos jours) Tom indiquera que le mot « imminent » n’est pas imagé, mais que les plans de timing ont été modifiés plusieurs fois en fonction des modifications de l’adversité (les « autres ») et des conditions mondiales (qui dépendent des hommes et aussi de ce que les autres y provoquent). De plus j’ajouterai que le mot « imminent » n’a pas la même signification de longueur pour des humains qui vivent 80 ans et des extra-terrestres qui vivent des dizaines de milliers d’année voir millions d’année avec régénération du corps et sont situés dans des zones temporelles qui ne s’écoulent pas à la même vitesse que nous. En effet Tom semble considérer que ce qui s’est passé il y a 2000 ans est assez récent. Pour eux, remettre l’imminence qui devait avoir lieu dans 2 mois à 40 ans plus tard reste aussi de l’imminence … à leur échelle !]

Corean indique qu’ils veulent avoir un impact sur l’humanité en l’interpellant par l’utilisation de l’outil « Bobby » comme guérisseur miraculeux, afin que les gens se questionnent et croient de plus en plus à l’existence extra-terrestre et arriver un jour. C’était semble-t-il le même plan avec Uri Geller, mais il a échoué car la personnalité de Uri l’a conduit à refuser de continuer son travail.

Il a cessé d’être volontaire dans ce travail. Parce que si j’utilise le mot « outil » ce n’est que mon usage personnel du terme. En effet Corean indique clairement que Bobby et le reste du groupe se connaissent depuis de nombreuses incarnations et ont travaillé ensembles déjà. Bobby a été volontaire pour faire ce travail, être l’outil de communication dans la guérison pour ces extra-terrestres de même que Andrija, Phyllis et John avaient par avance accepté aussi d’être au service et de venir aider de la façon dont ils le font, et avaient déjà travaillé ensemble auparavant en groupe.

Rien n’est au hasard, ils sont volontaires depuis de nombreuses vies pour être au service. Mais en même temps, chacun peut échouer ; peut décider de ne pas faire ce qu’il avait choisi de faire. De même Bobby. Corean indique clairement qu’il a le libre arbitre de travailler avec eux ou pas ; s’il ne veut pas, rien ne l’y obligera et ils devront changer leurs plans en choisissant une autre personne. Il y a libre arbitre total. Ils indiqueront que sur 100 personnes qui viennent au service, seules 2 font ce qu’elles avaient prévu de faire, les autres échouent ; abandonnent. Corean indique aussi qu’il y a un fort taux d’échec parmi ceux qui viennent au service car c’est un travail difficile, et c’est normal ; et pour ceux qui échouent, ils pourront recommencer à se mettre au service et réessayer dans leur vie suivante si ils le désirent toujours (et Corean indique que c’est aussi le cas de Bobby qui pourra réessayer dans sa prochaine vie si il venait à refuser… ce qui se laisse pressentir au vu de tous ces avertissements successifs).

Bref c’est un véritable travail en partenariat décidé avant de naitre ; mais si le contact semble ensuite arriver « de force » car on ne se souvient pas de ce choix, on peut arrêter tout dès qu’on veut. C’est aussi pourquoi Corean indique qu’ils sont plusieurs sur la planète à pouvoir servir de channel potentiel pour accomplir la mission. Les plans sont donc sans cesse remodelés dans leur détail de qui fait quoi et comment car les personnes sont présentes et ils feront appel à une autre si l’une de celle qui travaille décide d’arrêter.

Dans un des contacts avec Corean, il demande à tous de quitter le lieu et de laisser l’enregistrement se dérouler afin de délivrer un message à l’intention seule de Bobby. Revenus 1h après, ils coupent l’enregistrement et sortent Bobby de la transe ; personne n’écoutera le message, Bobby seul le fera.

A la suite de cela Bobby paraitra un peu mystérieux, demandant à réfléchir. Puis il indique qu’il devrait retourner aux USA début juin, seul. Il leur dira plus tard et Corean le confirme, que le message était destiné à l’aider à se sentir plus stable, à avoir plus d’humilité, à œuvrer avec amour, car il est en proie à des tas de soucis intérieurs, il n’a pas la stabilité et forcé nécessaire. A une question ultérieure de savoir pourquoi Bobby puisqu’il n’a pas la force qu’il faut, il valait mieux choisir un autre ; Corean dit que c’est un travail d’équipe engagé depuis de nombreuses vies, chacun ayant joué un rôle différent dans le groupe qu’ils forment et qui s’est retrouvé de vie en vie. Et Bobby a voulu prendre cette charge avant de venir ; c’est la raison.

Il faut dire aussi qu’un élément important est que Bobby a depuis qu’il est jeune toujours pensé qu’il mourrait à son 30ème anniversaire. Il avait eu des visions de lui, ayant un accident mortel dans une voiture donnée d’une couleur donnée, d’un intérieur donné, le jour même de son 30ème anniversaire. Questionnant Corean à ce sujet dès le début des premières transes, Corean indiqua que ceci était une fausse vision, qu’il ne mourrait à son 30ème anniversaire ; mais Bobby n’a jamais été persuadé de la chose ; surtout lorsque quelques mois auparavant sa femme revient avec une auto qu’elle a acheté… exactement celle de ses visions depuis toujours.

Son anniversaire devait avoir lieu le 18 juin.

La semaine des conférences de mai 1974

Approche la semaine des conférences de mai 1974. Dans une transe de Bobby Corean indique qu’il va pouvoir réaliser une action de guérison importante. Ils donnent des ordres précis sur certaines choses à ne pas faire : ne pas mettre de métal sur Bobby ou à sa proximité de manière formelle, et ne pas s’approcher de lui ni le toucher surtout lorsqu’il est en processus d’envoi d’énergie de guérison.

Il se trouve que Phyllis avait déjà vu, lors d’un ajustement de la circuiterie de Bobby vers le début, que la montre de Bobby semblait réfléchir l’énergie qui circulait dans son corps, une forte brillance (en vision de clairvoyance). Il avait été dit par Corean de retirer sa montre pour guérir. Un autre fait intéressant : Bobby avait des plombages. Un jour ils ont remarqué que les plombages avaient disparu et étaient remplacés par un amalgame non métallique, sans qu’il soit passé chez le dentiste. C’était là une manifestation paranormale de plus (certaines phrases énoncées par Corean ne s’enregistraient pas sur la cassette d’enregistrement ; lorsqu’il ne le souhaitait pas… ça aussi ressemble aux manifestations paranormales du type qu’Andrija avait rencontré avec Uri lors des communications avec Spectra de Hoova). D’ailleurs ces divers éléments paranormaux renforcent les protagonistes à ne pas attribuer tout ceci seulement à des messages qu’ils créeraient uniquement par leur imagination intérieure (ainsi que l’auteur du livre).

La semaine de conférence a lieu. Un participant, Marcel Vogel, impose à Bobby le processus de guérison qui va avoir lieu dans la conférence : il devra guérir quelqu’un à très grande distance, en utilisant une plante comme relai psychique (sur laquelle il a posé des électrodes de mesure électriques). Le processus commence dans la conférence publique. Bobby se met à se secouer violemment, comme pris de convulsions, au bout de 15min. Phyllis est habitué à cela, c’est ainsi que cela se passe quand il guérit. Mais Vogel, pris de panique, se jette sur Bobby, qui se met alors à convulser dans un choc simultané pendant que simultanément le transformateur électrique qui alimente les capteurs électroniques de Vogel fond et que des dizaines de personnes dans la salle ressentent un violent choc énergétiques simultanément (douloureux pour certains, agréable pour d’autres, deux polarités d’énergie qui semblent s’être dissociées).

La personne qui devait être guérie à grande distance de là ne l’est pas même si elle a senti des choses se passer dans son corps ; mais une des personnes en méditation auprès d’elle pour aider à guérir a une crise cardiaque au même moment synchrone du choc. Il s’est passé quelque chose de paranormal.

Bobby est très secoué de la chose ; il est faible et tombe malade. En transe peu après, Corean est très mécontent, indiquant que les consignes n’ont pas été respectées, mettant en danger tout le monde et ayant fait échouer ce qui devait être une démonstration importante. En effet, ils avaient vérifié que Bobby ne portait pas de métal sur lui peu avant. Mais Corean indique trois endroits où Bobby portait du métal, ce qu’ils vérifièrent après coup comme étant exact : dans sa poche il avait des pièces de monnaie qui venaient de la monnaie qu’il avait eu en s’achetant un paquet de cigarettes juste avant de venir à la conférence (il n’avait même pas pensé au fait que c’était en métal). Il portait un anneau autour du doigt ; et enfin il avait mis une chemise de représentation dont les boutons à pression étaient en métal. Corean indique que le danger vient du fait qu’ils injectent de l’énergie à Bobby par le biais de leur technologie (toute la « circuiterie » est un système technologique de lien avec des machineries extra-terrestres par des canaux subtils) et que le métal réfléchit cette énergie. Lorsque l’énergie a été relâchée brutalement quand Vogel l’a touché (ce qu’il ne fallait pas pour ne pas perturber le circuit énergétique de Bobby par celui d’une autre personne), cette énergie a rebondi sur les différents métaux à proximité et a été renvoyée vers la foule et diverses zones. Heureusement ils se sont rendus compte de la chose et avaient stoppé la puissance juste avant le clash qu’ils ont vu arriver lorsque Vogel s’est précipité vers Bobby, sans quoi cela aurait pu être bien plus dangereux.

Corean indique que Bobby est tombé malade car il s’en veut à lui-même, il est en colère d’avoir fait tour rater. De plus il a des problèmes intérieurs.

Changement de channel

Bobby, perturbé, malade, ayant besoin de retrait ; part aux USA ; après une dernière transe où Corean dit qu’ils devront le rejoindre pour le jour de son anniversaire là bas. John (qui est un lord fortuné) finance tous les déplacements et ils se retrouvent là bas, avec Lyall Watson. Inquiets quand ils ne le trouvent pas en arrivant le 17 juin, sa femme dit qu’elle ne sait pas où il est depuis quelques jours. Ils ont peur qu’il ne fasse une bêtise… se suicide. Mais pas possible de contacter Corean… Alors ils mettent Phyllis en transe, elle aussi est médium, espérant avoir un contact.

C’est Ryr qui se manifeste. Auparavant, ils ont pu constater que Ryr et Corean semblent travailler en partenariat puisque Ryr avait annoncé la rencontre avec le 3ème personnage du groupe et Corean avait confirmé que John était bien le 3ème qu’ils devaient rencontrer ; comme si ils parlaient d’une même voix. Ryr les rassure sur Bobby, indiquant quand même qu’il a envisagé le suicide ; qu’il recule, ne veut plus participer aux guérisons, se cherche, n’est pas sûr. Il indique qu’eux respectent le libre arbitre de Bobby et qu’il n’est pas exclu non plus que Bobby revienne pour retravailler avec eux, mais plus avec le même statut, qu’il refuse. En attendant, ils expliquent qu’ils vont commencer à utiliser deux personnes du groupe pour commencer une formation à la guérison comme solution annexe ; car Bobby n’était pas le seul.

Il semble qu’il veuille refuser et ils doivent continuer leur plan. Le groupe s’est agrandi car il contient Lyall Watson qui est venu avec eux. Ryr explique qu’ils peuvent continuer à faire des guérisons, mais ils doivent utiliser des polarités énergétiques mâles et femelles afin d’obtenir un équilibre pour que cela puisse se faire dans le long terme ; dans ce cas il n’y a pas de circuiterie complexe à réaliser ; ces personnes sont déjà solides psychologiquement. Ils les nomment : Phyllis et Lyall Watson. Ce dernier qui était heureux de participer comme observateur à tout cela prend peur de devenir un participant actif. Mais Ryr indique clairement qu’ils ont le choix et peuvent réfléchir tout le temps qu’ils veulent.

Tous s’inquiètent de leur ami Bobby, mais Ryr les rassure : il va bien jusque là ; il a besoin d’être à l’ écart. Ils décident de lui écrire une lettre et attendront qu’il reprenne contact avec eux.

Ryr annonce aussi que chacun des participants a eu une circuiterie simple câblée dans son oreille gauche, permettant, dès qu’ils le souhaitent, de faire appel aux extra terrestres pour leur demander de l’aide ou leur présence si ils se sentaient mal, déprimés ou avaient besoin de conseil ; en se mettant en état de méditation et se concentrant sur la zone gauche du corps. On voit là aussi que la communication se fait par des biais technologiques; de biotechnologie je dirais, liant le corps physique au subtil et le corps subtil à des détecteurs placés dans des zones extraterrestres qui répondent en retour.

A la transe suivante , ce n’est plus Ryr qui parle, la voix est différente, n’est plus mécanique du tout comme avec Ryr. L’interlocuteur est Tom et s’annonce ainsi. Il indique travailler avec Phyllis depuis des années, elle le prenait pour son grand père mais ce n’était pas le cas. Il nouait simplement le contact avec elle. L’information tombe que Ryr était une intelligence informatisée, Tom est par contre une âme, vivant dans une zone appelée la « zone froide ». Tom a vu que Phyllis avait peur de Ryr qui est un ordinateur. Dans son intérieur, elle refuse de participer complètement avec un principe informatisé. C’est donc Tom qui prend le relais. Lui, Corean et Ryr travaillent en partenariat.

Tom indique qu’ils ont la technologie nécessaire à aider l’humanité (quand il parle de « eux » il assimile aussi bien lui en tant qu’âme que toutes les civilisations extra-terrestres qui travaillent en partenariat, ou intelligences informatisées issues de leurs technologies qui servent de surveillance automatique (et douée de conscience) avec des circuits éthériques subtils branchés sur leurs « chouchous » humains). Mais ils ne peuvent aider l’humanité si elle ne le désire pas, si l’humanité rejette leur existence et la renie même. Ils travaillent avec le libre arbitre humain et ils doivent être réclamés par la majorité pour arriver. Tom indique que l’expansion de conscience a commencé pour eux le 16 octobre 1971 (un mois après, Andrija a commencé son travail avec Uri Geller, ce jour là Lyall Watson a commencé à écrire « Supernature », quelque part ils ont été sensibilisés à ce commencement…).

Tom dit que lorsque 75% de l’humanité connaitra la présence extra terrestre et la voudra sur Terre ils pourront venir.

 

Des questions légitimes

Phyllis a demandé à Andrija une des premières fois où est sortie de la transe avec Ryr : « es-tu sûr que nous communiquons avec les bonnes personnes ? »

Elle a souvent douté, s’est questionnée. Toute l’équipe s’est posé des questions : ils n’ont pas donné dans tout ceci aveuglément. John se demandait, et cela par des questions de sa femme Diane, si tout ceci relevait de bas psychisme (esprits de bas niveau) ou de réalités vraiment supérieures.

Toute la petite équipe était donc installée à Ossining, USA. Phyllis avait décidé d’appeler les êtres qui les contactaient « The management » (la direction), terme qui sera ensuite utilisé souvent par eux tous.

Le groupe est constitué, les messages commencent à affluer

Le 18 juillet 1974, Tom annonce au groupe à Ossining (John, Phyllis et Andrija) ce que Lyall Watson annoncera dès son arrivée le surlendemain, qu’il refuse de participer, de faire partie du groupe de guérison. Il annonce aussi que Bobby a décidé de renouer le contact, qu’il fera partie du groupe de travail de nouveau, pour aider à guérir, même si sa participation sera très différente.

Phyllis avait rencontré Bobby précédemment, et il n’avait pas manifesté sa volonté de revenir. En fait elle a eu une crise cardiaque le 8 juillet 1974. Hospitalisée pendant 4 jours à l’hôpital, il a été très étonné lorsque l’écoute du cœur le 4ème jour a non seulement révélé qu’il n’y avait plus de séquelle de la crise cardiaque, mais qu’en plus le cœur avait retrouvé une régularité et une vigueur de cœur jeune, en pleine forme… inexplicable ! Encore plus bizarre, une fois déconnectée du moniteur qui enregistre les pulsations cardiaques, celui-ci continue à les afficher. Les techniciens de l’hôpital s’y attèlent, le débranchent, le remontent, mais rien n’y fait, dès qu’il est en marche, il affiche les pulsations cardiaques régulières de Phyllis qui n’est pourtant plus à l’hôpital. Ce phénomène s’arrêtera environ 8 heures après.

Durant son séjour à l’hôpital Bobby était venu lui rendre visite deux fois. Il a à peine pu la voir, a bien essayé de la guérir mais il passait en coup de vent très rapide et est à peine resté ; il paraît très peu probable que la guérison miracle de Phyllis soit de son fait.

Après la sortie d’hôpital, Phyllis en transe canalise Tom qui indique que la guérison de Phyllis est de leur fait. Il en raconte beaucoup plus à ce sujet. Il explique qu’ils ont non seulement guéri le cœur mais lui ont ajouté des fonctionnalités supplémentaires de filtrage énergétique en y incluant 9 senseurs, des sortes d’antennes, qui servent de stellite pour Tom et les siens, et purifie mieux le sang. Ceci permet de dissiper l’énergie dans l’éther sans avoir à expirer pour cela. Tom indique que le fonctionnement anormal de l’appareil de monitoring est dû l’énergie qui irradie de Phyllis par ces appareillages. Déjà Ryr avait mentionné des implants cardiaques dans une autre transe de Phyllis le 21 juin. Ils ont installé des « sonars » qui irradient de l’énergie pendant un certain temps une fois qu’ils ont été activés. Il indique qu’il se passe la même chose lors des guérisons, le processus de guérison continue à se produire pendant des heures (8 à 24h) après que le processus ait été terminé. C’est une forme d’énergie résiduelle qui se décharge encore.

Tom indique aussi le fait que travailler avec l’énergie spirituelle active en même temps l’énergie sexuelle et peut engendrer du désir à un point important.

Le 20 juillet 1974 Tom dit plusieurs choses : certains éléments chimiques pris en doses très faible ont la propriété d’accroitre les pouvoirs psychiques (le nom précis du produit n’est pas donné car c’est un poison et qui sait qui peut faire n’importe quoi avec en lisant ces lignes…) Il indique aussi qu’ils ont des gens qui essaient de faire le travail nécessaire placés dans tous les principaux pays du monde, sauf la Chine (on est en 1974, ceci peut avoir changé…) Il indique que les gouvernements US et Russes ont des accords secrets depuis des années pour cacher les informations sur les OVNIs et les contacts avec les OVNis. Il indique que les lignes téléphoniques de leur maison à Ossining sont sur écoute par les agences gouvernementales, mais qu’il ne faut pas s’en soucier car « la direction » a les moyens d’effacer les données enregistrées quand elles ne doivent pas être entendues.

Il ajoute aussi que les écrits ésotériques les plus dignes de confiance sont les écrits du « Tibétain » canalisés par Mme Alice Bailey. Il dit enfin que le groupe qui travaille avec Uri Geller a toujours bon espoir de réussir à le faire revenir au service. Ils ne veulent pas changer sa décision, car ils respectent le libre arbitre, mais essaient de l’inspirer, et disent que si son égo n’avait pas pris une telle place il aurait été au service attendu.


[En aparté : je précise enfin qu’il avait été dit à l’ »poque de Bobby que même si celui-ci désirait ne plus participer, ce qui était donné n’était pas repris, donc les capacités ne sont pas retirées. Mais des choses beaucoup moins grandes s’accomplissent car il n’y a plus le lien (circuiterie subtile) avec les entités extra-terrestres et ils ne sont plus la source d’énergie permettant de réaliser les effets les plus grandioses. Je suppose que ceci est la même chose avec Uri Geller.]

La grande célébration

Tom termine le dernier contact en indiquant que leur maison et les environs sont remplis de leurs gens en très grand nombre, venus avec joie célébrer ce commencement. Ils ont tous travaillé sur Terre durant des milliers d’années pour aider et sont ici car le travail auquel ils ont participé est arrivé à un aboutissement comme jamais depuis.

Ils célèbrent tous selon les propos exacts de Tom car « l’évènement cosmique qui est en train d’avoir lieu est dû à l’acceptation finale par notre Conseil que notre projet sera achevé ». Tom demande la permission d’amener Phyllis avec lui ; Lorsqu’elle revient de la transe elle raconte qu’elle a vu dans hors de son corps, des milliers et des milliers d’êtres différents qui étaient tout autour de la maison sur les environs ; ils n’étaient pas physiques. Ils semblaient avoir des formes différentes et venaient de différentes planètes ou galaxies. Ils souriaient tous, riaient même. L’un d’entre eux lui a dit « Nous voulions que vous sachiez combien d’autres travaillent avec vous ».

Quand Lyall est enfin arrivé, il a bien confirmé son choix de ne pas participer au travail. Il se sent être un solitaire selon ses propos, et pensera toujours que tout ceci peut venir de l’esprit des participants. Même s’il a lui même a vécu une expérience extraordinaire (concernant un testament) et a vu des effets paranormaux. Pour lui, Andrija est une sorte de Chaman et il est la clef de tout ceci ; il n’est pas à l’aise avec le fait de dépendre d’entités supérieures avec qui travailler.

John lui se sent de trop et le dit à Tom. Il comprend les particularités d’Anrija et de Phyllis et demande à Tom à quoi il peut bien servir. Il lui est dit qu’il est l’équilibre, par sa pensée mesurée, son amour, sa patience et aide ses deux camarades. De plus il a été dit plusieurs fois au groupe qu’ils étaient incarnés depuis longtemps pour être au service, de leur fait, et que leurs âmes sont des âmes extra terrestres, venues aider depuis longtemps. D’ailleurs il avait aussi été dit que de nombreux enfants arrivaient, chargés de capacités exceptionnelles, le souvenir des viens antérieures, des capacités psychiques et des connaissances hors du commun, que c’était là des âmes extra-terrestres qui s’incarnaient en grand nombre pour participer au travail d’ouverture des consciences, les « enfants indigo » comme on les appelle aujourd’hui.

Andrija demande le sens de la préparation de l’humanité pour l’atterrissage de masse. Tom répond que c’est un évènement qui aura lieu durant plusieurs jours sur Terre, et sera visible physiquement. Plusieurs types d’appareils seront là et des êtres en sortiront qui iront vers les hommes. Certains resteront comme enseignant parmi les hommes et la Terre changera de manière de penser et d’être. John demanda si le Christ apparaitra ou s’il sera parmi eux ? La réponse donnée’ est que c’est plus une conscience christique qui sera là, une ouverture de conscience en chacun de nous.

Tom dit qu’il y a un projet d’interférence avec l’électronique pour créer une communication mondiale, avant de débarquer.

Importance de la Terre car elle pose problème

Plusieurs fois il a été dit par la « direction » que la Terre est très importante pour la raison suivante : l’univers est en équilibre de manière globale. L’équilibre est quelque chose de fragile et si un poids vient déséquilibrer la balance, même si il n’est rien face à l’univers, il suffit à créer un problème. La Terre est en fait un gros poids négatif car des milliards d’êtres y sont piégés dans une glue de densité qui les y attache et agissent incorrectement avec les énergies ; et ceci se propage très loin.

Chaque être de la zone locale (plusieurs galaxies semble-t-il) va s’incarner au moins une fois sur terre dans ses multiples vies à droite à gauche. Mais la terre bloque le processus de transit avec le piégeage qui y existe. De plus la quantité d’énergie négative émise a fortement déséquilibré le système solaire, qui a déséquilibré les forces de notre galaxie, ce qui a des répercussions sur les galaxies proches. En fait, la Terre pose un gros problème à beaucoup et c’est pourquoi elle est l’objet de tant d’attentions de diverses civilisations. Aucun autre monde n’a autant de problème négatif dans le secteur.

Le but de leur travail est de préparer l’humanité à l’atterrissage et le but de l’atterrissage est de faire changer l’humanité de direction pour retrouver l’équilibre qu’elle doit avoir entre physique et spiritualité.

Problèmes passés avec Phyllis

Bobby revient faire partie de groupe de travail, comme Tom l’avait annoncé. Il racontera d’ailleurs que ce qu’il avait éprouvé lors de sa disparition, raconté par Tom, et notamment ses idées de suicide étaient vraies.

Tom parle de soucis de santé qu’a eue Phyllis par le passé. Elle a eu un souci avec sa vue, souci très important car elle s’est mise à voir de moins en moins, menaçant de devenir rapidement aveugle en 1967. Un spécialiste du glaucome lui avait prédit la cécité prochaine. Elle avait quitté l’hôpital sur un coup de tête et décidé de se guérir seule en allant en montagne méditer quelques semaines. Tom raconte qu’en fait c’est eux qui avaient été la cause involontaire de son problème de vue et l’avaient impulsé à quitter l’hôpital pour la mener à cet endroit calme pour la guérir.

En 1963, raconte Tom, un implant avait été disposé dans son cerveau. Mais n’ayant pas réalisé la sensibilité très poussée de Phyllis, cet implant a dirigé des énergies de la zone des neuf vers le plan physique et posé des problèmes dans la zone de son cerveau contrôlant la vue. Ils l’avaient fait quitter l’hôpital car l’implant était physique et pouvait être détecté par l’imagerie médicale. Lors de la réparation, ils ont par accident effacé une partie de sa mémoire. Il y a des choses en effet dont Phyllis ne se rappelle pas concernant cet évènement et d’autres; ni qu’elle est devenue une fois une virtuose du piano pour jouer un concert alors qu’elle ne sait pas jouer une seule note ; c’était un test qu’ils pratiquaient avec elle.

Le but de l’implant posé en 1963 était de permettre de traduire leur mode de langage en celui des humains. C’est là qu’Andrija en scientifique demande la nature de leur langage et pose des questions techniques. Tom finit par dire qu’ils parlent dans un mode tonal qui opère à 98,6 mégacycles, mais que c’est un mode de communication au-delà de la compréhension humaine, ce n’est pas une fréquence dans nos termes. L’appareil servait de dispositif adaptateur entre le mode de communication des neuf et le cerveau humain.

On voit encore le thème de la bioengénierie repris, comme souvent déjà. Les neufs ont beau être des âmes, ils utilisent des moyens technologiques pour s’interfacer, surveiller, et agir sur notre monde. Pour moi cela renforce la crédibilité du scénario car c’est plus cohérent que des « forces mystiques qui agissent par magie».

Tom précisera aussi que lorsqu’ils ont eu une action sur Uri Geller étant un jeune enfant, pour éveiller ses capacités, ils ont aussi implanté un excès de conscience de l’égo car ils pensaient que cela était nécessaire pour être efficace dans un monde comme le notre où l’égo prend toute la place. Mais cela a été une erreur et est la cause du refus d’Uri de continuer le service.

 

Intérêt particulier pour la terre

Nous constituons une sorte de goulot d’étranglement galactique dans une ligne de transit des âmes. Par le déséquilibre massif sur Terre, ceci a déséquilibré le système solaire, ce qui a créé un point de blocage dans notre galaxie ce qui a aussi créé un point de blocage dans les plans de l’univers ; c’est ce que dit Tom.

Tout ce qui existe dans des manifestations physiques de l’univers doit faire un passage obligé sur Terre une fois quelque part dans son cycle d’évolution. Non seulement les âmes actuellement sur Terre resteront piégées si on échoue au changement de conscience, mais de plus il manquera une part d’évolution nécessaire à des stocks d’âmes qui ne pourront pas venir ici. Nous faisons partie d’une grande chaîne.

C’est parce qu’on pose problème qu’on est un point de mire. Ceux qui disent « mais qu’ils nous laissent tranquilles » ignorent totalement le fait que ce qu’on fait chez nous a des répercussions partout ailleurs, et donc on ne peut pas faire nos saletés tranquillement. C’est pour ça qu’il y a tentative d’intervention pour redresser la barre.

Le but de l’atterrissage était de secourir la planète des conséquences de la diète spirituelle qu’elle s’est imposée. Ce n’est pas pour le seul bien des humains, mais aussi pour un bien cosmique de bien d’autres que les hommes que la source de négativité qui perturbe l’équilibre de tous se débloque.

Les planètes qui sont en connexion immédiate avec la notre, en-dessous et autour en terme d’évolution, ne pourront plus avancer du tout si la Terre bloque son avancée. Il y a des conséquences plus ou moins importantes selon la connexion avec la terre. La négativité crée une forme de pollution qui se répand dans l’univers et pose des problèmes. Le niveau de conscience doit être accru.

Les hommes qui meurent continuent à rester piégés dans l’atmosphère terrestre (je pense qu’il parle de l’atmosphère des bandes d’énergie subtiles…) et ne peuvent plus en sortir parce que la Terre a créé une forme de densité accrue par le développement démesuré de l’avidité, des désirs, de la haine, la colère, etc. La Terre était destinée à être un lieu d’équilibre entre le monde spirituel et le monde physique et avec l’aspect physique sur développé et l’aspect spirituel complètement éteint actuellement, les âmes qui sont là restent piégées dans la ceinture planétaire.

Si on ne change pas la situation, d’ici à 200 ans, notre impact sur l’environnement conduire à une période glaciaire qui défera les civilisations existantes. L’homme retournera à un état plus primitif et les chances d’évolution spirituelles seront anéanties pour un très long temps (tout devra repartir à zéro comme il y a 30 000 ans avant de pouvoir recréer les conditions de changements spirituels). C’est pour cela, cette urgence, que les contacts sont bien plus importants de nos jours… mais toujours avec le respect du libre arbitre. [Note : Pour les neuf, l’interventionnisme est une forme de combat entre la volonté de laisser faire le libre arbitre et le fait de voir la catastrophe arriver et savoir qu’il y a un point de non retour très proche, et que les conséquences sont de longue portée, pas limitées à la Terre seulement.]

Tom décrit l’univers comme ayant 4 côtés, dont deux sont équilibrés et deux autres côtés en déséquilibre parce que nous sommes l’un des deux côtés. Il décrit la terre comme une petite pierre poreuse qui était à l’équilibre sur le levier cosmique dans le côté dont elle fait partie, et indique qu’en développant de la négativité, c’est comme si la pierre poreuse avait absorbé de l’huile (le négatif) et s’était alourdie, faussant tout l’équilibre du levier (toute une zone de l’univers).

Voulant savoir comment eux et quelques humains sur Terre comme eux pourraient changer quoi que ce soit, vu l’ampleur du travail, Tom répond : « L’énergie qui vous entoure et qui vient de nous, parce que vous êtes nos canaux, crée un vortex qui irradie vers l’extérieur et peut augmenter le niveau de conscience de la planète. Même si vous sentez que c’est une tâche impossible, cela ne l’est pas. Vous avez choisi cette situation. Vous avez été volontaires pour donner de vous-mêmes en venant sur cette Terre lourde et dense. Vous avez été incarnés sur cette planète plusieurs fois, non pas parce que c’était nécessaire, mais parce que vous aviez besoin de comprendre et de ressentir cette planète au niveau physique, afin de mieux permettre l’augmentation de son niveau de conscience. Cette énergie je l’ai dit, crée un vortex d’amour, de paix et d’harmonie. Tout a besoin d’une base énergétique. Nous sommes l’énergie, et nous avons besoin de vous pour canaliser cette énergie. ».

Les neuf expliquent à Bobby qu’ils avaient d’abord choisi Uri pour essayer de révéler à l’homme la présence d’êtres extra-terrestres par des manifestations scientifiquement vérifiables. Mais ils ont aussi voulu essayer la voie de la guérison pour aider à ouvrir les gens à d’autres réalités. Bobby est selon Tom déjà venu 5 fois pour accomplir ce rôle, mais é échoué. Tom dit à plusieurs reprises que l’humanité était prête il y a 2000 ans pour l’élévation e conscience, mais que le créneau a été raté. Ils sont là de nouveau car ils ont un créneau. Ils peuvent de plus réussir à joindre les masses par le biais de nos systèmes de communication. Ils ont essayé de contacter les gens par le biais d’ Uri qui était très télédiffusé, afin que les gens demandent des comptes à leurs scientifiques. C’est toujours un contact par le biais de ceux qui acceptent de travailler avec les neuf, qui l’ont voulu et le font ; car il y a le principe du respect du libre arbitre.

Dans le cas de Bobby, comme dans celui d’ Uri, il y a eu de nombreuses bandes de messages donnés par Corean qui étaient effacées complètement ou partiellement de façon inexplicable.

A la question d’Andrija de savoir pourquoi les neuf sont neuf, ils indiquent que le nombre neuf est le nombre de la complétude. Tout est en neuf manifestations. Ils disent qu’il y a 9 chakras, 9principes de Dieu, 9 bandes de matière autour de notre planète, 9 corps éthériques.

A la question posée à Tom de savoir si les informations données par Vinod étaient correctes et d’actualité ; Tom répond qu’elles le sont. Il indique que les neuf ne sont pas Dieu et ne doivent pas être pris pour tels.

L’attitude n’est pas celle attendue

Tom dit que Andrija, Phyllis et John sont trois d’entre eux (il désigne toujours par eux l’ensemble des neuf forces, et de tous les êtres extra-terrestres par millions qui constituent les civilisations qui travaillent en synergie avec eux. Sachant que les « neuf » eux n’ont jamais été physiques, il parle forcément de l’appartenance aux extra-terrestres qui sont venus fonder la civilisation terrestre.).
Il dit que trois des neuf entourent chacun d’entre eux trois sur Terre afin de les nourrir et les alimenter en énergie. Andrija, Phyllis et John en retour sont les soutiens de l’action des neuf. Tom leur dit qu’ils ne peuvent pas être remplacés.

Andrija, très honoré dit quand même que c’est dur à avaler. Ils n’ont rien d’exceptionnel. Il demande une explication.

Tom dit que les neuf ont du mal à comprendre la densité terrestre avec tous ses effets et ne répond pas cette fois là plus avant. Il dit que ceci crée des problèmes à l’humanité, et ils n’arrivent pas à les comprendre complètement, pour n’avoir jamais vécu cela. Andrija avait demandé à ce que le « management » (les neuf et leur entourage) donne un message clair sur bande magnétique, qui reste enregistré pour tous, indiquant le programme de ce qui était attendu d’eux, le but et l’organisation de ce qui devait être fait. Ce message n’est jamais venu et Andrija qui insiste reçoit la réponse suivante.

Tom dit qu’eux trois sont trop attentistes. Ils ont déjà reçu les informations sur le but et les moyens des neuf dans leur action. La réponse carrée qu’ils attendent tous trois est un frein qui les empêche d’agir; alors qu’ils savent déjà qui ils sont, pourquoi ils sont là. Par leur inaction ils ralentissent ce qui est prévu . Ils veulent avoir quelque chose à donner au monde pour que le monde puisse croire à leur action, mais ce n’est pas comme cela que ça marche, ils n’auront pas leur message à délivrer à l’intention de tous.

John qui s’inquiète auprès du conseil de savoir à quel point ils distordaient l’information reçue par le biais de Phyllis qui n’est qu’un médium et doit donc déformer l’information reçue. Ils répondent que l’information n’est jamais déformée, car c’est eux qui ont le contrôle du corps, ce n’est pas un channeling, mais une prise des commandes du corps. Lorsque Phyllis n’est pas en état de connexion correcte, ils ne peuvent maintenir le contact et doivent partir ou ne peuvent prendre le contact ; mais lorsqu’ils ont le contact, le message est 100% sans déformation.

Le conseil reste perturbé par l’attente du groupe qui attend toujours ce message sur bande. Ils disent qu’ils ont fait de nombreuses erreurs par le passé, parce que de là où ils sont ils ont pensé que certaines choses étaient faisables et possibles alors qu’en fait cela ne marchait pas dans le monde physique, la situation ne se débloquait pas. Ils n’arrivent pas à évaluer toujours comme il faut les difficultés terrestres dans lesquelles nous sommes. Ils décident donc de n’intervenir directement que si le plan élaboré était vraiment contaminé et corrompu par une action particulièrement irréversible, sinon ils restent dans le conseil et l’inspiration. C’est l’erreur qu’ils ont commise avec Uri.

Ils doivent rester en forme, se nourrir correctement, être suffisamment reposés pour être efficaces ; car une faiblesse de leurs corps permet à d’autres forces d’interférer avec eux.

La mission qui leur est assignée est de permettre de retrouver l’équilibre à la planète, en étant les canaux de l’action des neuf. C’est lorsqu’ils ont découvert ce problème de déséquilibre il y a de cela très longtemps que plusieurs d’entre eux ont été envoyés sur Terre pour prendre part à cette mission.

Ils se rendent compte que le monde matériel est plus difficile que ce qu’ils pensaient, et si c’était à refaire, ils n’en enverraient pas que quelques uns mais enverraient tous ceux qui le veulent en mission pour produire ce changement et surtout comprendre comment fonctionne la densité terrestre. Au stade où on en est, ils n’ont plus le temps (le temps de s’approprier le climat dense terrestre et en comprendre les difficultés demande plusieurs vies de préparation). Ils ont donc finalement peu d’options pour réussir leur plan. Pour le moment ils sont focalisés sur les trois des leurs : Andrija, Phyllis et John.

Passé du groupe des trois

Andrija demande pourquoi ils ne se souviennent pas être qui Tom leur dit qu’ils sont. Tom répond que l’effacement de la mémoire pour les hommes vient de leur atmosphère qui produit cet effet de coupure avec leur mémoire (Note : quand il parle d’atmosphère il est arrivé que cela signifie aussi bien l’atmosphère aérienne que les bandes de matière subtiles qui sont dans la ceinture terrestre).

Tom indique qu’ils ont été dans la première vague d’arrivée sur terre il y a 34000 ans et qu’Andrija a participé à la fondation de la première civilisation à l’époque. C’est cette époque qui est référée comme étant celle d’Adam et Eve. Tom indique que cala a eu lieu au bassin de Tarim.

Tom indique à Andrija qu’il a participé à donner un langage aux primitifs humains de l’époque et a travaillé durant 1600 ans ; en aidant aussi dans les secteurs de la construction, de l’agriculture et de des soins. John s’était incarné comme son fils à l’époque et a continué le travail de son père durant 2000 ans. Puis 600 ans après John est arrivé un désastre qui a détruit Aksu. Plus tard, en mission de nouveau sur terre, Phyllis a rejoint Andrija et John pour s’occuper de la civilisation de Ur et de Summer. Ils ont de nouveau travaillé ensembles en Egypte il y a de cela 6000 ans durant 1000 ans.

Tom émet des critiques envers les trois membres, après que John leur ait demandé de formuler ce qui dysfonctionnait chez eux. Bien que Tom ait été réticent, ne voulant pas les vexer, il a listé de nombreuses choses. Il a indiqué que si les âmes de Andrija, Phyllis et John étaient originaires des civilisations, ils étaient des humains en proie aux mêmes problèmes physiques que les autres humains ; avec en plus une tache de service à accomplir qu’ils ont demandé.

Critique pour Phyllis :
Elle doute trop, manque de croyance. Elle a un problème d’égo et doit cesser de se mettre en avant et cesser ses contacts avec les gens dans son besoin d’être toujours au centre. Ils précisent leur idée en disant qu’elle doit cesser d’essayer d’être le point de mire en arrêtant ses « cours » dans le centre de cours de psychisme qu’elle a fondé. Elle a besoin de la reconnaissance des gens et ceci est mauvais pour son indépendance d’esprit.

Critiques pour Andrija :
Son besoin incessant de partager son travail et son amour a créé des problèmes dans ses mariages. Il doit apprendre à séparer son travail et sa vie privée. Il pense sans cesse qu’il manque quelque chose en lui et se sent en insécurité de ce fait. Il ne le doit pas. Il a un besoin de prouver sa valeur en impliquant ceux de sa vie privée dans son travail ; car son sentiment d’insécurité lui dit que c’est seulement en étant avec lui au travail qu’ils seront avec lui complètement ; ce qui est faux.

Critiques pour John :
Il doit apprendre à cesser de fuir le monde. Il doit apprendre à s’impliquer et ne pas se sentir blessé. Ses frustrations doivent être tempérées, sa culpabilité supprimée. Il doit apprendre à s’aimer.

Attaques des « autres »

En septembre 1974, Tom les avertit qu’il existe des tentatives importantes d’interférence de s « autres ». Il les avertir de ne pas utiliser l’électricité, de s’en méfier ; car eux ou les autres peuvent utiliser ce moyen pour les atteindre en interférant avec l’électricité par un biais technologique.
Tom et les neuf s’inquiètent de la sauvegarde de eux trois, car vu le travail investi sur eux depuis plusieurs vies en vue de leur action actuelle, ça serait un

Tout ce qui sort du cadre du conventionnel